Equipements et précautions à prendre pour un camping

Si vous avez choisi le camping pour vos prochaines vacances, voici quelques conseils pour vous guider sur les équipements nécessaires et précautions à prendre.

Les équipements dont vous pouvez avoir besoin

Cela dépend du genre de camping que vous allez faire, camping à la belle étoile ou avec un peu de confort. L’équipement nécessaire n’est pas le même pour tout le monde, il dépend de l’endroit où vous voulez aller, du nombre de personnes, de vos besoins, etc.

Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin de :

– Tentes :

Il y en a différents styles, selon le nombre de personnes, Il y a les tentes pop-up, les tentes de randonnées ou encore les tentes familiales.

Équipements de couchage :

Il y a le sac de couchage et le matelas de camping qui ont chacun différentes options.

– Equipements de cuisine :

De larges choix de réchauds sont disponibles sur le marché et qui conviennent tout à fait à vos attentes :réchaud à alcool, à gaz, à combustibles, etc.

– Eclairage :

Élément capital à prévoir surtout si vous campez dans des endroits sauvages et non dans un camping.

En revanche, si vous emmenez un camping-car pour voyager, les caravanes sont généralement déjà équipées selon vos besoins. Il y en a qui ont des lits, des cuisinettes, des douches, etc.

Assurance et camping : prenez vos précautions

Camping-car ou dormir sous une tente, il est plus prudent de prendre certaines précautions pour vous protéger d’éventuels accidents ou de vols.

Si vous choisissez de camper à l’intérieur d’une forêt domaniale, vous devez obtenir une autorisation de l’institution chargée de la forêt avec présentation de l’assurance à responsabilité civile. Généralement, la responsabilité de la personne ainsi que sa famille est déjà incluse dans l’assurance multirisque habitation. Votre responsabilité civile sera engagée si vos enfants ou vous causez involontairement du tort à autrui. Cela peut être un voisin de camping ou le propriétaire du camping.

L’assurance à responsabilité civile couvre également le campeur et sa famille même en cas de déplacement à l’étranger. Toutefois, il est recommandé de vérifier auprès de votre assureur.

Pour l’indemnisation des accidents corporels

En cas d’accident corporel comme une intoxication alimentaire, les dépenses peuvent être prises en charge par la Garantie des Assurances de la Vie.

En cas de vol de matériel et dommage

L’assurance vous couvrira si vous vous faites voler et une assurance dommage peut s’étendre jusqu’au remboursement du vol dont vous êtes victime.

Quelques recettes faciles pour un camping

Vous avez choisi de partir en aventure et de passer vos vacances en camping. Voici quelques recettes façon grillée au charbon de bois que vous pouvez facilement faire.

Essayez les saucisses grillées au fromage

D’abord, il vous faut acheter des saucisses cuites et du fromage râpé.

Pour la préparation, divisez en longueur les saucisses. Préchauffez le gril à charbon à une température moyenne et huilez ensuite pour une cuisson directe.

Maintenant, disposez les saucisses, le côté coupé vers le bas sur la grille pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’elles sont bien dorées. Toujours sur le gril, retournez-les de l’autre côté et les garnir du fromage râpé. Continuez jusqu’à ce que le fromage fond et les saucisses soient dorées.

Votre plat est prêt, découpez si vous voulez et bon appétit.

Des maïs grillés

C’est très facile et pas besoin de beaucoup d’ingrédients à part le maïs bien sûr, un peu de beurre, du poivre et un peu de feuille de basilic. Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez le poivre et l’ail et laissez cuire pendant environ 2 minutes sans les laisser brûler. Une fois le gril bien chauffé, étalez les épis avec les feuilles en dessous jusqu’à ce que celles-ci soient calcinées. Badigeonnez ensuite les maïs bien cuites avec la sauce et mangez chaud.

Des patates douces au beurre

ll vous faut du beurre salé, du sirop d’érable, de la cannelle moulue et de patates douces. Pour commencer, mélangez le beurre, la cannelle et du sirop d’érable dans un bol. Laissez cuire les patates sur le gril déjà chauffé environ 40 minutes, jusqu’à ce qu’elles sont noires de toutes parts. Une fois bien cuites, ôtez-les du gril et découpez-les en deux, laissez refroidir avant de le garnir avec la sauce.

Côte de bœuf rôti au sel

Il vous faut deux tranches de bifteck de côte et de 2 tasses de sel gemme.

