Les bonnes raisons de passer vos vacances dans la région de Ladoix-Serrigny

Pour passer un séjour au cœur des vignobles, Ladoix-Serrigny est une destination phare. C’est une petite commune française située, non loin de Dijon et de Beaune, dans le département de la Côte-d’Or en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour partir à sa découverte, vous pouvez aller en train depuis la Gare de Serrigny. Vous avez également le choix entre la location de voiture ou la location de vélo.

Que visiter et que faire à Ladoix-Serrigny ?

Découvrir les richesses

En pleine nature, Ladoix-Serrigny est un endroit très attractif. Elle présente un patrimoine architectural et historique intéressant permettant d’en apprendre un peu plus sur les traditions de la région.

Les sites incontournables sont :

– l’église Saint-Marcel implantée au milieu du bourg de Serrigny. Elle fut créée au XIIIème. Vous admirerez son chœur, son transept, son clocher datant de 1774, ses vestiges anciens (dalles gravées, demi-piliers et les vitraux représentant la vie de Saint-Marcel, protecteur des moissons et des vendanges).

– la chapelle Notre-Dame du Chemin qui date du XIème siècle, aujourd’hui, transformée en bâtiment agricole. Vous serez impressionné par l’histoire, carelle est devenue de renom grâce à sa source miraculeuse qui servait de pèlerinage pour les duchesses de Bourgogne et de halte sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Selon la tradition, on y amenait les enfants morts nés ou décédés en bas âge dans l’espoir d’une réanimation miraculeuse.

– le château de Serrigny. Il date du début du XVIIIe siècle. Vous admirerez son architecture stylée ainsi que la bibliothèque Louis XIV et les salons Louis XV qui se trouvent à l’intérieur. Mais surtout, le grand parc verdoyant à l’anglaise ajoute un charme particulier au château.

Il n’est ouvert que deux fois par an lors des journées du patrimoine et des journées nationales des parcs et jardins.

S’offrir un moment de détente

Ladoix-Serrigny est le lieu parfait pour passer un peu de temps au calme. En effet, les amateurs d’espaces verts y trouveront leur bonheur. En effet, c’est une ville agréable, dynamique et pleine de charme.

En vous y promenant, vous apprécierez :

  • la ferme qui fait face au château avec ses baies du XVe siècle,
  • la Miotte, ancien rendez-vous de chasse du XVIIIe siècle,
  • les nombreux lavoirs, dont l’un date du milieu du XIXe siècle,
  • le Moulin de la Camille qui présente des vestiges de l’ancien monastère de Saint-Roch du milieu du XVIIe siècle,
  • les maisons des vignerons à l’architecture typique de la région.

Faire la fête

2 événements sont fêtés chaque année pour le plaisir de tous. Pour un voyage inoubliable, ne les ratez pas si possible !

– La Saint-Vincent tournante fait partie de la tradition. Cette fête viticole se déroule chaque année à la fin du mois de janvier. Différentes animations sont présentées durant ce week-end (défilés, expositions, cérémonie religieuse, intronisations, dégustations de cuvées de vins).

– La Balade gourmande est une promenade qui se fait tous les premiers week-ends de juillet. Des dégustations de vins locaux sont au rendez-vous. Des orchestres assurent l’animation. Cette fête a été mise en place dans le but de faire connaître les vignerons ainsi que leurs différents vins.

Où séjourner à Ladoix-Serrigny ?

En parlant d’hébergement, plusieurs établissements de charme se trouvent sur place.

Durant votre passage dans la ville, La Gremelle est une bonne adresse. Hôtel-restaurant à Ladoix-Serrigny, c’est un lieu qui aspire à la détente et au calme. De plus, l’accueil est agréable, l’ambiance est conviviale, les chambres sont spacieuses et confortables, la vue sur terrasse est magnifique et la cuisine est savoureuse.

Pour une réservation, n’hésitez pas à contacter La Gremelle.

La Haute-Savoie, une destination idéale pour les vacances d’hiver

La région savoyarde regorge de sites touristiques incroyables et de stations de ski qui sont mondialement connues. Aussi, pour les vacances d’hiver, la Haute-Savoie vaut le détour. Située dans la région Auvergnes-Rhônes-Alpes, elle a su se démarquer depuis l’inauguration de la station de ski de Chamonix dans les années 1900. C’est à cette époque que les premières compétitions sportives autour de la neige avaient commencé. La consécration eut lieu lorsque les Jeux Olympiques de 1924 y ont été organisés. Depuis, le Mont-Blanc qui est le trésor de la Haute-Savoie, est devenu une destination privilégiée des amateurs de sports d’hiver. Il culmine à 4810 mètres d’altitude et domine toutes les Alpes. Le point sur les sites à ne pas manquer dans cette région.

Les stations les plus prisées

La Haute-Savoie se distingue par la richesse et la splendeur de son patrimoine naturel. L’incontournable : le majestueux massif du Mont-Blanc. C’est l’endroit rêvé pour les passionnés d’alpinisme et de ski de fond ou alpin. Parmi les stations d’altitude les plus visitées, il y a Chamonix bien sûr. C’est la station de ski mythique. C’est le paradis pour les amateurs de glisse avec ses quatre domaines skiables pour tous les niveaux : les Grands Montets, Brévent/Flégère, le domaine de Balme et Les Houches.

