Catégorie dans Loisirs et Activités

Comment choisir le bon restaurant pour un rendez-vous en amoureux ?

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour impressionner son amoureuse surtout lors d’un premier rendez-vous ? Prenez le temps de parcourir cet article afin de trouver le restaurant idéal pour faire de votre tête-à-tête un moment réussi.

Choisir le lieu

Ce n’est pas forcément le plus important mais il est tout de même conseillé d’opter pour un lieu facile d’accès pour vous deux. Ne choisissez donc pas un restaurant qui se trouve à deux pas de chez vous et qui soit loin de son appartement. Ce n’est pas respectueux. De plus, si vous avez encore prévu d’aller au cinéma après le restaurant, trouvez un lieu qui se trouve non loin du cinéma. Ainsi, vous ne risquerez pas de stresser, ni de rater votre film si votre dîner s’éternise. Il est toujours préférable de choisir un restaurant dont vous êtes sûr de la qualité des plats et du service. Cela vous évitera bien des déceptions et une perte de temps à tourner en rond pour essayer de trouver une bonne adresse. Faites-vous plaisir et choisissez un restaurant à Paris pour dîner aux chandelles avec votre bien-aimée.

Choisir le type de nourriture

N’hésitez pas à demander à votre copine ce qu’elle aime manger afin de choisir le bon restaurant. Ne prenez le risque de l’emmener dans un restaurant spécialisé dans les entrecôtes par exemple, alors qu’elle est végétarienne. C’est toujours mieux de choisir un restaurant où vous avez l’habitude de manger et dont vous connaissez bien les spécialités. Cela vous évitera de mauvaises surprises. Ne manquez bien de vous renseigner avant de vous décider. Pour partager de bons moments en amoureux tout en savourant un délicieux repas, rendez-vous chez LES ARTISTES. C’est un bar-restaurant qui propose un large éventail de succulentes spécialités françaises.

Connaître l’ambiance du restaurant

Pour profiter d’un bon rendez-vous amoureux, vous devez être en mesure de passer un moment tranquille. Pour cela, choisissez un restaurant simple et calme, où la musique d’ambiance est douce et vous permet de communiquer facilement, sans avoir à crier. Les meilleures options sont le Jazz, la musique romantique dans les lounge-bars.

Il faudra aussi vous renseigner sur la qualité du service. Est-ce qu’il y a quelqu’un pour vous accueillir avec un sourire chaleureux, et qui vous accompagnera à votre table ? Dans ce cas, c’est déjà bon signe. Pour que tout soit parfait, il faut que le service soit extrêmement chaud, rapide et efficace. Les serveurs ne doivent pas non plus venir vous déranger toutes les cinq minutes, à moins que vous ne les ayez appelés. Cela risque de gâcher votre intimité.

Choisissez aussi un restaurant avec un bon éclairage, juste comme il faut pour vous permettre de bien voir votre nourriture ! C’est toujours agréable de profiter de son plat dans un cadre avec des lumières douces. L’ambiance doit être comme dans les bons films romantiques où l’éclairage est faible et doux, laissant ainsi le couple profiter d’un dîner en toute intimité.

Commander le bon plat

La majorité des restaurants romantiques servent de la bonne nourriture. Vous pouvez notamment vous laisser séduire par la cuisine italienne ou méditerranéenne, et un verre de vin divin. Dans tous les cas, choisissez de la nourriture qui soit facile à manger. Évitez le crabe, le poulet frit, les gros hamburgers…

Faire une réservation

Enfin, pour éviter le stress, n’oubliez pas de réserver votre table à l’avance. Ainsi, vous n’aurez pas à faire le tour de la ville parce que toutes les bonnes adresses affichent complet ! Il n’y a rien de plus pénible et de rabaissant que de se voir rejeter d’un restaurant parce qu’il est plein.

En résumé, choisissez un bon restaurant, dans vos moyens, pas trop cher, et réputé pour sa bonne nourriture et son excellent service.

Le camping

Si vous n’avez jamais passé vos vacances en camping, vous ne saurez jamais le plaisir que cela procure : vivre dans la nature, loin du traintrain quotidien. De nos jours, des millions de Français optent pour cette solution pendant les vacances. Selon un recensement effectué récemment, on dénombre plus de 8000 lieux de camping rien qu’ici en France. Cependant, sachez que cette activité n’a pas toujours été aussi populaire, tel qu’on le connaît aujourd’hui. D’ailleurs, savez-vous quelles sont les origines du camping ? Quand est-ce qu’il a commencé à se démocratiser ? Voilà les questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans cet article.