Chauffez bien le gril et huilez-le. Y placer les steaks et les saupoudrer de sel durant 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bruns. Retournez de l’autre côté et saupoudrez de nouveau de sel. Une fois que les steaks sont à la cuisson désirée, ôtez du gril et séparez les os sur une planche. Faites cuire à leur tour les os et les servir séparément.

Et si voulez du poisson, essayez les truites grillées sur bûche

Comme ingrédients, vous avez besoin de truite bien nettoyée, sans la tête, ni queue ni nageoire. Il faut également du sel, du poivre, du citron, de l’oignon bien tranchée et du beurre ou de l’huile d’olive.

Commencez par faire tremper à l’avance la bûche dans de l’eau. Assaisonnez l’intérieur du poisson avec du sel, du poivre, quelques tranches de citron et un peu d’oignon. Étalez le poisson sur la bûche et mettre également le reste du citron et de l’oignon. Il faut généralement entre 30 à 50 minutes pour que la poisson soit entièrement cuite en la retournant des deux côtés.

Voyage en Suède : 3 destinations dignes d’intérêt à visiter dans le pays

Pays d’Europe du Nord situé en Scandinavie, la Suède est une destination qui attire les voyageurs à la recherche de découverte et d’évasion. Le territoire suédois est réputé pour la beauté et la diversité de son paysage, son riche patrimoine historique et ses villes pleines de charme. Afin de vous donner un aperçu sur les attraits touristiques du pays, ce billet vous propose de découvrir 3 villes dignes d’intérêt à visiter lors de votre séjour en Suède.

Flâner dans la ville capitale Stockholm lors d’un séjour en Suède

Stockholm, la capitale suédoise, est l’une des villes intéressantes et incontournables à visiter au cours d’un voyage en Suède. La ville flotte sur 14 îles se trouvant entre la mer baltique et le lac Mälar. Stockholm est célèbre pour ses canaux qui lui valent d’ailleurs le surnom de « Venise du Nord », au même titre qu’Amsterdam ou Bruges. Au cours de votre séjour dans la capitale suédoise, prenez le temps de vous balader à Gamla Stan.

Constituant la vieille ville de la capitale, elle abrite des musées, des monuments ainsi que divers bâtiments historiques et religieux. Ville aux multiples facettes, Stockholm possède également des quartiers d’affaires modernes qui sont de véritables hauts lieux du design et du shopping. Si vous aimez la nature, vous serez ravi de savoir que la capitale suédoise est une ville verte par excellence. Elle recèle de nombreux parcs remarquables à l’instar du parc royal de Djurgården. Ce dernier est un sublime havre de paix au cadre verdoyant et reposant, dans lequel il fait bon de se promener et de se ressourcer tout en restant à Stockholm.

Découvrir la sublime ville universitaire d’Uppsala

Uppsala est une autre ville intéressante qui vaut la découverte au cours de votre voyage en Suède. Se trouvant au nord de Stockholm, elle est réputée pour sa prestigieuse université qui est l’une des plus anciennes de Scandinavie. La localité est particulièrement accueillante et animée. Cela s’explique sans doute par la densité de sa population étudiante. La visite de la cité commence par l’exploration du quartier médiéval dans lequel se dresse la somptueuse cathédrale Uppsala Domkyrka.

L’édifice a été restauré dans un style gothique au XIXe siècle et attire un grand nombre de visiteurs dans la ville. Poursuivez votre visite par la découverte du quartier Viel Uppsala. Localisé dans le nord d’Uppsala, il abrite quelques attraits touristiques majeurs tels qu’une nécropole du VIe siècle ainsi qu’un musée proposant des expositions fascinantes sur la légende des rois de Svea et les sacrifices humains. Pour apporter une touche de détente à votre escapade dans la ville, ne manquez pas de faire un passage dans le fameux restaurant Odinsborg afin de goûter à la savoureuse cuisine locale.

Explorer la ville cosmopolite de Malmö

Située dans la région la plus au sud de la Suède, Malmö est une ville cosmopolite et multiculturelle à découvrir lors de votre escapade sur le territoire suédois. Mêlant vie artistique et culturelle, elle vous permet de vous imprégner des différentes cultures suédoises. Durant votre exploration de la ville, vous aurez l’opportunité de voir des architectures remarquables, dont l’église Sankt Petri ou encore le château de Malmö.

Ce dernier abrite aujourd’hui les plus beaux musées de la ville et dont la visite vous permet d’en apprendre davantage sur la culture locale. Si vous avez un peu de temps devant vous, pourquoi ne pas continuer votre aventure en prenant un train jusqu’à Copenhague qui se trouve à 20 minutes de la ville ?