Implantée dans le domaine du Grand Massif, la station de ski de Samoëns propose 265 km de pistes vertes et bleues. Si ce village datant du Moyen Age est aussi prisé par les adeptes de la glisse, c’est que ses stations accueillent aussi bien les skieurs de haut niveau que les débutants. Pour le ski de fond, la vallée du Haut Giffre s’y prête parfaitement. Par contre, les amateurs de sensations fortes pourront trouver leur bonheur en faisant du Speed Riding qui est un sport alliant ski et parapente.

Classée Monument Historique, la station de ski Flaine est aussi très recherchée grâce à son cadre exceptionnel. Située à 1650m, la station offre une vue imprenable sur le Mont-Blanc, les Aravis, la Belledonne et le Jura, en parcourant les 14km de la piste des Cascades.

Autre station à ne pas louper : Les Contamines. C’est un domaine skiable de 120km de pistes. Des panoramas à couper le souffle sur le Mont-Blanc attendent les skieurs en haut du domaine. Les passionnés de ski de fond pourront emprunter les 26 km de pistes de ski en bas de la vallée.

Des locations de vacances pour tous

Dans le département de la Haute-Savoie, les solutions d’hébergement sont multiples selon le profil des vacanciers. Que ce soit des familles nombreuses, des groupes, des couples, des professionnels en déplacement, il existe des locations saisonnières pour tous les budgets. Les formules de ski tout compris sont l’option la plus avantageuse pour les touristes qui désirent profiter pleinement de leur séjour. Pour ceux qui souhaitent éviter les coins trop fréquentés, le mieux est d’opter pour une résidence de vacances comme la Résidence Le Fontenay située à deux pas de la station de Plaine-Joux.

Que faire pour agrémenter le séjour ?

La Haute-Savoie a également de quoi émerveiller les non-skieurs qui pourront partir à la découverte du toit de l’Europe. Vous serez sous le charme des paysages époustouflants entre Italie, France et Suisse. Avec les montagnes qui pullulent dans la région, les activités ne manquent pas comme les randonnées alpines, les balades à vélo, les virées en hélicoptère, la parapente, etc. La région est aussi réputée pour ses stations thermales. Pour ceux qui sont à la recherche de moments de détente et relaxation, c’est l’activité idéale. Pour ceux qui raffolent des sites touristiques remarquables, la région ne manque pas de villages et monuments historiques et culturels à visiter : le château d’Annecy, le plateau des Glieres, la basilique de la Visitation…

Les 5 endroits rarement visités à Paris

À côté de la tour Eiffel, de l’Arc de triomphe et de Disneyland, se trouve 5 endroits mystérieux qui attisent la curiosité de certains visiteurs de Paris : la ville fantôme, l’ancien abattoir, le sanatorium et deux autres sites qui ont leur histoire. Découvrez-en davantage dans cet article.

1. Le Sanatorium de la Langue

Érigé en 1929 pour accueillir les malades de la tuberculose, ce sanatorium ferma et devint interdit au public au début des années 90. Nul ne connaît sa vraie histoire, ni pourquoi il n’est pas réaménagé alors que la crise de l’habitation frappe à Paris. Une chose est sûre : plusieurs malades y ont perdu la vie. Une gigantesque pile de dossiers médicaux situé du côté des douches, au sous-sol, en témoigne. Dans un tel document, on peut lire des notes telles que «Nous donnons quelques jours de vie au patient X avant un décès certain ; d’autres comprennent un coup de tampon rouge indélébile: «Décédé» ; et ce ne sont que des échantillons.

Jusqu’ici, personne n’a osé y mettre les pieds la nuit. L’ intérieur sombre abrite quelques installations médicales datant de la crise économique ainsi que des papiers moisis et en décomposition.

2 . Le Village Sourd

Il s’agit d’un petit village situé à proximité d’un ancien aéroport des années 70. On raconte qu’il s’est vidé peu à peu de ses habitants suite aux bruits insoutenables des avions, qui décollent toutes les trente secondes ; mais aussi à cause de la pollution des vapeurs de kérosène. L’histoire révèle que le bruit était tellement assourdissant qu’il a poussé certains habitants au suicide. Dès lors, le village est resté fantomatique durant une trentaine d’années.

Il faut attendre l’année 2000 pour que des gens y reviennent ; mais ce sont des squatteurs. Aujourd’hui, une maison sur deux est habitée. D’autres sont murées et bien meublées (plus que d’autres même) mais restées inhabités. Quelques endroits font même penser à une catastrophe biologique, qui a eu probablement lieu dans les années cinquante ou soixante.

