Louer un camping-car pour les prochaines vacances

Louer un camping-car pour les prochaines vacances

Vous allez faire d’une pierre deux coups. Maison ambulante ou automobile habitable, c’est la même chose lorsqu’il s’agit de camping-car. En choisissant cette option, vous aurez la sensation de voyager n’importe où, tout en restant chez vous. Louez-en un et partez pour un séjour plein d’aventure.

Catégories et design

Entre intégral, profilé, capucine, fourgon, van et combi, choisissez le modèle qui convient à votre goût et à votre effectif.

Des marques comme Bustner, Challenger, Chausson et Andria priment sur le marché. Ce sont les plus fiables.

L’aménagement de l’intérieur varie en fonction de la taille et de la marque de fabrique, allant du plus simple au plus sophistiqué. Il y en a même ceux qui sont équipés de toilette. Plus besoin d’utiliser celles des stations d’essence ou celles réservées au grand public.

Nomades, couples en quête de romantisme, groupe amis, familles aventureuses, le camping-car est plus pratique pour votre roadtrip.


Processus de location

Réservez en ligne, car c’est le moyen le plus rapide et le plus simple. Des sites comme Campanda et Yescapa sont peuvent vous orienter. Recherche, choix, réservation et paiement, ce sont les seules actions qui vous restent à faire.


Vos bagages à bord

Vous êtes fins prêts et vos papiers sont formels ? Faites vos bagages en fonction de la destination choisie.

Vous bénéficierez d’un ou de plusieurs lits selon le type de camping-car, ainsi que d’un sofa, d’une cuisine et d’une toilette intégrée. La nourriture, le rafraîchissement et les vêtements de rechange doivent être à la tête de la liste. N’oubliez pas, non plus, les papiers hygiéniques.
Apporter les outils nécessaires en cas de pannes. Les clés à molette, le cric et les pneus de secours sont indispensables. Réservez aussi un bidon d’essence si possible.
Et enfin, la trousse de secours est nécessaire en cas de malaise.


Campement
En cours de route, il faut vous arrêter de temps en temps. Munissez-vous d’un GPS pour localiser les points de campement. Une fois arrivé sur le lieu, profitez bien des services offerts par les aires et les terrains de camping.

Écotourisme à Madagascar, les bonnes adresses

Madagascar recèle de nombreuses ressources naturelles par sa grande superficie. Ces richesses constituent une attraction touristique malgré leur fragilité. Venez découvrir les destinations phares de l’écotourisme et participez à la préservation de cette inestimable biodiversité.

Andasibe Mantadia, une forêt légendaire

À une centaine de kilomètres de la capitale, venez découvrir le parc national de Mantadia.  S’étendant sur une superficie de 15 000 hectares, la richesse de la biodiversité vous fascinera.

Les randonnées en pleine nature sont les activités les plus fréquentes. Vous y rencontrerez les animaux emblématiques de Madagascar. Les guides spécialisés vous accompagnent et seront à votre disposition pour une visite mémorable.

Prenez part aux visites nocturnes et plongez dans un tout autre monde. Les hôtels et restaurants sont prêts à vous accueillir dans la région pour des nuitées en pleine nature.

Les campings font également partie des activités proposées. Si vous voulez tenter l’expérience, vous devez bien vous préparer. Comme l’endroit est situé à 1 400 mètres d’altitude, avec un climat humide, certaines précautions sont à prendre. Vous devrez, notamment, vous munir des équipements de camping adaptés à ce milieuUne réservation est aussi nécessaire pour bénéficier de ce service.

Le parc national de Ranomafana

Classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le parc national de Ranomafana est la plus importante réserve naturelle de l’île. Contemplez une végétation luxuriante et découvrez toute une panoplie d’activités pour un séjour réussi en pleine nature.

Amateurs de sports nautiques, à vos pagaies

Le parc propose des activités sportives comme les excursions en bateau, idéales si vous voyagez en famille. Pour les amateurs de sensations fortes, arpentez les rapides en kayak et faites le plein de sensation. Les activités sont pratiquées avec des professionnels et les équipements nécessaires au bon déroulement de votre séjour sont disponibles sur place.

Cap vers le grand Sud, la mer vous attend

Plongeur professionnel ou amateur ? Vous serez stupéfait de la beauté des fonds marins du Sud de l’île. Village de pêcheurs, mais également site de plongée réputé, Anakao vous accueil avec son paysage pittoresque et ses richesses sous-marines exceptionnelles. Savourez un moment de bien-être sous le Tropique du Capricorne.