Réussir son voyage en famille à Danemark

Choisissez le Danemark pour votre prochaine escapade en famille et faites la découverte de ce pays merveilleux. Cet article vous aidera à vous organiser pour réussir vos vacances.

  • Bien veiller au budget

Il faut bien vous préparer quant à vos dépenses, car ce pays est assez réputé pour sa cherté. Il faut prévoir les décomptes sur votre voyage : déplacements, nourriture, activités et hébergement, etc. Ainsi vous pourrez déjà commencer à économiser pour que vos enfants et vous soyez satisfaits.

Si possible, faites vos réservations un peu plus tôt. Vous pourrez bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 50 %.

-les billets d’avion

Faites des recherches sur internet pour trouver des billets pas chers et effectuez vos achats en avance pour bénéficier de meilleures offres.

-l’hébergement

Si vous comptez vous loger dans une auberge, le prix de la nuitée varie autour de 50 €. Elle est moins chère qu’un hôtel. En effet, celui-ci coûte jusqu’à 100 € et plus. Entre autres, les prix dans le capital à Copenhague sont les plus chers.

Si vous voulez économiser encore plus, optez pour le « couchsurfing ». Mais ce sera un peu difficile pour vos enfants, sauf si le domaine du propriétaire répond aux conditions requises. Faites vos réservations le plus tôt possible puisque cette astuce est devenue très en vogue actuellement, sinon, vous risquez de rater les meilleurs logements.

-La nourriture

Elle y coûte également cher. Pour un repas en restaurant, il faut payer dans les 10 €. Il est donc préférable que vous fassiez la cuisine vous-même de temps en temps. Cela vous permettra de faire de l’économie. Vous n’avez qu’à dépenser aux alentours de 25 € par semaine pour vos courses. Il existe aussi des plats à prix abordables si vous voulez manger dehors.

Un autre moyen d’économiser de l’argent est également de manger dans les fast-foods ou les « street food market ». Essayez aussi les restaurants locaux non-touristiques. Ils ont des menus à prix raisonnables.

-Les déplacements

Evitez les taxis, mais privilégiez les transports en commun comme le bus ou bien les trains. Si vous faites des réservations, ils seront encore moins coûteux.

-Les activités

Les entrées dans les musées ou d’autres lieux touristiques coûtent environ 20 € pour une personne. Pour des excursions en campagne, le coût varie autour de 40 € la journée.

Pour réduire vos dépenses, optez pour un pass-touristique si vous voulez visiter plusieurs sites. Vous aurez même la possibilité de bénéficier d’entrées gratuites.

Consultez en avance les événements organisés dans la ville lors de votre visite. Achetez vos tickets plus tôt pour ne rien rater.

  • Listez les meilleures visites

– Randonnée en forêt de Gribskov

Elle est située au nord de Copenhague. Elle fait partie des plus grandes forêts de Danemark. Faites des randonnées avec vos enfants et découvrez le Lac Esrum qui est l’endroit favori des touristes. Vous pourrez même nager sur le côté de Nøbedo. Pour plus d’aventure, montez dans la TreetopExperience.

-Copenhague

Essayez le HYGGE à Copenhague. Celui-ci consiste à prendre plaisir de la vie. Faites du pique-nique. Dégustez les desserts typiques de cette région. Promenez-vous en vélo, etc. Bref, jouez avec vos enfants et passez de bons moments avec eux.

– Découvrir Aarhus

C’est aussi une ville représentative du Danemark. Découvrez les richesses culturelles de cette région. Pour voir des œuvres futuristes, visitez le musée moderne ARoS. En outre, pour entrer dans l’air des vikings, rendez-vous au « Moesgård Museum ».

-Legoland

Ce parc d’attraction fera rêver vos enfants. Il se trouve à Billund et est constitué de neuf zones thématiques dont le Miniland, Legoredo, LandPirate, etc.

Visitez les falaises de Møns Klint

Elles se trouvent sur l’île de Møns, au sud-est de Danemark. Ce sont des merveilles de la nature. Vous y verrez de superbes formations naturelles de craies accompagnées de bleu de la mer. La vue y est imprenable. Visitez aussi le musée si vous êtes fan d’histoire.

-Les plages de sable blanc

Profitez des plages du Nord et du Sud de Danemark. Vos enfants seront ravis de jouer avec du sable blanc. Vous verrez des stations balnéaires dans le Nord comme le Tisvildeleje, Hornbæk, etc. Ces endroits disposent de magnifiques plages.