3. L’Abattoir de la Nausée

Il s’agit d’une ancienne « usine à cochons » à Nozay, dans l’Essonne, un lieu fantôme peu accueillant, à l’abandon depuis une trentaine d’années. Bien qu’il soit facile à trouver, ce site glauque accueille rarement les visiteurs. Nul ne peut raconter ce qui s’est réellement passé, mais le local semble subitement abandonné. Des personnes racontent que l’on y pratiquait des rites occultes, des sacrifices de cochons pour stopper la peste porcine, encore inconnue à l’époque. Sur place, on retrouve encore la balance pour peser les porcs, le château d’eau, le garage, ainsi que l’entrepôt. On y découvre aussi une structure mystérieuse : un escalier qui ne mène nulle part, des bouteilles de bières pas encore ouvertes, des paires de baskets, etc. Bref, pour quelques moments de frissons, « l’abattoir de la nausée » est un détour à ne pas manquer.

4 .La Maison d’Enfants de l’Avenir Social

C’est un orphelinat érigé par la CGT en 1974. C’était un endroit magnifique, spécifiquement pensé pour les enfants de par son emplacement en pleine campagne et ses équipements (cours de tennis, centre d’équitation, etc.).

En 1987, le CGT (propriétaire du lieu) a ordonné l’exécution d’une politique nouvelle visant à transformer les orphelins en militants. Les éducateurs ont refusé et se sont mis en grève.

Le service d’ordre de la CGT a dû stopper le mouvement en utilisant différentes méthodes de répressions. Totalement encerclés, les enseignants n’avaient eu d’autre choix que de s’enfermer avec les enfants.

Le 13 janvier 1988, à 3 heures du matin, des mercenaires armés jusqu’aux dents ont pris d’assaut le site et ont évincés ses occupants sans ménagement. Les enfants étaient jetés dehors avec leurs affaires emballés dans des sacs-poubelles. Les enseignants ont été battus à mort ; mais certains ont réussi à fuir dans les montagnes avec les petits.

Après l’évacuation, l’endroit fut devenu comme hanté ; à savoir que certains orphelins ont tenté de résister à l’expulsion. Personne ne sait ce que ces derniers étaient devenus. Visiter cet orphelinat en connaissant son histoire est une expérience inexplicable.

5. Le CEA de Vaujours

Construit vers la fin du XIXe s. ce fort situé à 13 km de Paris, fut dédié aux tests d’armements atomiques à base d’uranium, dans les années 50. En 1996, suite à un essai non maîtrisé, un explosif nucléaire a sauté, entraînant la perte de quelques employés et la fermeture définitive du site. À cause de la radiation, l’herbe tapissant le jardin était devenu bleue comme le ciel.

Des expertises révélèrent que la teneur en radioactivité du site atteignait les 150 becquerels, c’est-à-dire, trente fois supérieure à la norme. Ludovic Toro, un médecin de Coubron, révèle que le cas de maladies thyroïdiennes sur place a multiplié par deux entre 2006 et 2016, à cause de la contamination de l’eau.

Réussir son voyage en famille en Chine

Faites découvrir la culture asiatique à votre famille en allant en chine. Vous trouverez dans cet article les organisations à faire pour réussir votre voyage.

· Se renseignez sur les formalités

Avant toute chose, vous devez prendre connaissance des formalités importantes pour accéder au territoire Chinois et tenir en compte les passeports, visas, etc. Veillez à obtenir les papiers administratifs obligatoires que vou devez détenir. Soyez d’actualité sur les conditions d’accès. Pour ce faire, vous pourrez directement vous renseigner chez le centre de visas ou à l’ambassade chinois de votre ville.

· Choisissez une date

La date que vous choisirez doit correspondre aux périodes des vacances scolaires. Cela ne posera aucun problème puisqu’il est possible d’apprécier la Chine à n’importe quelle saison.

Si vous voulez plus de calme et bien profiter des meilleurs endroits touristiques, passez en Chine lors des périodes de travail chinois. Il sera difficile de faire des visites durant les vacances scolaires estivales chinoises.

· Faites des planifications en avance

Réservez votre hébergement à l’ avance. Consultez un conseiller de voyage en tenant compte de vos exigences. Vérifiez bien que l’hôtel ou l’endroit pour votre séjour correspond à vos convenances. N’oubliez pas de voir les tarifs de réduction.

Pour la nourriture, prenez garde à vos allergies alimentaires. Vous devez bien connaître ce que vous allez manger. Évitez de boire de l’eau n’importe où. Optez plutôt pour de l’eau en bouteille.

Toutefois, gardez de l’argent pour acheter des souvenirs. La chine est regorgée de multiples objets fascinants que l’on ne peut trouver nul part ailleurs si bien qu’il ne serait pas raisonnable de ne pas en acheter. Vos enfants seront contents de leurs cadeaux.

Concernant la sécurité de vos enfants, gardez toujours un œil sur eux. Dans le cas où ils visitent seul la ville, donnez-leur un numéro où ils peuvent vous joindre à tout moment. .

Pour faciliter votre visite, il est préférable de prendre un guide. Il vous donnera de meilleures suggestions .

· N’oubliez rien

Pour ne rien oublier, il est nécessaire de faire une liste de tous vos affaires.

Si vous avez des bébés, apportez les indispensables comme les biberons, couches. Vous pourrez ramener de chez vous des papiers toilettes et des lingettes ou en acheter une fois sur place.