Les origines étymologiques du mot camping

Beaucoup d’entre nous pensent que, vu sa consonance très anglaise, le mot camping provient de la langue de Shakespeare. Détrompez-vous, car il n’en est rien. En effet, contrairement à ce qu’il laisse entendre, le mot camping vient du latin « campus » qui signifie champ. D’autres attribuent ses origines à un vieux terme français : campos. Autrefois, faire campos désignait le moment où les enfants arrêtaient momentanément l’école pour aller dans les champs et réaliser des travaux agricoles. Mais aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, le sens de ce mot a bien évolué. De nos jours, il désigne une activité en plein air qui consiste à vivre dans une tente. Selon les cas de figure, on peut camper sous une tente, dans une caravane, dans un clip-car et bien évidemment dans un camping-car. Le camping peut aussi être réalisé sur un terrain spécialement aménagé ou en pleine nature. Dans le deuxième cas, on parle alors de camping sauvage.

Le camping : une activité pratiquée depuis toujours.

D’après les historiens, il est difficile de situer exactement la date de l’origine du camping. Il se trouve que cette activité a été pratiquée depuis toujours. En effet, même les hommes préhistoriques qui étaient encore nomades à l’époque, établissaient des campements pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant de reprendre leur route.

Bref, le camping a toujours existé. Ce qui a évolué, par contre, c’est le but des campeurs. Autrefois, les hommes établissaient un campement dans le seul but de bénéficier d’un abri et de prendre le temps de se reposer. Ce n’est que récemment, à partir du XIe siècle que les hommes commençaient à pratiquer le camping pour le loisir. À l’époque, les nobles et les bourgeois s’adonnaient volontiers à cette pratique lorsque toutes les auberges étaient complètes. D’ailleurs, à cette époque, la hauteur et la beauté de la tente en disaient long sur le rang de son propriétaire.

Et depuis, le camping n’a cessé de se démocratiser. Si bien qu’au XIXe siècle, la première association des campeurs fût créée. Les membres de cette association étaient essentiellement des sportifs. Et par la suite, d’autres associations de campeurs ont vu le jour. Cependant, elles fonctionnaient toutes de la même manière. Avant le départ pour le camping, chaque association publiait des guides pour les campeurs. Ensuite, elles achetaient des terrains pour y établir leurs campements. Et enfin, notons que le scoutisme est une autre forme de camping. Ce concept a pour but de préparer les enfants à se débrouiller dans la nature.

Découvrez CAMPING WALMONE : un lieu de camping 3 étoiles situé à Saint-Sulpice-de-Royan

Pour vos vacances, profitez du confort d’un camping 3 étoiles chez CAMPING WALMONE. Située au 41 Route De Royan 17200, à Saint-Sulpice-de-Royan, cet établissement vous propose de vous héberger dans un cadre magnifique au bord de la mer. Selon vos préférences, vous pouvez vous loger dans un campement avec piscine ou dans un mobile-home. Faites votre choi

Escapade aux Maldives : quelles sont les activités à faire en groupe ?

Vous avez prévu de visiter les Maldives entre amis ? Il s’agit d’un pays tropical composé de plus de 1 000  îles qui se répartissent dans l’océan Indien. En matière d’activités, il n’y a pas de temps pour s’ennuyer. Entre l’exploration des îles, les activités nautiques ou encore la découverte de Malé, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies. Ci-après vous trouverez quelques idées d’activités à faire en groupe lors d’une escapade aux Maldives. Lire la suite

La Haute-Savoie, une destination idéale pour les vacances d’hiver

La région savoyarde regorge de sites touristiques incroyables et de stations de ski qui sont mondialement connues. Aussi, pour les vacances d’hiver, la Haute-Savoie vaut le détour. Située dans la région Auvergnes-Rhônes-Alpes, elle a su se démarquer depuis l’inauguration de la station de ski de Chamonix dans les années 1900. C’est à cette époque que les premières compétitions sportives autour de la neige avaient commencé. La consécration eut lieu lorsque les Jeux Olympiques de 1924 y ont été organisés. Depuis, le Mont-Blanc qui est le trésor de la Haute-Savoie, est devenu une destination privilégiée des amateurs de sports d’hiver. Il culmine à 4810 mètres d’altitude et domine toutes les Alpes. Le point sur les sites à ne pas manquer dans cette région.