Le sable Råbjerg Mile

Cette dune de sable se situe au nord de Jutland entre Frederikshavn et Skagen. C’est l’une des plus vastes dunes en Europe, allant jusqu’à 18 m. Vous pourriez aller plus au Nord de cette dune et rejoindre Skagen qui est la pointe de Danemark.

-Le château de Kronborg

Vous verrez plusieurs châteaux en Danemark. Parmi eux figure le château de Kronborg qui est vraiment admirable. Il se trouve dans la ville d’Elseneur, près de la Suède. Selon l’histoire, la tragédie d’Hamlet de Shakespeare s’était passée sur ce lieu.

Autrefois, il était aussi utilisé pour la surveillance de la mer baltique.

– Explorez Velje

Cet endroit se situe au sud de Jultand. Découvrez-le au cours d’une ballade en vélo comme font les Danois. Admirez le Fjord de Velje. Suivez la route de Bindeballestien et profitez des 23 km de nature.

– Le parc des cerfs de Jægersborg

Ce parc se trouve à 15 km au Nord de Copenhague. Vos enfants seront ravis de voir des cerfs dans leurs habitats naturels. Autrefois, ce parc était fait pour la chasse, mais actuellement, c’est devenu un endroit protégé.

4 fêtes majeures à ne pas rater lors de votre voyage en Inde

En apprendre plus sur la culture d’un pays peut se faire de plusieurs manières : en lisant des articles, en visitant des monuments historiques… Toutefois, si vous souhaitez comprendre une tradition de manière originale, choisissez d’assister directement à un festival où les émotions ressenties ne peuvent être décrites avec de simples mots.

Des pays comme l’Inde sont populaires pour purifier l’esprit, notamment grâce à ses grands festivals. Comptez-vous partir pour le Sous-Continent entre octobre et novembre ? Voici 4 cérémonies indiennes que vous ne devez pas manquer lors de cette période.

1. Le Kali Puja

Prévu cette année le dimanche 27 octobre, le Kali Puja est destiné à la célébration de la déesse Kali. Son apparence menaçante fait d’elle la déesse la plus crainte de la mythologie hindoue.

Durant cette fête, les Assamais et les Bengalais font honneur à Kali en décorant leurs maisons et en y installant des autels pour la déesse. Dès la tombée de la nuit, les adeptes de Kali commencent à la louer en utilisant des mantras. Si le sacrifice d’animaux est de moins en moins pratiqué par les fidèles, l’offrande de nourriture reste d’actualité.

2. Le Kalpathy Ratholsavam

Si vous aimez les défilés de chars, vous serez aux anges en assistant à ce festival lors de votre voyage en Inde. Cette fois-ci, on rend hommage au temple consacré au dieu Shiva ou Viswanatha.

Du 14 au 16 novembre 2019, soyez présents dans le district de Palakkad afin d’y voir des chars colorés qui donnent un aspect exotique aux rues de Kalpathy. Pour que les chars à l’image du temple sacré puissent avancer, les adeptes les tirent de manière uniforme, et ce, accompagnés de personnes qui dansent tout au long du chemin.

3. Le Durga Puja

Cette cérémonie a pour but de célébrer la victoire de la déesse Durga suite à son affrontement avec le buffle démoniaque Mahishasura. Il s’agit aussi d’une occasion pour honorer le shakti, un symbole de la force féminine auprès des hindous. Pendant cette période de 3 jours, ces derniers prient et adorent des images de la déesse guerrière.

En 2019, le Durga Puja a été fêté le 4 jusqu’à 7 octobre dans la région ouest du Bengal. Les dates de ce festival sont obtenues en consultant le calendrier lunaire. Ainsi, n’hésitez pas à la consulter pour planifier votre voyage en Inde l’année prochaine.

4. Le Guru Nanak Jayanti

Faisant partie des festivals les plus populaires dans le Sous-Continent, cette fête vise à commémorer l’anniversaire du Guru Nanak Sahib qui est à l’origine du sikhisme. Le Guru Nanak Jayanti tombe presque dans le Kartik Puranmashi. Qu’est-ce que c’est? D’après le calendrier indien, il représente le moment où la lune est pleine durant le mois Kartik.

Quelques jours avant l’anniversaire, les Sikhs lisent leur livre sacré. Arrivé au jour J, il est temps de le sortir du temple. Cet hommage au Guru se fait en rythme, assuré par les chants et les percussions des fidèles. Si vous êtes dans les parages lors de votre séjour en Inde, vous serez libre de prendre des photos de ce moment joyeux. Il vous sera même possible de manger à votre faim en rejoignant le banquet qui est mis en place suite à la fin du défilé.