N’oubliez pas vos crèmes solaires et votre trousse de soins.

Et pour vous créer de souvenirs inoubliables, apportez votre appareil-photo.

En outre, pour que vos enfants ne s’ennuient pas une seconde, munissez-vous de quelques jouets ainsi que de leurs snacks préférés, etc.

· Effectuez la liste des meilleures visites en famille

Mettez Pékin la capitale de la Chine sur votre liste. Visitez la cité interdite. Appréciez la vue de la célèbre Grande Muraille. Pendant votre descente, vos enfants adoreront le toboggan qui s’y trouve. Profitez des promenades en pousse-pousse pour vos déplacements dans les vieilles ruelles de la ville.

Si voulez découvrir les plages, visitez Hong Kong. Vos enfants seront ravis de jouer à Disneyland. Découvrez-y aussi la culture gastronomique chinois. Vous verrez le mélange entre la cuisine cantonaise et étrangère.

Vous pourrez aussi aller à Guilin pour admirer des paysages magnifiques. Les rizières et la rivière de cet endroit sont splendides. Vous aurez la possibilité de faire une croisière ou vous balader en vélos.

Afin d’admirer les plus hautes grattes ciel du monde, passez à Shanghai. Vous y verrez aussi des villes traditionnelles bâties autour des eaux. Faites l’expérience des trains ultrarapides avec vos enfants.

Vos enfants seront aux anges s’ils voient des pandas géants. Pour les rencontrer, allez à Chengdu. Vous adorerez voir les mignons bébés pandas. Vous pourrez même profiter de votre visite là-bas pour contribuer à leur protection.

Pour fasciner vos enfants, faites-leur découvrir l’art martial à Dengfeng. Ils admireront des prestations de Kung-fu. Vous pourrez même leur apprendre cet art dans le célèbre Monastère Shaolin.

Pour connaître davantage la culture chinoise, visitez Xi’an et découvrez l’art du découpage de papier à l’ancienne. Ce qui amusera sûrement vos enfants. Vous y verrez aussi le Bingmayong ou l’armée de terre cuite qui sont des sculptures chinoises.

Brochettes au camping

Les vacances sont l’occasion de préparer de nouvelles recettes. Devenez chef cuisinier pendant votre séjour au campement et essayez de tout mettre au-dessus de votre barbecue. Pour vous donner un avant-goût, voici une liste des meilleures brochettes .


1 – Brochettes de bœuf au pesto

C’est une brochette comme les autres, mais c’est le pesto qui différencie le goût. D’origine italienne, le pesto est une sauce préparée à base de basilic, de pignon de pin, un peu d’huile d’olive et d’ail. Vous pouvez en préparer facilement si vous disposez des ingrédients. Vous aurez en plus l’occasion de chercher les brochettes en question. Entre brochettes métalliques et en bois, choisissez ce qui va chatouiller votre appétit.


Pour la préparation

Une fois le pesto acheté, il ne suffit que de vous mettre à la tâche. 25 minutes suffiront pour la préparation et la cuisson. À part le pesto, voici la liste des mets que vous devez disposer.
À la base, vous aurez besoin d’une bonne viande de bœuf. 600 g suffisent pour 4 personnes. Aussi, un gros oignon blanc, 1/2 de poivron rouge et d’une courgette bien fraîche.


Pour la marinade, vous aurez encore besoin de 2 oignons frais, de 2 tomates séchées et d’1 gousse d’ail. Mettez-y tout d’abord du sel et du poivre qui forment les ingrédients classiques. Utilisez une cuillère à soupe pour ajouter la sauce soya (1 cuillère), les graines de sésame (2 cuillerées) et le miel liquide (3 cuillerées). Et pour la touche finale, ajoutez 3 cuillerées à café de pesto.

De côté, découpez la viande, la courgette, le poivron et l’oignon en petits morceaux. Faites en sorte que ces derniers ne puissent pas se détacher de la brochette au moment de la cuisson. Ensuite, intercalez-les sur la brochette pour donner de l’esthétique.


Pour la cuisson

Marinade bien mixée, mets placés sur les brochettes, il ne vous reste plus qu’à allumer le barbecue et vous passez à la cuisson. C’est au moment de la cuisson que vous aurez à napper la marinade sur les brochettes.

2 – Brochettes de l’Aïd el Kabir de Fès


Comme son nom l’indique, il s’agit d’une recette d’origine marocaine. À base de viande d’agneau et de menthe, elle est préparée le deuxième jour de la « fête du sacrifice » ou « Aïd el-Adha ». Vous pouvez bien essayer cette recette librement sans sacrifier quoique ce soit.


Quels sont les mets ?

La quantité de la viande dépend de votre effectif et de votre gourmandise. Mais, pour préparer une bonne brochette à la Marocaine pour 6 personnes, vous aurez besoin d’1 gigot d’agneau (en moyenne 1,6 kg), d’1 oignon, d’1 branche de persil, et d’une feuille de menthe qui va donner la fraîcheur.