Jouez en famille durant les vacances

Jouez en famille durant les vacances

Plus besoin d’aller dans des parcs d’attractions éloignés et parfois coûteux pour vous amuser avec vos enfants. Il suffit de réaménager votre salon pour en faire une salle de jeux. Ce ne sont pas les jeux qui manquent. Choisissez parmi les deux catégories proposées.


Jeux de société : classiques mais plus ludiques

 Infantilisez-vous avec vos enfants en jouant au Monopoly, au Scrabble ou au 1000 bornes, par exemple. Vintage , mais ils sont très conseillés pour leur caractère éducatif et socialisateur.

Cartes, dés, pions, jetons ou billets sont les pièces dont vous avez besoin. Vous pouvez utiliser une table comme plateaux. Mais vous pouvez aussi jouer sur le tapis.

À l’exception du hasard, la réflexion, l’observation, la ruse et la complicité sont les qualités attendues en jouant à ces jeux.

Jeux vidéo : plus mouvementés et sportifs

Envie d’une bonne dose d’adrénaline ? Mario Kart et Just dance transformeront votre salon en une piste de courses ou une discothèque.

Installez juste un émulateur de jeux vidéo selon votre goût. Playstation et Xbox sont très recommandés, mais Nintendo Switch est le plus convenable. Commandez-en sur internet, c’est plus simple. Branchez-le sur votre écran plat et vous voilà entré dans une autre dimension avec vos enfants.

Séjour au Cambodge : vivre une aventure culturelle des plus authentiques

Terre fascinante, le Cambodge est une destination de rêve pour les voyageurs en quête d’aventure, d’évasion et de découvertes culturelles. Cette contrée dans le Sud-est asiatique offre par exemple un lot de surprises agréables à travers ses régions sauvages et authentiques, ainsi que ses animations culturelles. Pour en savoir plus, poursuivez l’article ci-dessous.

Faire une balade en pirogue à moteur sur le lac Tonlé Sap

Le lac Tonlé Sap est le plus grand réservoir d’eau douce de cette partie de l’Asie. Il est unique au monde, combinant lac et rivière. Il a été reconnu par l’UNESCO comme réserve de biosphère en 1997.

Si le niveau d’eau le permet, vous pourrez faire une virée en pirogue à moteur sur le lac pendant votre voyage au Cambodge. Ainsi, vous aurez la chance de découvrir au fil de la route fluviale les somptueux paysages lacustres (mangroves, forêts inondées), les villages flottants, les villages construits sur pilotis, la vie des habitants, etc.

Dans les villages au décor bucolique, tout flotte en effet comme des bateaux, les écoles, les maisons, les pagodes, les commerces (marchés, restaurants)… Admirez également les pêcheurs et leurs techniques de pêche ancestrales aux poissons et aux crevettes, les femmes qui s’occupent du lavage de vêtements ainsi que les enfants qui font la toilette directement dans l’eau.

À part cela, il est possible d’observer de nombreux oiseaux sur les poches périphériques du lac. Ce qui est dommage, c’est que les populations locales qui y vivent ne reçoivent presque aucun revenu provenant du secteur du tourisme. Toutefois, les gens ne manqueront pas de vous accorder des sourires et des salutations à votre passage.

Assister à un dîner-spectacle dans le village d’Angkor

Les dîners-spectacles au Cambodge sont aussi devenus une attraction de plus en plus grande pour de nombreux visiteurs étrangers intéressés par la culture du pays. En soirée, assistez à un spectacle inoubliable de danse Apsara proposé dans de nombreux hôtels et restaurants de la ville. Le spectacle débute souvent autour d’un bon dîner vers 18 h ou 19 h.

En 2003, cette danse a été classée en tant que chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Il s’agit surtout de danse classique menée par des artistes au talent incroyable, qui a marqué la tradition cambodgienne depuis et qui occupe encore aujourd’hui une place importante dans la culture et les arts khmers.

Une Apsara se définit comme une nymphe céleste d’une grande beauté de la mythologie bouddhiste et hindouiste. Selon la légende, les mortels et les dieux du paradis d’Indra ne pouvaient pas résister au charme et aux mouvements de ces créatures par leurs chants ensorcelants et leurs danses provocantes.