Les stations les plus prisées

La Haute-Savoie se distingue par la richesse et la splendeur de son patrimoine naturel. L’incontournable : le majestueux massif du Mont-Blanc. C’est l’endroit rêvé pour les passionnés d’alpinisme et de ski de fond ou alpin. Parmi les stations d’altitude les plus visitées, il y a Chamonix bien sûr. C’est la station de ski mythique. C’est le paradis pour les amateurs de glisse avec ses quatre domaines skiables pour tous les niveaux : les Grands Montets, Brévent/Flégère, le domaine de Balme et Les Houches.

Implantée dans le domaine du Grand Massif, la station de ski de Samoëns propose 265 km de pistes vertes et bleues. Si ce village datant du Moyen Age est aussi prisé par les adeptes de la glisse, c’est que ses stations accueillent aussi bien les skieurs de haut niveau que les débutants. Pour le ski de fond, la vallée du Haut Giffre s’y prête parfaitement. Par contre, les amateurs de sensations fortes pourront trouver leur bonheur en faisant du Speed Riding qui est un sport alliant ski et parapente.

Classée Monument Historique, la station de ski Flaine est aussi très recherchée grâce à son cadre exceptionnel. Située à 1650m, la station offre une vue imprenable sur le Mont-Blanc, les Aravis, la Belledonne et le Jura, en parcourant les 14km de la piste des Cascades.

Autre station à ne pas louper : Les Contamines. C’est un domaine skiable de 120km de pistes. Des panoramas à couper le souffle sur le Mont-Blanc attendent les skieurs en haut du domaine. Les passionnés de ski de fond pourront emprunter les 26 km de pistes de ski en bas de la vallée.

Des locations de vacances pour tous

Dans le département de la Haute-Savoie, les solutions d’hébergement sont multiples selon le profil des vacanciers. Que ce soit des familles nombreuses, des groupes, des couples, des professionnels en déplacement, il existe des locations saisonnières pour tous les budgets. Les formules de ski tout compris sont l’option la plus avantageuse pour les touristes qui désirent profiter pleinement de leur séjour. Pour ceux qui souhaitent éviter les coins trop fréquentés, le mieux est d’opter pour une résidence de vacances comme la Résidence Le Fontenay située à deux pas de la station de Plaine-Joux.

Que faire pour agrémenter le séjour ?

La Haute-Savoie a également de quoi émerveiller les non-skieurs qui pourront partir à la découverte du toit de l’Europe. Vous serez sous le charme des paysages époustouflants entre Italie, France et Suisse. Avec les montagnes qui pullulent dans la région, les activités ne manquent pas comme les randonnées alpines, les balades à vélo, les virées en hélicoptère, la parapente, etc. La région est aussi réputée pour ses stations thermales. Pour ceux qui sont à la recherche de moments de détente et relaxation, c’est l’activité idéale. Pour ceux qui raffolent des sites touristiques remarquables, la région ne manque pas de villages et monuments historiques et culturels à visiter : le château d’Annecy, le plateau des Glieres, la basilique de la Visitation…

Quelques bonnes raisons de vous offrir des vacances à la plage

studio équipée

Quand il s’agit de choisir un lieu de vacances, les plages doivent toujours être en tête de liste. En effet, à la plage, tout appelle à la relaxation et à la détente : le sable fin entre les orteils, le soleil embrassant les épaules, le bruit des vagues s’écrasant sur le rivage, etc. Il y a de nombreuses autres raisons pour lesquelles tout le monde aime aller à la plage. Voici quelques-unes d’entre elles.

1) L’eau salée est bonne pour la peau et le corps

L’eau salée est bonne pour la peau. Il est plein de minéraux comme le sodium, le chlorure, le magnésium et le calcium, des composants dont elle a besoin quotidiennement. Par ailleurs, il permet de prévenir les symptômes d’allergies saisonnières comme le rhume, par exemple. Voilà pourquoi, beaucoup de personnes l’utilisent dans des vaporisateurs nasaux.

Nager dans l’eau de mer vous aidera aussi à stimuler votre système immunitaire et à soulager les maux et les douleurs de votre corps. En effet, au contact de l’eau, le cerveau commence à produire diverses hormones comme l’adrénaline, l’endorphine et le cortisol.

2) Le sable est un exfoliant naturel

À cause de sa rugosité, personnes n’utilisent le sable comme exfoliant pour la peau du visage. Toutefois, il est capable de nettoyer efficacement les peaux mortes se trouvant sur les pieds. Ainsi, en jouant avec le sable de la plage, vous aurez la sensation d’aller vous faire chouchouter dans un spa gratuitement.