Pour la préparation


Vous devez tout d’abord désosser le gigot pour faciliter le découpage de la viande. Demandez au boucher de faire le travail à votre place. Après, morcelez la viande jusqu’à ce que vous obtenez la quantité suffisante. Une fois l’oignon haché, le persil est la menthe ciselée, mélangez le tout dans un saladier. N’oubliez pas d’ajouter du sel et du poivre noir. Pour assurer la marinade, couvrez le saladier quelques heures. Après cela, il ne vous reste plus qu’à placer les morceaux sur les brochettes.


Pour donner plus de saveur à votre brochette, vous pouvez préparer une autre marinade. Vous aurez besoin de 2 ou 3 grosses tomates et de l’ail. À part le persil, le sel et le poivre, vous devez acheter du paprika, du cumin et de l’huile d’olive. Faites passer au four le mélange durant 30 minutes au moins et votre marinade est prêt.


3 – Brochettes de légumes


Pas besoin d’être végétarien ou végétalien pour apprécier les brochettes de légumes. C’est plus facile à préparer que les brochettes de viande. En plus, il n’y a pas de formule exhaustive. Vous pouvez mettre toutes les légumes que vous préférez.
Pour préparer une brochette de légumes vite fait, vous pouvez essayer cette formule.


Pour le mets


Ouvrez grand votre panier et ajoutez-y 1 petit chou-fleur, 2 poivrons (rouge et jaune), 2 courgettes, 1 gros oignon rouge et 5 gousses d’ail. Vous aurez aussi besoin de beaucoup de tomates cerises et de l’huile d’olive.


Quid des ingrédients ?


Pour le mélange, vous pouvez y mettre de l’origan (frais et séché), du thym frais. 1 cuillerée à soupe chacun suffit.


4 – Brochettes de fruits


Comme les brochettes de légumes, il n’y a pas de formule toute faite. Le mariage des fruits dépend de vos goûts et de votre créativité. Le temps de préparation ne demande que 30 minutes.

Pour vous donner un avant-goût, voici une recette facile que vous pouvez faire n’importe où.


Les fruits nécessaires


Pour préparer 12 brochettes, vous devez acheter 1/4 de pastèque, 3 nectarines jaunes, 2 poires, 2 pommes, 3 kiwis, 2 bananes et beaucoup de fraises. Pour le mélange, ajoutez-y du sucre vanillé en poudre.

Equipements et précautions à prendre pour un camping

Si vous avez choisi le camping pour vos prochaines vacances, voici quelques conseils pour vous guider sur les équipements nécessaires et précautions à prendre.

Les équipements dont vous pouvez avoir besoin

Cela dépend du genre de camping que vous allez faire, camping à la belle étoile ou avec un peu de confort. L’équipement nécessaire n’est pas le même pour tout le monde, il dépend de l’endroit où vous voulez aller, du nombre de personnes, de vos besoins, etc.

Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin de :

– Tentes :

Il y en a différents styles, selon le nombre de personnes, Il y a les tentes pop-up, les tentes de randonnées ou encore les tentes familiales.

Équipements de couchage :

Il y a le sac de couchage et le matelas de camping qui ont chacun différentes options.

– Equipements de cuisine :

De larges choix de réchauds sont disponibles sur le marché et qui conviennent tout à fait à vos attentes :réchaud à alcool, à gaz, à combustibles, etc.

– Eclairage :

Élément capital à prévoir surtout si vous campez dans des endroits sauvages et non dans un camping.

En revanche, si vous emmenez un camping-car pour voyager, les caravanes sont généralement déjà équipées selon vos besoins. Il y en a qui ont des lits, des cuisinettes, des douches, etc.

Assurance et camping : prenez vos précautions

Camping-car ou dormir sous une tente, il est plus prudent de prendre certaines précautions pour vous protéger d’éventuels accidents ou de vols.

Si vous choisissez de camper à l’intérieur d’une forêt domaniale, vous devez obtenir une autorisation de l’institution chargée de la forêt avec présentation de l’assurance à responsabilité civile. Généralement, la responsabilité de la personne ainsi que sa famille est déjà incluse dans l’assurance multirisque habitation. Votre responsabilité civile sera engagée si vos enfants ou vous causez involontairement du tort à autrui. Cela peut être un voisin de camping ou le propriétaire du camping.

L’assurance à responsabilité civile couvre également le campeur et sa famille même en cas de déplacement à l’étranger. Toutefois, il est recommandé de vérifier auprès de votre assureur.

Pour l’indemnisation des accidents corporels

En cas d’accident corporel comme une intoxication alimentaire, les dépenses peuvent être prises en charge par la Garantie des Assurances de la Vie.

En cas de vol de matériel et dommage

L’assurance vous couvrira si vous vous faites voler et une assurance dommage peut s’étendre jusqu’au remboursement du vol dont vous êtes victime.

Quelques recettes faciles pour un camping

Vous avez choisi de partir en aventure et de passer vos vacances en camping. Voici quelques recettes façon grillée au charbon de bois que vous pouvez facilement faire.

Essayez les saucisses grillées au fromage

D’abord, il vous faut acheter des saucisses cuites et du fromage râpé.