C’est pour cela que les femmes dans ces spectacles sont appelées des Apsaras ou danseuses célestes. Elles sont belles, élégantes et gracieuses dans leurs magnifiques costumes traditionnels. De plus, elles sont douées sur les gestes de la main, les mouvements des pieds et le travail du cambré. Les musiciens qui accompagnent les danseuses sont aussi remarquables.

Visiter Antsirabe à Madagascar : le mini-guide

Antsirabe est sans aucun doute une ville qui mérite le détour lors d’un séjour à Madagascar. Cette agglomération de plus de 250 000 habitants mérite une visite pour ses nombreux sites d’intérêts, mais aussi parce qu’il est agréable d’y séjourner. Située à environ 170 km d’Antananarivo, la capitale de la grande île, Antsirabe permet en effet de trouver la douceur de vivre. L’air y est pur, les embouteillages y sont quasi inexistants et les locaux sont d’une grande gentillesse. Envie d’explorer ce beau trésor à l’occasion de votre prochaine escapade sur la grande île ? Voici un petit guide pour vous aider dans la préparation de votre circuit.

Comment s’y rendre durant un séjour à Madagascar ?

Entre la voiture de location, la moto, le vélo et le taxi-brousse, il existe plusieurs moyens pour accéder à Antsirabe au départ d’Antananarivo. Seulement, si vous voulez faire une immersion culturelle pendant votre séjour à Madagascar, donc vous mêler avec les habitants, il n’y a rien de tel que de vous y rendre en taxi-brousse. Pour ce faire, dirigez-vous vers la station de taxi-brousse pour Antsirabe qui se situe dans le quartier de « Fasan’ny karana ». Là-bas, de nombreux taxis-brousse vous attendent pour partir à Antsirabe. Vous n’avez donc pas besoin de faire de réservation.

Le trajet « aller » en taxi-brousse dure environ 3 à 4 heures en raison de la route et des différents arrêts. Il vous coûtera à peine trois euros. Ce qui est bon marché, mais il y a un hic. La place en taxi-brousse est généralement trop serrée, surtout pour un étranger qui est habitué aux normes européennes. Pour un peu plus de confort, il est préférable d’acheter deux places. De toute façon, cela revient à environ 6 euros seulement, donc ça reste intéressant.

Que visiter à Antsirabe ?

Son centre-ville est tout simplement incontournable. Il vous dévoile des vestiges de la période coloniale. Pour en tirer profit au maximum, ne manquez pas de flâner le long de l’avenue de la gare. Cette artère est déjà envoûtante pour son style. Avec les bâtiments coloniaux, comme la gare et l’hôtel des thermes qui l’entourent, le cadre est pittoresque. À quelques pas de là, vous trouverez une imposante cathédrale. Fondé en 1930, son style représente l’architecture européenne de la première moitié du 20e siècle.

Passé le centre-ville, il y a encore beaucoup de choses à voir dans les environs. On peut citer par exemple le lac Andraikiba qui est un site à ne pas rater dans cette partie de Madagascar. Situé à à peine une dizaine de kilomètres du centre-ville d’Antsirabe, il s’est formé dans le cratère d’un ancien volcan. Entouré d’arbres, il offre un paysage si magnifique que s’y baigner est très tentant. Mais malheureusement, c’est interdit, parce que c’est dangereux. Néanmoins, la promenade en vedette le long du lac est envisageable. Par ailleurs, les visiteurs peuvent aussi se balader le long de la piste qui entoure le lac pour profiter de beaux panoramas à différents angles.

2 des plus belles plages mauriciennes qui valent le détour

Eau turquoise et chaude avec des plages de sable blanc et fin, il s’agit d’un cadre tout droit sorti d’un rêve. Les plages de l’île Maurice ressemblent particulièrement à ce décor de rêve. Maurice est un pays insulaire qui est réputé pour la richesse de sa biodiversité, mais il est surtout connu pour la splendeur de ses plages et de ses récifs coralliens. Voici 2 des plus belles plages de l’île Maurice où vous pouvez bronzer tranquillement et profiter des plaisirs de la mer durant vos vacances.