3) Profiter du soleil et faire le plein de vitamine D

Saviez-vous que lorsque vous êtes exposé au soleil, votre corps fabrique plus efficacement de la vitamine D ? C’est un composant qui participe efficacement à la défense immunitaire, pulmonaire et cardiovasculaire. Il aide aussi à réguler l’insuline et à renforcer les os et les dents. Alors, pendant que vous êtes à la recherche des coquillages, profitez du soleil et encouragez votre corps à produire la vitamine D dont il a besoin. Cependant, gardez à l’esprit que sans protection, une trop forte exposition au soleil peut provoquer des brûlures de peau et entraîner le cancer. Donc, n’oubliez pas d’utiliser un écran solaire et de modérer la durée de votre bronzage.

4) Marcher ou courir sur la plage permet d’améliorer le rythme et la fréquence cardiaque

Beaucoup de personnes pensent que marcher sur la plage n’est pas un exercice et qu’il s’agit plutôt d’une aventure touristique ou d’un passe-temps. Et pourtant, il s’agit du meilleur moyen d’améliorer son rythme cardiaque. En effet, le sable de la plage est lourd et vous serez forcé de faire des efforts pour le déplacer. À chaque mouvement, vous brûlerez donc plus de calories que lorsque vous vous déplacez sur le béton.

5) Les sons qui proviennent de la mer sont déstressants et améliorent la qualité du sommeil

Le son de la brise et le bruit des vagues sont les sons produits par la mer. Leurs sonorités sont classées dans la catégorie non menaçante, voire relaxante, pour le cerveau. Voilà pourquoi, vous dormirez beaucoup mieux en les écoutant. Pour en profiter au maximum, l’idéal est de séjourner dans un endroit proche de la mer. Vous pouvez, par exemple, vous rendre à La Résidence Océane Hôtel qui est située à La Trinité. Elle met à disposition de ses clients de nombreuses chambres confortables, des studios et des bungalows déjà meublés. Pour vos besoins d’intimité, vous pouvez aussi séjourner dans une de ses villas situées indépendamment de l’hôtel. Vous pouvez compter sur la courtoisie et la bonne humeur du personnel pour rendre votre séjour exceptionnel et unique. Ils vous guideront et vous conseilleront sur les différentes activités pour faire de vos vacances un moment exceptionnel.

Raids en famille, le concept qui séduit petits et grands

Le voyage est bénéfique peu importe l’âge. Il reste toujours des endroits, des personnes, des cultures et des savoirs-faire à découvrir. Voyager permet d’élargir considérablement son horizon et d’ apprendre de nouvelles choses qui seront indispensables à l’épanouissement individuel et collectif. Pour les enfants, cela représente un atout majeur pour leur environnement cognitif. Dans le monde d’aujourd’hui où le voyage représente une valeur importante dans la société, les enfants ne sont plus mis à l’écart. Depuis les croisières familiales aux raids et safaris, les activités touristiques en tout genre peuvent désormais se faire en famille. Plusieurs programmes ont été adaptés et modifiés afin d’y inclure les activités pour les enfants.

Le tourisme en famille, le nouveau concept

Si le tourisme familial tourne depuis quelques années autour des croisières, des stations balnéaires ou de ski et la visite de parcs, le concept s’ouvre sur plusieurs autres activités. Des amélioration des conditions voyages, notamment sur la facilité de déplacement et la sécurité ont été apportés depuis quelques années. Ces progrès ont permis à tous les membres de la famille de participer à toutes les pratiques touristiques qui existent.

Le choix de la destination

Choisir une destination dépend de vos envies et de vos possibilités. Consultez régulièrement les ouvrages et magazines spécialisés dans les voyages et les découvertes.

L’âge des personnes fait partie des critères à prendre en compte avant de préparer un voyage. Si vous comptez partir avec des jeunes enfants, optez pour les destinations proches qui ne nécessitent pas trop d’escales.

L’Afrique pour la découverte du monde sauvage

Qui n’a pas rêvé un jour de parcourir le désert et la savane africaine à la rencontre des animaux emblématiques du continent ? Si le safari a été réservé jadis aux aventuriers expérimentés, il est désormais accessible à toute la famille.Des circuits en 4×4 sont organisés pour visiter les lieux où on rencontre les espèces endémiques d’Afrique.

Les professionnels peuvent garantir la sécurité des touristes grâce aux divers équipements tels que les voitures blindées et les fusils au cas où des animaux vous attaquent.