Pour la préparation, divisez en longueur les saucisses. Préchauffez le gril à charbon à une température moyenne et huilez ensuite pour une cuisson directe.

Maintenant, disposez les saucisses, le côté coupé vers le bas sur la grille pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’elles sont bien dorées. Toujours sur le gril, retournez-les de l’autre côté et les garnir du fromage râpé. Continuez jusqu’à ce que le fromage fond et les saucisses soient dorées.

Votre plat est prêt, découpez si vous voulez et bon appétit.

Des maïs grillés

C’est très facile et pas besoin de beaucoup d’ingrédients à part le maïs bien sûr, un peu de beurre, du poivre et un peu de feuille de basilic. Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez le poivre et l’ail et laissez cuire pendant environ 2 minutes sans les laisser brûler. Une fois le gril bien chauffé, étalez les épis avec les feuilles en dessous jusqu’à ce que celles-ci soient calcinées. Badigeonnez ensuite les maïs bien cuites avec la sauce et mangez chaud.

Des patates douces au beurre

ll vous faut du beurre salé, du sirop d’érable, de la cannelle moulue et de patates douces. Pour commencer, mélangez le beurre, la cannelle et du sirop d’érable dans un bol. Laissez cuire les patates sur le gril déjà chauffé environ 40 minutes, jusqu’à ce qu’elles sont noires de toutes parts. Une fois bien cuites, ôtez-les du gril et découpez-les en deux, laissez refroidir avant de le garnir avec la sauce.

Côte de bœuf rôti au sel

Il vous faut deux tranches de bifteck de côte et de 2 tasses de sel gemme.

Chauffez bien le gril et huilez-le. Y placer les steaks et les saupoudrer de sel durant 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bruns. Retournez de l’autre côté et saupoudrez de nouveau de sel. Une fois que les steaks sont à la cuisson désirée, ôtez du gril et séparez les os sur une planche. Faites cuire à leur tour les os et les servir séparément.

Et si voulez du poisson, essayez les truites grillées sur bûche

Comme ingrédients, vous avez besoin de truite bien nettoyée, sans la tête, ni queue ni nageoire. Il faut également du sel, du poivre, du citron, de l’oignon bien tranchée et du beurre ou de l’huile d’olive.

Commencez par faire tremper à l’avance la bûche dans de l’eau. Assaisonnez l’intérieur du poisson avec du sel, du poivre, quelques tranches de citron et un peu d’oignon. Étalez le poisson sur la bûche et mettre également le reste du citron et de l’oignon. Il faut généralement entre 30 à 50 minutes pour que la poisson soit entièrement cuite en la retournant des deux côtés.

Voyage en Suède : 3 destinations dignes d’intérêt à visiter dans le pays

Pays d’Europe du Nord situé en Scandinavie, la Suède est une destination qui attire les voyageurs à la recherche de découverte et d’évasion. Le territoire suédois est réputé pour la beauté et la diversité de son paysage, son riche patrimoine historique et ses villes pleines de charme. Afin de vous donner un aperçu sur les attraits touristiques du pays, ce billet vous propose de découvrir 3 villes dignes d’intérêt à visiter lors de votre séjour en Suède.

Flâner dans la ville capitale Stockholm lors d’un séjour en Suède

Stockholm, la capitale suédoise, est l’une des villes intéressantes et incontournables à visiter au cours d’un voyage en Suède. La ville flotte sur 14 îles se trouvant entre la mer baltique et le lac Mälar. Stockholm est célèbre pour ses canaux qui lui valent d’ailleurs le surnom de « Venise du Nord », au même titre qu’Amsterdam ou Bruges. Au cours de votre séjour dans la capitale suédoise, prenez le temps de vous balader à Gamla Stan.

Constituant la vieille ville de la capitale, elle abrite des musées, des monuments ainsi que divers bâtiments historiques et religieux. Ville aux multiples facettes, Stockholm possède également des quartiers d’affaires modernes qui sont de véritables hauts lieux du design et du shopping. Si vous aimez la nature, vous serez ravi de savoir que la capitale suédoise est une ville verte par excellence. Elle recèle de nombreux parcs remarquables à l’instar du parc royal de Djurgården. Ce dernier est un sublime havre de paix au cadre verdoyant et reposant, dans lequel il fait bon de se promener et de se ressourcer tout en restant à Stockholm.

Découvrir la sublime ville universitaire d’Uppsala

Uppsala est une autre ville intéressante qui vaut la découverte au cours de votre voyage en Suède. Se trouvant au nord de Stockholm, elle est réputée pour sa prestigieuse université qui est l’une des plus anciennes de Scandinavie. La localité est particulièrement accueillante et animée. Cela s’explique sans doute par la densité de sa population étudiante. La visite de la cité commence par l’exploration du quartier médiéval dans lequel se dresse la somptueuse cathédrale Uppsala Domkyrka.