Profiter de la longue étendue de sable de Trou aux Biches

Si vous deviez choisir une seule plage durant votre séjour à Maurice, choisissez celle de Trou aux Biches. Se trouvant dans la partie nord de l’île, entre le Mont Choisy et la pointe aux Piments, Trou aux Biches est l’une des plus belles plages de Maurice. En effet, avec plus de 3 km de plages de sable blanc entourées par une eau limpide et magnifiquement bordées de cocotiers, elle offre un cadre tout simplement idyllique. Que vous souhaitiez bronzer tranquillement sur la plage ou bien vous adonner aux plaisirs de la mer, vous y trouverez votre bonheur.

En effet, Trou aux Biches constitue un excellent spot que ce soit pour la baignade ou pour les sports nautiques comme le ski nautique, la planche à voile ou bien le stand-up Paddle. La plage est également un paradis pour les amateurs de plongée sous-marine. En effet, vous y trouverez les plus beaux sites de plongée de cette partie de l’île. Lors d’une sortie en bateau, il vous sera par exemple possible d’apprécier des coraux multicolores à Coral garden ou bien de voir des poissons tropicaux à Stella Reef.

L’emblématique plage du Morne

Située sur la côte ouest de l’île, la plage du Morne est incontournable pour un séjour réussi à Maurice. Il s’agit d’une plage publique qui est facilement accessible depuis la route côtière. S’étendant sur 500 mètres de long, la plage n’est pas la plus grande, mais est l’une des plus belles. Elle se trouve au pied du Morne Brabant et offre un paysage tout simplement spectaculaire. La plage est particulièrement appréciée pour sa plage, mais aussi pour son cadre. Imaginez-vous vous prélasser sur du sable fin et chaud avec derrière vous, une vue imprenable sur une gigantesque montagne de plus de 555 mètres de haut.

Avec son eau turquoise et translucide, il s’agit d’un excellent spot pour la pratique du surf, mais également pour les autres sports nautiques. L’activité phare est le snorkeling. Avec un masque et un tuba, partez à la découverte des fonds marins exceptionnels de cette partie de l’île Maurice. Que ce soit en famille ou bien entre amis, la plage propose des activités nautiques qui sauront satisfaire tout le monde. Si vous comptez voyager en famille, préférez explorer le lagon en kayak ou bien en bateau. Pour les plus sportifs, ils peuvent pratiquer la planche à voile, le kitesurf, le surf ou bien faire de la plongée sous-marine.

S’adonner aux sports nautiques pour les vacances

Les sports nautiques regroupent les activités pratiquées sur et dans l’eau. Ce sont les sports en vogue de l’été sur mer, lac ou rivière, il y en a pour tout le monde, quels que soient l’âge, la corpulence et le sexe. Ainsi, il est impossible de ne pas trouver un sport nautique qui vous est adapté si vous aimez barboter dans l’eau.

Quels sont les différents sports nautiques les plus pratiqués en vacances ?

Le surf

À part la natation, le surf demeure le plus réputé des sports nautiques d’été. Néanmoins, ce n’est pas tout le monde qui peut en pratiquer. De plus, pour en faire, il faut choisir des destinations où les vagues sont importantes.

Le bodyboard

Dérivé du surf, il se pratique également sur des vagues, toutefois le bodysurfeur utilise une planche plus courte sur laquelle il s’allonge. Il est donc plus facile d’accès sans pour autant en réduire les sensations de glisse.

Le ski nautique

Le but est de se faire tracter en skis par un bateau sur une étendue d’eau. Les débutants favoriseront plutôt la pratique sur un lac pour réduire au minimum les risques. Et c’est de ce sport que sont nés le wakeboard et le barefoot.

L’aviron

Très populaire en Europe occidentale, il s’agit de propulser une embarcation à l’aide de rames. Il est possible de l’exercer en mer ou en eau douce, toutefois, les bateaux prévus pour les rivières sont moins larges que leurs homologues destinés à la mer qui sont conçus pour résister aux vagues.

La planche à voile

Appelée également windsurf, elle connait une grande popularité dans les années 80 – 90.Il s’agit ici de se servir du vent pour pouvoir glisser sur l’eau. À la différence du surf, la planche à voile se pratique partout tant qu’il y a une étendue d’eau et bien sûr un petit souffle de vent.

Le kitesurf

Le kitesurf est aussi un sport de glisse qui a la côte en ce moment. Le but est de se faire tracter, debout sur une planche à l’aide d’une voile. Sport nautique par excellence, il est moins physique que le windsurf cependant il demande plus d’endurance.