Le paysage original et diversifié du continent représente une occasion de pour faire découvrir les espèces endémiques et les spécificités du pays à vos enfants.

Initiation à l’écotourisme à Madagascar

Qui dit tourisme vert, dit forcément Madagascar. La Grande Île, comme on l’appelle, renferme un trésor écologique inestimable. En effet, elle abrite plus de 90 % d’espèces animales et végétales endémiques dans une nature luxuriante. Cette biodiversité est, cependant, constamment menacée par l’activité humaine. Plusieurs ONG et associations œuvrent pour la sauvegarde de ce précieux patrimoine naturel.

La découverte des richesses de l’île se fait par le biais de plusieurs activités touristiques. Il vous appartient ensuite de choisir entre celles qui sont les plus adaptées aux membres de votre famille.

Les raids en 4×4 restent bien sûr incontournables pour découvrir cette nature sauvage. Toutefois, du fait de la fragilité de l’ écosystème, le nombre de participants aux raids est limité et un chauffeur-guide est obligatoire pour vous accompagner dans l’aventure.

Pour découvrir d’autres paysages, le trekking offre également des possibilités de découvertes surprenantes. Cependant, le choix des difficultés, notamment la longueur du circuit et les conditions de déplacement est de rigueur pour ne pas être trop fatigué.

Les raids en VTT

Authentiques et respectueux de la nature, les raids en VTT sont un moyen de renouer avec la nature. Les professionnels fournissent désormais des équipements adaptés aux enfants, notamment les vélos et les dispositifs de protection. Il en est de même pour les circuits spécialisé pour les randonnées. En effet, ceux-ci qui deviennent moins difficiles et moins longs.

Si vous voulez partir avec vos propres moyens

Pour plus de liberté, il n’y a rien de mieux que de partir par ses propres moyens. En vacances, le concept est commun. Cependant, dès qu’il s’agit d’un raid en famille, plusieurs critères sont à considérer.

Dans ce cas, il est indispensable de bien choisir une destination pour garantir votre sécurité et celle de votre famille. Le camping est l’activité de prédilection de ce genre de déplacement.

Le camping, une activité en famille très prisée

Le camping consiste à se rendre sur un lieu avec des équipements afin d’y passer quelques jours. Les destinations prévues pour cette activité sont nombreuses. Outre les bords de lacs et les parcs aménagés pour accueillir les campeurs, la forêt représente également une option intéressante.

Les équipements du camping

Pour ceux qui ont les moyens, le camping-car reste la meilleure option afin de profiter d’un confort. Si vous en disposez un, aucune autorisation n’est obligatoire. Par contre, pour les véhicules remorqués, pesant plus de 750 kg, la possession d’un permis de conduire spécifique est nécessaire.

Si vous et votre famille voulez passer en mode aventurier, certains équipements sont indispensables. De ce fait, la posséder d’une tente est fondamentale pour les campeurs. Elle est facile à installer et peut être dotée de matelas et parfois de moustiquaire pour se protéger des caprices de la nature. De même, plusieurs équipements pour la cuisine et l’hygiène sont également de mise pour profiter pleinement de vos séjours tout en préservant la propreté des lieux.

Bon plan pour les vacances : les sports nautiques

Pendant les vacances d’été, les destinations à proximité des points d’eau comme les lacs, les rivières et l’océan sont indéniablement les plus prisées. En guise d’activités, pourquoi ne pas opter pour les sports nautiques, plutôt que de se contenter d’une simple baignade ? En voici quelques-uns qui plairont sûrement à chaque membre de la famille.

Le canoë-kayak

Aussi désigné sous l’appellation « sport de pagaie », le canoë-kayak est une activité nautique pratiquée avec des embarcations comme le canoë et le kayak évidemment, mais également avec la pirogue, le raft, etc. Durant les vacances, il figure parmi les sports nautiques idéals pour toute la famille. En effet, une seule embarcation supporte plusieurs personnes à la fois. Il se pratique alors sur des eaux calmes comme les lacs, sur des eaux vives telles que les rivières, les fleuves ou encore sur la mer.

La nature du milieu aquatique détermine alors le niveau du challenge dans la pratique du canoë-kayak. Concernant spécialement les rivières, elles sont classées selon les mouvements d’eaux constatés. Le nombre d’obstacles à franchir, l’irrégularité des vagues et d’autres conditions naturelles déterminent le niveau du parcours, du plus facile à l’extrêmement difficile.