Bien se préparer pour ses vacances au Brésil

Vous avez choisi le Brésil pour vos prochaines vacances, contrôlez votre excitation. Ce pays vous réserve de belles surprises, mais il faudra bien préparer son séjour pour être bien loin des mauvaises surprises.

Définir le budget au préalable

Même si vous avez un budget illimité pour ce séjour, il faudra bien calculer les postes de dépense. Que ce soit pour le Brésil ou pour une autre destination, c’est une étape importante dans la préparation des vacances. Dans ce budget, vous devez définir la somme pour les billets d’avion, l’hébergement, la restauration, les activités et les déplacements sur place. Vous devez aussi mettre de l’argent de côté pour les imprévus comme les petits problèmes de santé et pour les objets souvenirs.

A partir de ceci, vous allez avoir une idée sur le type d’hébergement que vous devez choisir, le genre de restaurant dans lequel vous allez prendre vos repas, votre moyen de déplacement sur place ainsi que les activités auxquelles vous allez vous adonner. Si vous avez un budget limité, tournez-vous vers les auberges de jeunesse ou les locations saisonnières. Ne vous obligez pas non plus à prendre tous vos repas dans les restaurants avec des codes occidentaux. Certes, vous allez y retrouver des repas qui vous sont familiers, mais au Brésil, il y a des restaurants à la pesée où vous pourrez avoir un repas de roi pour quelques euros. Vous pouvez aussi de temps en temps prendre un bout au marché et sur les étals. Grâce à Internet, vous pouvez avoir des chiffres plus ou moins exacts pour pouvoir faire votre calcul et vos choix.

S’attaquer aux formalités administratives

Pour ce séjour sur les terres brésiliennes, votre passeport doit être valable de six mois à compter de votre date d’arrivée. Pour les ressortissants français, ces vacances au Brésil ne requièrent pas de visa si vous y venez pour des raisons touristiques et si votre séjour ne dépasse pas les 90 jours tous les semestres.

Vous devez également prendre un billet de retour, même si vous n’avez pas encore défini clairement quand vous allez revenir dans votre pays d’origine. A votre arrivée à l’aéroport, le service de douanes vous donnera un saida ou un cartao de entrada que vous devez présenter lors de votre départ. Pour ces vacances, vous devez avoir avec vous votre dossier de banque, votre livret de famille, votre pièce d’identité, votre permis de conduire international et national.

Faire quelques vaccins

Si vous venez d’un pays européen, lors de votre entrée sur le territoire brésilien, on ne vérifiera pas votre carnet de vaccination. Même s’il n’y a pas de vaccins obligatoires, il est recommandé de passer chez votre médecin avant votre départ pour se faire vacciner contre la fièvre jaune. Ce vaccin est obligatoire si vous venez d’un autre pays de l’Amérique Latine.

Pour votre santé, il ne vous coûtera pas non plus si cher de faire les vaccins universels comme le DTCO, le vaccin de l’hépatite A et B ainsi que de la fièvre typhoïde. Assurez-vous également que vous êtes à jour du tétanos, de la coqueluche, de la diphtérie et de la poliomyélite. Pour ceux qui comptent rester quelques jours dans les zones rurales, il est aussi recommandé de faire le vaccin de la méningite A et C.

Se préparer au décalage horaire

De nombreux voyageurs ne se préparent pas vraiment aux effets du décalage horaire et se retrouvent dans le lit une journée entière après leur arrivée. Sachez qu’entre la France et le Brésil, le décalage horaire varie entre trois et cinq heures en fonction des saisons. Pour mieux vous préparer, mettez votre montre aux horaires du Brésil un ou deux jours avant votre départ et arrangez vos habitudes selon ces heures. Certes, ce ne sera pas pratique, mais vous allez limiter les effets du jetlag. Toujours dans cette optique, on vous conseille de réserver un vol avec un horaire d’arrivée de jour sur les terres brésiliennes. Vous pourrez ainsi  dormir dans l’avion et une fois sur place, vous serez en pleine forme.

Bien préparer sa valise

Dans ce dossier, on ne va pas vous détailler ce que vous devez mettre dans votre valise. Gardez tout de même en tête qu’au Brésil, il fait chaud. De ce fait, prenez des vêtements légers. Si vous tenez à vous fondre parmi les Brésiliens, vous pouvez porter des tricots moulants en synthétique pendant ces vacances.