L’édifice a été restauré dans un style gothique au XIXe siècle et attire un grand nombre de visiteurs dans la ville. Poursuivez votre visite par la découverte du quartier Viel Uppsala. Localisé dans le nord d’Uppsala, il abrite quelques attraits touristiques majeurs tels qu’une nécropole du VIe siècle ainsi qu’un musée proposant des expositions fascinantes sur la légende des rois de Svea et les sacrifices humains. Pour apporter une touche de détente à votre escapade dans la ville, ne manquez pas de faire un passage dans le fameux restaurant Odinsborg afin de goûter à la savoureuse cuisine locale.

Explorer la ville cosmopolite de Malmö

Située dans la région la plus au sud de la Suède, Malmö est une ville cosmopolite et multiculturelle à découvrir lors de votre escapade sur le territoire suédois. Mêlant vie artistique et culturelle, elle vous permet de vous imprégner des différentes cultures suédoises. Durant votre exploration de la ville, vous aurez l’opportunité de voir des architectures remarquables, dont l’église Sankt Petri ou encore le château de Malmö.

Ce dernier abrite aujourd’hui les plus beaux musées de la ville et dont la visite vous permet d’en apprendre davantage sur la culture locale. Si vous avez un peu de temps devant vous, pourquoi ne pas continuer votre aventure en prenant un train jusqu’à Copenhague qui se trouve à 20 minutes de la ville ?

Réussir son voyage en famille à Danemark

Choisissez le Danemark pour votre prochaine escapade en famille et faites la découverte de ce pays merveilleux. Cet article vous aidera à vous organiser pour réussir vos vacances.

  • Bien veiller au budget

Il faut bien vous préparer quant à vos dépenses, car ce pays est assez réputé pour sa cherté. Il faut prévoir les décomptes sur votre voyage : déplacements, nourriture, activités et hébergement, etc. Ainsi vous pourrez déjà commencer à économiser pour que vos enfants et vous soyez satisfaits.

Si possible, faites vos réservations un peu plus tôt. Vous pourrez bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 50 %.

-les billets d’avion

Faites des recherches sur internet pour trouver des billets pas chers et effectuez vos achats en avance pour bénéficier de meilleures offres.

-l’hébergement

Si vous comptez vous loger dans une auberge, le prix de la nuitée varie autour de 50 €. Elle est moins chère qu’un hôtel. En effet, celui-ci coûte jusqu’à 100 € et plus. Entre autres, les prix dans le capital à Copenhague sont les plus chers.

Si vous voulez économiser encore plus, optez pour le « couchsurfing ». Mais ce sera un peu difficile pour vos enfants, sauf si le domaine du propriétaire répond aux conditions requises. Faites vos réservations le plus tôt possible puisque cette astuce est devenue très en vogue actuellement, sinon, vous risquez de rater les meilleurs logements.

-La nourriture

Elle y coûte également cher. Pour un repas en restaurant, il faut payer dans les 10 €. Il est donc préférable que vous fassiez la cuisine vous-même de temps en temps. Cela vous permettra de faire de l’économie. Vous n’avez qu’à dépenser aux alentours de 25 € par semaine pour vos courses. Il existe aussi des plats à prix abordables si vous voulez manger dehors.

Un autre moyen d’économiser de l’argent est également de manger dans les fast-foods ou les « street food market ». Essayez aussi les restaurants locaux non-touristiques. Ils ont des menus à prix raisonnables.

-Les déplacements

Evitez les taxis, mais privilégiez les transports en commun comme le bus ou bien les trains. Si vous faites des réservations, ils seront encore moins coûteux.

-Les activités

Les entrées dans les musées ou d’autres lieux touristiques coûtent environ 20 € pour une personne. Pour des excursions en campagne, le coût varie autour de 40 € la journée.

Pour réduire vos dépenses, optez pour un pass-touristique si vous voulez visiter plusieurs sites. Vous aurez même la possibilité de bénéficier d’entrées gratuites.

Consultez en avance les événements organisés dans la ville lors de votre visite. Achetez vos tickets plus tôt pour ne rien rater.

  • Listez les meilleures visites

– Randonnée en forêt de Gribskov

Elle est située au nord de Copenhague. Elle fait partie des plus grandes forêts de Danemark. Faites des randonnées avec vos enfants et découvrez le Lac Esrum qui est l’endroit favori des touristes. Vous pourrez même nager sur le côté de Nøbedo. Pour plus d’aventure, montez dans la TreetopExperience.

-Copenhague

Essayez le HYGGE à Copenhague. Celui-ci consiste à prendre plaisir de la vie. Faites du pique-nique. Dégustez les desserts typiques de cette région. Promenez-vous en vélo, etc. Bref, jouez avec vos enfants et passez de bons moments avec eux.

– Découvrir Aarhus

C’est aussi une ville représentative du Danemark. Découvrez les richesses culturelles de cette région. Pour voir des œuvres futuristes, visitez le musée moderne ARoS. En outre, pour entrer dans l’air des vikings, rendez-vous au « Moesgård Museum ».

-Legoland

Ce parc d’attraction fera rêver vos enfants. Il se trouve à Billund et est constitué de neuf zones thématiques dont le Miniland, Legoredo, LandPirate, etc.