Les centres de loisirs nautiques suggèrent les randonnées en groupe. D’habitude, les enfants de plus de 8 ans peuvent y participer. De plus, ces établissements assurent un encadrement adapté selon le niveau des participants.

La base de loisirs Beau Rivage, par exemple, propose la location de canoë et de kayak pour des descentes en rivière dans la vallée de l’Orne, de Pont d’Ouily à Thury-Harcourt. Une équipe de moniteurs expérimentés assure le coaching des groupes pendant les activités. Le niveau des parcours est classé selon la distance et la durée du trajet. De 7 à 28 km, les circuits peuvent durer de 2 heures jusqu’à une journée (7 ou 8 heures). Amateurs et confirmés sont alors les bienvenus à la base de loisirs Beau Rivage à Clécy.

Les estivants peuvent aussi choisir d’autres divertissements tels que le pédalo, la balade en barque ou pourquoi pas le stand-up paddle.

Le stand-up paddle

Ce sport de glisse nautique se pratique debout sur une grande planche, en ramant avec une pagaie. Il se décline en plusieurs disciplines selon le cadre d’application et le niveau des pratiquants. Pour les sportifs confirmés, par exemple, il est pratiqué à l’occasion d’une course de vitesse. Les amateurs de vagues trouvent aussi leur compte en mode surf. Mais, moins compliqué que le surf, le stand-up paddle (étant à l’origine du surf moderne) est accessible à tous, notamment en discipline promenade ou randonnée. Appelée All Round, cette forme désignée en simple balade est idéale pour découvrir divers paysages exceptionnels. Le pagayeur rame à son propre rythme et profite du spectacle offert par une nature généreuse. De plus, les enfants à partir de 7 ans ont déjà le droit de s’initier au stand-up paddle. C’est donc, à la fois un sport de découverte et un loisir parfait pour des vacances mémorables en famille.

Le ski nautique

Aussi classé parmi les sports de glisse, le ski nautique est une activité physique et ludique expérimentée il y a un siècle. Le principe est simple : il suffit de s’équiper d’une paire de skis nautiques et de glisser sur l’eau grâce à la force de traction d’un bateau à moteur. Pour les débutants, il est préférable d’utiliser le bi-ski au lieu du monoski. Plus pratiques, les paires de skis confèrent plus de portance, et donc, plus de stabilité pour les skieurs.

La position de départ pour maintenir l’équilibre consiste alors à coller les genoux à la poitrine et à garder les bras tendus (en position recroquevillée). Pas la peine de se relever précipitamment lors du démarrage du bateau.

Pour les enfants, une formation d’initiation est recommandée avant la pratique proprement dite. Quant aux skieurs plus expérimentés, ils n’ont qu’à choisir parmi les disciplines pour augmenter le niveau du challenge : slalom, figures, combiné et saut.

Assurément, petits et grands, amateurs et addicts tireront avantage du ski nautique.

D’autres activités nautiques encore plus originales et spécialement adaptées aux jeunes sont encore à découvrir, notamment les sports de glisse tels que la planche à voile, le kneeboard et d’autres variantes du surf. Les sports nautiques plus récents comme le flyboard plairont, sans doute, aux adolescents.

Camping et soirée barbecue

« Qui aime l’œuvre de chair et les franches rigolades, apprécie aussi la bonne chair et les grillades ». Certes, c’est au camping qu’on peut rire aux éclats des bonnes blagues et profiter d’un bon steak grillé à feu vif. Envie de tenter l’expérience ? Cet article vous montrera les choses à faire pour organiser une soirée barbecue au campement.


Quels sont les outils nécessaires ?

Un barbecue

Le barbecue constitue à la fois un appareil de cuisson et un repas. Comme appareil, il est spécifiquement utilisé pour la grillade. Le plus souvent, ce sont les viandes qu’on cuit au-dessus. Le reste dépend du goût de chacun et de son art culinaire. L’essentiel, c’est que les nourritures puissent garder leur goût naturel. C’est la raison pour laquelle la cuisson se fait au feu de bois ou au charbon. Sachez que cet appareil est disponible sous un système de cuisson à gaz. Pour que votre soirée barbecue soit inoubliable, songez à apporter un barbecue lorsque vous partez. Achetez si vous n’en avez pas encore. Il existe de nombreux modèles vendus à un prix abordable sur le marché. Autrement, vous pouvez fabriquer le vôtre à partir d’un baril en quelques étapes. Procédez à partir des tutoriels sur Internet.