Glissez tout de même un ou deux pulls qui pourront vous servir à la tombée de la nuit, si vous devez rester à la plage par exemple. N’oubliez pas votre maillot de bain, votre serviette de plage, vos tongs, votre chapeau ou votre casquette, vos lunettes de soleil et votre crème solaire.

Le système sanitaire au Brésil

On ne souhaite à personne de tomber malade pendant ses vacances, mais c’est aussi un point qu’il faut prévoir pour ce séjour au Brésil. Sachez que l’Administration Brésilienne finance une partie de la santé et dans les établissements de santé publiques, les frais de soins sont gratuits et ce, même pour les étrangers.

Cependant, si vous tombez malade pendant ces vacances au Brésil, vous pouvez vous rendre dans les hôpitaux privés. Certes, les montants sont plus chers et peuvent même dépasser ce que vous payerez en Europe. C’est pour cette raison qu’il est préférable de prendre une assurance voyage qui pourra vous couvrir si vous tombez malade pendant ce séjour.

Autres détails auxquels il faut penser

Pour ce séjour sur les terres brésiliennes, on vous recommande d’avoir avec vous un adapteur de prises. Vous pouvez tomber sur des prises américaines à fiches plates et dans ce cas, vous ne pourrez pas charger vos appareils mobiles. Il est aussi conseillé de convertir une partie de vos euros en réal avant votre départ. Si vous avez une carte Visa internationale, évitez de faire des retraits de petite somme, ceci vous sera facturé chèrement. Si vous retirez une somme importante, prenez tout de même des précautions en ne gardant que des petites monnaies lorsque vous sortez.

Partir à l’étranger en colonie de vacances

Alors qu’auparavant partir en vacances à l’autre bout du monde était réservé aux foyers bénéficiant de revenus élevés, le voyage à l’étranger s’est désormais démocratisé. Le virus du voyage touche aujourd’hui une large part de la population ! Les jeunes et adolescents ne font pas exception à cette règle, puisque chaque année ils sont plus nombreux à vouloir partir visiter le monde… Et on les comprend ! Seulement voilà, en tant que parent, ce n’est pas toujours simple de laisser partir son enfant ou son adolescent avec son sac à dos et sa boussole… C’est pourquoi les organisateurs de colos ont mis en place des colonies de vacances à l’étranger ! L’idéal pour permettre aux jeunes de voyager sans tracas !

Des colonies de vacances de plus en plus originales et innovantes

Les colonies de vacances d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les colos d’autrefois, qui avaient pour but à l’époque de permettre aux enfants défavorisés de se ressourcer loin de la pollution des villes. Aujourd’hui les organismes de l’animation socio-culturelle proposent de nombreux types de colonies de vacances. On retrouve notamment des colonies de vacances multi-activités, des colonies de vacances à thème pour que chaque enfant puisse choisir un séjour hyper-personnalisé. Pour les plus sportifs, des colonies de vacances autour du sport ou encore des stages sportifssont proposés … Bref, les choix de séjours de vacances pour enfants en France sont déjà nombreux, alors pourquoi opter pour une colo à l’étranger ?

Pourquoi partir en colonie de vacances à l’étranger ?

Les colonies de vacances à l’étranger réservées en général aux pré-adolescents et adolescents, sont idéales pour tous ceux qui souhaitent découvrir le monde et acquérir davantage en autonomie. Si les colonies de vacances en France permettent déjà à petits et grands de grandir, d’apprendre le vivre ensemble et entre-autres de devenir plus autonomes, il arrive un âge où l’on souhaite découvrir ce qu’il y a au-delà des frontières. Il faut dire qu’à l’ère des réseaux sociaux, les occasions d’apercevoir le monde sont nombreuses, mais que se passe-t-il réellement sur place ? Quelles différences y-a-t-il par exemple entre la culture anglo-saxonne, hispanique et la nôtre ? Autant de questions pour  lesquelles les jeunes ados ont envie de trouver une réponse en se rendant sur place. Cela va également de pair avec l’envie de se sentir libres, et de s’affranchir du cocon familial qui devient soudainement étouffant à l’adolescence.

L’accompagnement des colos à l’étranger

Partir en colonie de vacances à l’étranger est une formidable occasion d’allier les envies de liberté et de découverte des ados, au besoin de sécurité et de cadre des parents. Car en effet, choisir la colonie de vacances à l’étranger, c’est choisir un accompagnement tout au long du séjour de vacances… mais aussi une dynamique de groupe, qui permettra à chaque ados de trouver sa place et de revenir en France des souvenirs plein la tête et des étoiles plein les yeux. Plusieurs types de colonies de vacances à l’étranger sont proposés. Certains organisateurs de colo proposent des séjours à l’étranger sans déplacements sur place tandis que d’autres proposent des colos itinérantes afin que chaque ado puisse avoir l’expérience de voyage qu’il désire ! Il y a donc des formules de colos à l’étranger pour tous les goûts… et il serait dommage de s’en priver !