Visitez les falaises de Møns Klint

Elles se trouvent sur l’île de Møns, au sud-est de Danemark. Ce sont des merveilles de la nature. Vous y verrez de superbes formations naturelles de craies accompagnées de bleu de la mer. La vue y est imprenable. Visitez aussi le musée si vous êtes fan d’histoire.

-Les plages de sable blanc

Profitez des plages du Nord et du Sud de Danemark. Vos enfants seront ravis de jouer avec du sable blanc. Vous verrez des stations balnéaires dans le Nord comme le Tisvildeleje, Hornbæk, etc. Ces endroits disposent de magnifiques plages.

Le sable Råbjerg Mile

Cette dune de sable se situe au nord de Jutland entre Frederikshavn et Skagen. C’est l’une des plus vastes dunes en Europe, allant jusqu’à 18 m. Vous pourriez aller plus au Nord de cette dune et rejoindre Skagen qui est la pointe de Danemark.

-Le château de Kronborg

Vous verrez plusieurs châteaux en Danemark. Parmi eux figure le château de Kronborg qui est vraiment admirable. Il se trouve dans la ville d’Elseneur, près de la Suède. Selon l’histoire, la tragédie d’Hamlet de Shakespeare s’était passée sur ce lieu.

Autrefois, il était aussi utilisé pour la surveillance de la mer baltique.

– Explorez Velje

Cet endroit se situe au sud de Jultand. Découvrez-le au cours d’une ballade en vélo comme font les Danois. Admirez le Fjord de Velje. Suivez la route de Bindeballestien et profitez des 23 km de nature.

– Le parc des cerfs de Jægersborg

Ce parc se trouve à 15 km au Nord de Copenhague. Vos enfants seront ravis de voir des cerfs dans leurs habitats naturels. Autrefois, ce parc était fait pour la chasse, mais actuellement, c’est devenu un endroit protégé.

4 fêtes majeures à ne pas rater lors de votre voyage en Inde

En apprendre plus sur la culture d’un pays peut se faire de plusieurs manières : en lisant des articles, en visitant des monuments historiques… Toutefois, si vous souhaitez comprendre une tradition de manière originale, choisissez d’assister directement à un festival où les émotions ressenties ne peuvent être décrites avec de simples mots.

Des pays comme l’Inde sont populaires pour purifier l’esprit, notamment grâce à ses grands festivals. Comptez-vous partir pour le Sous-Continent entre octobre et novembre ? Voici 4 cérémonies indiennes que vous ne devez pas manquer lors de cette période.

1. Le Kali Puja

Prévu cette année le dimanche 27 octobre, le Kali Puja est destiné à la célébration de la déesse Kali. Son apparence menaçante fait d’elle la déesse la plus crainte de la mythologie hindoue.

Durant cette fête, les Assamais et les Bengalais font honneur à Kali en décorant leurs maisons et en y installant des autels pour la déesse. Dès la tombée de la nuit, les adeptes de Kali commencent à la louer en utilisant des mantras. Si le sacrifice d’animaux est de moins en moins pratiqué par les fidèles, l’offrande de nourriture reste d’actualité.

2. Le Kalpathy Ratholsavam

Si vous aimez les défilés de chars, vous serez aux anges en assistant à ce festival lors de votre voyage en Inde. Cette fois-ci, on rend hommage au temple consacré au dieu Shiva ou Viswanatha.

Du 14 au 16 novembre 2019, soyez présents dans le district de Palakkad afin d’y voir des chars colorés qui donnent un aspect exotique aux rues de Kalpathy. Pour que les chars à l’image du temple sacré puissent avancer, les adeptes les tirent de manière uniforme, et ce, accompagnés de personnes qui dansent tout au long du chemin.

3. Le Durga Puja

Cette cérémonie a pour but de célébrer la victoire de la déesse Durga suite à son affrontement avec le buffle démoniaque Mahishasura. Il s’agit aussi d’une occasion pour honorer le shakti, un symbole de la force féminine auprès des hindous. Pendant cette période de 3 jours, ces derniers prient et adorent des images de la déesse guerrière.

En 2019, le Durga Puja a été fêté le 4 jusqu’à 7 octobre dans la région ouest du Bengal. Les dates de ce festival sont obtenues en consultant le calendrier lunaire. Ainsi, n’hésitez pas à la consulter pour planifier votre voyage en Inde l’année prochaine.

4. Le Guru Nanak Jayanti

Faisant partie des festivals les plus populaires dans le Sous-Continent, cette fête vise à commémorer l’anniversaire du Guru Nanak Sahib qui est à l’origine du sikhisme. Le Guru Nanak Jayanti tombe presque dans le Kartik Puranmashi. Qu’est-ce que c’est? D’après le calendrier indien, il représente le moment où la lune est pleine durant le mois Kartik.

Quelques jours avant l’anniversaire, les Sikhs lisent leur livre sacré. Arrivé au jour J, il est temps de le sortir du temple. Cet hommage au Guru se fait en rythme, assuré par les chants et les percussions des fidèles. Si vous êtes dans les parages lors de votre séjour en Inde, vous serez libre de prendre des photos de ce moment joyeux. Il vous sera même possible de manger à votre faim en rejoignant le banquet qui est mis en place suite à la fin du défilé.