Les couteaux

Évidemment que vous en avez plus besoin. Avec quoi allez-vous trancher et découper vos viandes si vous n’en apportez pas ? Si vous en avez des variétés, ils seront dans leurs éléments dans une soirée barbecue. Faites en sorte qu’ils soient bien aiguisés pour vous faciliter la tâche. C’est plus facile avec une pierre à aiguiser si vous en avez. Autrement, cherchez-en dans la nature pour en faire une.

Des gants

Puisque vous êtes condamné à travailler tout prêt du feu, les gants pourront protéger vos mains du brûlure. Munissez-vous de gants plus épais qui peuvent résister à la chaleur. Pour votre sécurité, ne mettez jamais des gants en caoutchouc. Ils s’échauffent rapidement en contact de la chaleur et peuvent brûler vos mains.


Un cache-bouche

Celui-ci est facultatif, mais serait d’une aide précieuse quand vous êtes autour du barbecue. Elles peuvent vous protéger des fumées qui se dégagent directement du barbecue.


Une pince

Une pince est indispensable lorsqu’on fait une grillade. Avec elle, vous pouvez atteindre de loin les nourritures afin de les tourner et de les déplacer. Néanmoins, elle peut être substituée par une tige de bois ou un long fer en metal pointu.


Une pelle

Apportez une petite pelle à charbon. Elle vous permettra de manipuler les braises sans vous brûler les mains. Vous pouvez le faire avec la pince, mais c’est plus pratique avec une pelle.

Camping en famille : un rendez-vous avec la forêt


Vous vous demandez quelles activités faire cet été ? Vous ne
savez pas où emmener votre petite famille ? Pourquoi ne pas opter pour un camping. Cette guide vous sera utile.


Organisation avant le départ

Faites une liste de tous vos besoins. Procédez par élimination parce que vous ne pouvez pas tout emporter. Nourriture et rafraîchissement sont un must, tout comme la trousse de secours.

Paperasse, permis et carte d’identité doivent aussi être aux normes pour diverses formalités administratives.

Informez-vous à l’avance que l’endroit choisi est bien réservé au campement. Pour des raisons de sécurité, il faut toujours suivre les consignes sur les lieux et respecter les interdits.
Arrivés sur les lieux

  • Monter une tente comme des vrais boy-scouts

Avant toute chose, il faut bien choisir l’emplacement. De préférence, choisissez une surface plane pour garantir votre confort.

N’oubliez pas de toujours mettre une bâche entre le sol et la tente. En plastique ou en vinyle, elle empêchera l’humidité d’atteindre l’intérieur.

Assurez-vous également qu’elle ne manque pas de pièces. Puis, commencez à poser la tente sur la bâche. L’installation diffère suivant le type, mais celle de la tente dôme est plus simple. Celle-ci est à la fois bon marché, confortable et robuste face à la pluie et au vent. Et c’est la plus recommandée pour les familles.

Si tout est bien installé, les cordes bien attachées et les piquets bien enfoncés, il ne vous reste plus qu’à mettre vos bagages à l’intérieur.

  • Réunion autour du feu

Règle numéro 1 : respecter la nature, c’est-à-dire, ne ramasser que les branches bien sèches et ne couper que ceux qui sont permises. Surveillez bien votre feu. Une petite imprudence pourrait déclencher un incendie de forêt.
Une fois les mesures de sécurité prises, vous pouvez savourer tranquillement un steak grillé au feu de bois, boire quelques bières et chanter avec de la guitare.

Sur le chemin du retour

Famille réunie, tente démontée… vous êtes fins prêts pour rentrer. Souvenez-vous toujours de respecter la nature. Ramassez toutes vos ordures et emportez-les avec vous. Veillez également à ce qu’aucun de vos bagages ne soient oubliés.

Brochettes au camping

Les vacances sont l’occasion de préparer de nouvelles recettes. Devenez chef cuisinier pendant votre séjour au campement et essayez de tout mettre au-dessus de votre barbecue. Pour vous donner un avant-goût, voici une liste des meilleures brochettes .


1 – Brochettes de bœuf au pesto

C’est une brochette comme les autres, mais c’est le pesto qui différencie le goût. D’origine italienne, le pesto est une sauce préparée à base de basilic, de pignon de pin, un peu d’huile d’olive et d’ail. Vous pouvez en préparer facilement si vous disposez des ingrédients. Vous aurez en plus l’occasion de chercher les brochettes en question. Entre brochettes métalliques et en bois, choisissez ce qui va chatouiller votre appétit.