Quelques meilleures régions à découvrir en Asie

Le continent asiatique séduit de plus en plus de touristes du monde entier. Pour le découvrir, voici une liste des meilleures destinations à visiter.

1- L’Inde du Nord

La région de l’Inde du Nord où se trouve la ville de Chandigarh et des provinces de l’Uttaranchal, de l’Uttar Pradesh et de l’Himachal Pradesh, est à visiter en priorité lors d’un voyage en Asie. Le nord de l’Inde propose de somptueux monuments tels que le Taj Mahal ou le Fort d’Akbar que vous pouvez découvrir en quelques jours. Les paysages sont splendides dans la chaîne de l’Himalaya ou sur le fleuve du Gange. A 7 heures de vol de La Réunion, vous aurez l’opportunité de découvrir toute sa splendeur.

2- Le Japon et ses 4 îles

En Asie, il est également incontournable de visiter les 4 îles somptueuses du Japon !

  • Hokkaido est une île qui est entourée de splendides océans. C’est une île d’une grande beauté où vous allez découvrir notamment le détroit de Tsugaru. Elle vous comblera d’enchantement et de bonheur.
  • À Honshu, le cœur historique et traditionnel du pays, vous allez parcourir de nombreuses mégapoles modernes, des lieux culturels, des villes médiévales et des superbes régions naturelles.
  • Kyushu, la magnifique verte, c’est un endroit à rêver ! Vous serez impressionnés par ses volcans en activité, ses vallées vertes, ses lieux historiques et religieux et surtout, ses petits villages et sa gastronomie.
  • Shikoku, la plus petite des quatre vous permettra de profiter d’un séjour reposant. Pour s’imprégner d’histoire et pour apprécier un bain de tranquillité et de relaxation. La préfecture d’Ehime avec le château de Matsuyama, et Dogo onsen est un must-see.

3- Le Vietnam et la Baie d’Along

La baie d’Halong du Vietnam est également un site touristique naturel exceptionnel, l’un des plus grandioses de l’Asie du Sud-Est. Théâtre de plusieurs batailles navales épiques, pleine de légendes, la baie d’Halong aspire aujourd’hui au bonheur contemplatif des voyageurs. Vous ne regretterez pas d’y être parti en croisière.

4- La Malaisie et ses sites hindous

Pour votre visite en Asie, n’oubliez pas non plus de visiter les sanctuaires hindous de la Malaisie. Les temples, mosquées ou pagodes sur l’île de Penang, et les grottes de Batu, dans les Cameron Highlands font aussi partie des sites incontournables.

5- Le Népal et ses randonnées

Pour les adeptes de randonnées, le Népal est l’une des destinations phares à ne pas rater. C’est une région qui propose de nombreuses possibilités de trek. Vous pouvez également faire de l’alpinisme sur l’Himalaya, la plus haute montagne du monde avec des sommets à plus de 8000 mètres d’altitude, ou grimper les chaînes de l’Annapurna et du Dhaulagiri, la montagne de Mahabharata Lekh, le Teraï…

6- Chine et Beijing

Pour faire un tour au cœur de l’histoire et de la culture chinoise, c’est la destination parfaite. Elle séduit par son architecture, ses musées et ses grands monuments historiques. La ville de Pékin est aussi de plus en plus visitée par les touristes, ainsi que la cité interdite et la Grande Muraille. En 2016, on a estimé plus de 280 millions de touristes.

7- Les Philippines

Avec de belles montagnes, des plages et des îles paradisiaques, c’est un must-see en Asie. Les Philippines, c’est une fierté pour toute l’Asie. Les différentes constructions sont très attrayantes grâce à la structure architecturale de la ville, à cheval entre tradition et modernité.

Pour organiser votre séjour en Asie à partir de l’Île-de-la Réunion, l’agence KREOL VOYAGES à Saint-André est à votre service. Des agents qualifiés et expérimentés vous conseillent sur les destinations qui vous plaisent.

Jouez en famille durant les vacances

Plus besoin d’aller dans des parcs d’attractions éloignés et parfois coûteux pour vous amuser avec vos enfants. Il suffit de réaménager votre salon pour en faire une salle de jeux. Ce ne sont pas les jeux qui manquent. Choisissez parmi les deux catégories proposées.