Les meilleures destinations pour pratiquer des sports nautiques

Les amateurs de sports nautiques extrêmes choisissent souvent l’Australie, car les spots de ce continent sont réputés pour leurs vagues parfois sauvages. Les côtes australiennes s’étendent sur des centaines de kilomètres et il est également possible d’y faire de la plongée sous-marine.

Pour des vacances en famille, les touristes préfèrent les eaux plus calmes. Celles de Malte, par exemple où les plages sont peu profondes et les vents plus doux, mais aussi en Grèce. Un dépaysement assuré sur le fond des îles grecques tout en pratiquant la voile, le wakeboard ou le surf et même de la plongée en apnée ou non.

Un spot mondialement réputé également, situé dans la baie de Sakalava, au nord de la Grande île. Avec ses eaux turquoise et le vent présent presque toute l’année, c’est un petit bout de paradis pour ce qui veulent pratiquer du windsurf et du kitesurf à Madagascar.

Les différentes activités à pratiquer en vacances

Ça y est, l’été est à nos portes ! Le moment est venu de planifier les vacances. L’une des choses que vous devez organiser pour rendre vos vacances inoubliables, ce sont les activités. Les vacances sont les occasions rêvées pour essayer toutes sortes d’activités. Nous allons vous présenter quelques-unes à travers cet article.

Visitez un lieu historique

Tout au long de l’année, vous n’avez pas le temps de flâner et de partir à la découverte d’un lieu précis. Alors profiter de vos vacances pour le faire.

Si vous aimez la nature, pourquoi ne pas improviser une petite visite au zoo, au parc botanique ou même à la ferme. Vous pouvez aussi dormir à la belle étoile en faisant du camping ou encore partir à la découverte de l’histoire d’un lieu comme un château ou un musée.

Allez voir un spectacle

Les vacances sont les périodes de l’année où il y a plus de spectacles et de films à l’affiche. N’hésitez pas à aller au théâtre pour voir une comédie musicale. Vous pouvez aussi assister à un concert ou un cabaret de votre groupe préféré. .

Manger au restaurant

Pendant les vacances, les restaurants changent la plupart de leurs menus. Les tarifs sont parfois plus attractifs et il peut y avoir des réductions sur le prix des boissons. Alors, pourquoi ne pas partir en week-end pour essayer les spécialités locales d’une région.

Auberge de la Gimone

L’auberge de la Gimone propose des plats et des spécialités régionaux dans son établissement à Beaumont-de-Lomagne depuis 1957. L’une des spécialités du chef est le foie gras de canard. Vous pouvez aussi y déguster divers plats comme les souris d’agneaux et les steaks. Le restaurant propose également un menu spécial pour les groupes.

Essayez le saut à l’élastique

Le saut à l’élastique est une activité qui pourra faire frissonner les amateurs de sensation forte. Les sauts peuvent se dérouler dans le vide à plusieurs mètres de hauteur. En France, il existe de nombreux sites dédiés à cette activité comme le pont de l’Artuby dans le Var et la grotte de Mas d’Azil dans l’Ariège.

Les sauts sont sécuritaires, car ils sont encadrés par des professionnels.

Partez à la découverte des grottes souterraines

Les grottes et les cavernes souterraines sont des endroits mystérieux et inexplorés. Certaines d’entre elles ruissellent de magnifique trésor comme les rivières souterraines ainsi que les stalactites et les stalagmites de différentes couleurs.

En outre, ce sont des endroits rafraîchissants et très silencieux, parfaits pour ceux qui recherchent le calme et la paix. Vous pouvez y accéder à pied ou en canoë.

En France, on peut trouver de très beaux sites comme le gouffre de Padirac, d’une profondeur de 75 m. La rivière qui y coule atteint plus de 100 m de long. Vous pouvez aussi découvrir la grotte des Demoiselles qui est située dans la vallée de l’Hérault.

Faite du quad

Les quads sont des moyens de transport innovants, apparus ces dernières années. Ils sont utilisés pour parcourir tous types de terrains que ce soient les déserts de dunes, les jungles épaisses, etc.

Le quad allie à la fois l’excitation et la découverte, alors n’hésitez pas à l’essayer.

Essayez le kitesurf

Le kitesurf est un sport nautique où le surfeur monte sur une planche et ils sont tous les deux emportés par l’action du vent sur un cerf-volant. C’est aussi un sport idéal pour ceux qui sont à la recherche de sensation forte. Il peut se pratiquer en mer ou dans un lac.