Pour la préparation

Une fois le pesto acheté, il ne suffit que de vous mettre à la tâche. 25 minutes suffiront pour la préparation et la cuisson. À part le pesto, voici la liste des mets que vous devez disposer.
À la base, vous aurez besoin d’une bonne viande de bœuf. 600 g suffisent pour 4 personnes. Aussi, un gros oignon blanc, 1/2 de poivron rouge et d’une courgette bien fraîche.


Pour la marinade, vous aurez encore besoin de 2 oignons frais, de 2 tomates séchées et d’1 gousse d’ail. Mettez-y tout d’abord du sel et du poivre qui forment les ingrédients classiques. Utilisez une cuillère à soupe pour ajouter la sauce soya (1 cuillère), les graines de sésame (2 cuillerées) et le miel liquide (3 cuillerées). Et pour la touche finale, ajoutez 3 cuillerées à café de pesto.

De côté, découpez la viande, la courgette, le poivron et l’oignon en petits morceaux. Faites en sorte que ces derniers ne puissent pas se détacher de la brochette au moment de la cuisson. Ensuite, intercalez-les sur la brochette pour donner de l’esthétique.


Pour la cuisson

Marinade bien mixée, mets placés sur les brochettes, il ne vous reste plus qu’à allumer le barbecue et vous passez à la cuisson. C’est au moment de la cuisson que vous aurez à napper la marinade sur les brochettes.

2 – Brochettes de l’Aïd el Kabir de Fès


Comme son nom l’indique, il s’agit d’une recette d’origine marocaine. À base de viande d’agneau et de menthe, elle est préparée le deuxième jour de la « fête du sacrifice » ou « Aïd el-Adha ». Vous pouvez bien essayer cette recette librement sans sacrifier quoique ce soit.


Quels sont les mets ?

La quantité de la viande dépend de votre effectif et de votre gourmandise. Mais, pour préparer une bonne brochette à la Marocaine pour 6 personnes, vous aurez besoin d’1 gigot d’agneau (en moyenne 1,6 kg), d’1 oignon, d’1 branche de persil, et d’une feuille de menthe qui va donner la fraîcheur.


Pour la préparation


Vous devez tout d’abord désosser le gigot pour faciliter le découpage de la viande. Demandez au boucher de faire le travail à votre place. Après, morcelez la viande jusqu’à ce que vous obtenez la quantité suffisante. Une fois l’oignon haché, le persil est la menthe ciselée, mélangez le tout dans un saladier. N’oubliez pas d’ajouter du sel et du poivre noir. Pour assurer la marinade, couvrez le saladier quelques heures. Après cela, il ne vous reste plus qu’à placer les morceaux sur les brochettes.


Pour donner plus de saveur à votre brochette, vous pouvez préparer une autre marinade. Vous aurez besoin de 2 ou 3 grosses tomates et de l’ail. À part le persil, le sel et le poivre, vous devez acheter du paprika, du cumin et de l’huile d’olive. Faites passer au four le mélange durant 30 minutes au moins et votre marinade est prêt.


3 – Brochettes de légumes


Pas besoin d’être végétarien ou végétalien pour apprécier les brochettes de légumes. C’est plus facile à préparer que les brochettes de viande. En plus, il n’y a pas de formule exhaustive. Vous pouvez mettre toutes les légumes que vous préférez.
Pour préparer une brochette de légumes vite fait, vous pouvez essayer cette formule.


Pour le mets


Ouvrez grand votre panier et ajoutez-y 1 petit chou-fleur, 2 poivrons (rouge et jaune), 2 courgettes, 1 gros oignon rouge et 5 gousses d’ail. Vous aurez aussi besoin de beaucoup de tomates cerises et de l’huile d’olive.


Quid des ingrédients ?


Pour le mélange, vous pouvez y mettre de l’origan (frais et séché), du thym frais. 1 cuillerée à soupe chacun suffit.


4 – Brochettes de fruits


Comme les brochettes de légumes, il n’y a pas de formule toute faite. Le mariage des fruits dépend de vos goûts et de votre créativité. Le temps de préparation ne demande que 30 minutes.

Pour vous donner un avant-goût, voici une recette facile que vous pouvez faire n’importe où.


Les fruits nécessaires


Pour préparer 12 brochettes, vous devez acheter 1/4 de pastèque, 3 nectarines jaunes, 2 poires, 2 pommes, 3 kiwis, 2 bananes et beaucoup de fraises. Pour le mélange, ajoutez-y du sucre vanillé en poudre.