Jeux de société : classiques mais plus ludiques

Infantilisez-vous avec vos enfants en jouant au Monopoly, au Scrabble ou au 1000 bornes, par exemple. Vintage , mais ils sont très conseillés pour leur caractère éducatif et socialisateur.

Cartes, dés, pions, jetons ou billets sont les pièces dont vous avez besoin. Vous pouvez utiliser une table comme plateaux. Mais vous pouvez aussi jouer sur le tapis.

À l’exception du hasard, la réflexion, l’observation, la ruse et la complicité sont les qualités attendues en jouant à ces jeux.


Jeux vidéo : plus mouvementés et sportifs

Envie d’une bonne dose d’adrénaline ? Mario Kart et Just dance transformeront votre salon en une piste de courses ou une discothèque.

Installez juste un émulateur de jeux vidéo selon votre goût. Playstation et Xbox sont très recommandés, mais Nintendo Switch est le plus convenable. Commandez-en sur internet, c’est plus simple. Branchez-le sur votre écran plat et vous voilà entré dans une autre dimension avec vos enfants.

La France espace privilégié pour les vélos

La France en long, en large et en travers ! L’incroyable densité et diversité des petites routes de France est, en soi, une infinie promesse de voyage. Que l’on peut pratiquer accompagné ou encadré, sur des circuits touristiques préprogrammés et vélo-route. Mais que l’on peut aussi, comme Jacques Lacarrière l’avait fait naguère sur son « Chemin faisant », improviser et réaliser sur des itinéraires personnels.

Les petites routes de France sont là pour ça et elles offrent une palette de possibilités et de motifs d’enchantement qui n’ont aucune raison de rester l’apanage des étrangers amoureux de notre pays. Tranquilles, parfaitement entretenues et balisées, elles conviendront à tous les paris personnels, à tous les projets d’itinérance vagabonde. Retour nostalgique à une province d’enfance, trajet musardant vers une résidence secondaire, défi réalisé avec une bande d’amis de rejoindre tel site ou tel but hors des sentiers trop battus des parcours classiques.

Quelques exploits !

Journaliste au Monde, Christophe de Chesnay avait choisi ainsi, un été 2002, de rejoindre le Mont-Saint-Michel depuis Paris par un itinéraire uniquement composé de petites routes désertes ou presque (article publié dans Le Monde du 24 octobre 2002). Christophe Hugé, gestionnaire de projet dans un bureau d’études, réalise chaque année, de la même façon, un voyage transversal qui lui fait parcourir plusieurs centaines de kilomètres d’itinéraires bis volontairement musardant. Fontainebleau/Montpellier une année, Paris/ Gavarnie une autre. Avec juste un compagnon de voyage, des sacoches et un vélo…

D’autres peuvent retenir des options plus fantaisistes ou plus radicales.

Celle de suivre, sur deux roues, un itinéraire de hasard, comme celui que l’écrivain Bernard Mathieu vient de décrire dans Jusqu’à la mer… Ou bien un cheminement parfaitement préétabli et trop rarement évoqué. La Méridienne verte, par exemple, vrai-faux défi imaginé en 2000, le temps d’un bref et incroyable pique-nique, et bel et bien développé à l’époque sous les conseils éclairés de la Fédération française de cyclotourisme.

Le défi de traverser la France à vélo est possible

Une liaison cyclable nord-sud suivant au plus près l’axe du Méridien de Paris (1 000 km, 17 départements traversés) de Dunkerque à Prats-de-Mollo ! Une aventure que rien n’empêche de mettre, un prochain jour ou une prochaine saison, à son programme, quitte à la diviser en plusieurs séquences. Son parcours, copieusement chahuté et nourri de quelques mémorables reliefs, nécessite, y compris pour les mieux entraînés, 10 à 15 jours de vélo non-stop, ce qui n’est pas à la portée de tous les emplois du temps… Cela dit, le pari est original, qui ferait descendre (c’est psychologiquement plus facile !) de Dunkerque à Prats-de-Mollo sans quitter du regard la ligne symbolique matérialisée désormais par les quelques milliers d’arbres que compte le « monument » vert de Chemetov. Accompli à plusieurs, si possible, il pourrait qui sait ? Faire école et compter un jour parmi les Compostelle du vélo.

Adresses à connaître

  • Association française de développement des vélo-routes et voies vertes (AF3V).
  • Association des départements cyclables.