En France, les sites de kitesurf les plus populaires sont le port de la Camargue, la presqu’île de Giens et la région de Perpignan.

Voyage à Madagascar : comment avoir son visa électronique ?

Si les lémuriens et la nature exceptionnelle de Madagascar attirent les voyageurs de tous horizons dans le pays, ce n’est que l’avant-goût ! Quatrième plus grande île du monde, située à 450 km à l’est de l’Afrique dans l’océan Indien, Madagascar est un véritable paradis qui a su diversifier sa faune, ses plages et sa culture pour le plus grand bonheur des touristes. Toutefois, pour visiter « la Grande Ile », profiter de la nature sauvage et de la Réserve de Berenty, il est indispensable de détenir un visa en plus d’un passeport valide.

Qu’est-ce qu’un visa électronique (ou e-visa) ?

Il y a quelque temps, les touristes souhaitant séjourner à Madagascar étaient obligés de passer par leur ambassade ou par une agence de voyage pour obtenir un visa de séjour. Mais dorénavant, le processus de demande de l’evisa madagascar est facilité par la plateforme d’octroi de ce visa, mise en place par le gouvernement malgache. Ce document équivaut à un visa classique, mais à la différence près qu’aucun papier n’est inséré dans le passeport. Et les touristes n’auront plus besoin de se rendre à leur consulat pour présenter leur demande. Les demandes d’e-visas sont soumises en ligne, vérifiées en ligne, et dans la plupart des cas, elles seront approuvées au maximum dans les 72 heures.

Les démarches pour demander un e-visa

À première vue, le processus de demande de l’evisa peut sembler compliqué, mais en vérité, la démarche est très simple. Comme pour toutes les destinations, il suffit de :

  • faire une demande en ligne, en envoyant une photo et une page de passeport ;
  • s’acquitter des frais de traitement du visa (les cartes de crédit sont acceptées pour le paiement en ligne) ;
  • recevoir par e-mail le visa électronique (si l’autorisation est accordée), ou à défaut, un message spécifiant que le voyage n’est pas autorisé ou que l’autorisation est en instance (réponse définitive reçue dans les 72 heures).

Avant de soumettre sa demande d’e-visa, il est indispensable de remplir la requête de façon complète et précise, sinon elle pourrait être rejetée :

  • validité du passeport pour plus de 6 mois ;
  • au moins 2 pages de visa vierges ;
  • paiement des frais de traitement du visa ;
  • des fonds suffisants pour voyager à Madagascar et assurer le financement du séjour ;
  • un billet aller-retour ;
  • une photo d’identité au format JPEG ;
  • une photo de passeport, qui constitue la page principale du passeport, incluant le nom, la date de naissance, la nationalité… Pour ce dernier document, privilégier le format PDF et non le JPEG (il est possible de recourir à un service de conversion de fichier image vers PDF).

Des vacances inoubliables en Martinique

La Martinique, une île des Antilles, est un département français d’outre-mer. Elle est assez loin de la France. Il faut parcourir environ 7 000 km pour un vol direct de 8 heures pour y débarquer. L’île est dénommée comme étant l’île aux fleurs ou l’île ensorceleuse. En effet, elle est couverte d’une végétation luxuriante et paradisiaque éparpillée sur toute l’île. Ses richesses naturelles vont des belles plages au volcan actif de la montagne Pelée. Ainsi, passer des vacances en Martinique devient une option à réaliser, rien que pour ses paysages verdoyants.

Bien préparer son voyage pour la Martinique

Le décalage horaire entre la métropole et la Martinique est de 6 heures en été et de 5 heures en hiver. Pour le climat, deux saisons bien distinctes existent à la Martinique. Il y a le carême chaud de décembre à mai. Elle correspond à la période de la grande sécheresse, de février à avril. La période d’hivernage va de juin à novembre. C’est la période des pluies, avec des risques sérieux de cyclones tropicaux.

Le climat peut donc offrir aux visiteurs et touristes une température moyenne de 26 °C. Ainsi, il leur est permis de connaître l’attrait des plages magnifiques et des montagnes si attirantes. En outre, le patrimoine historique de l’île ne manquera pas d’attirer. En effet, la Martinique est l’île la plus métissée des Antilles. Il y a aussi les sites architecturaux, les musées et les monuments de l’ère précolombienne et coloniale. Elle offre aussi les spécificités de la culture créole, un trait particulier la culture antillaise. Une location voiture Martinique pas cher peut assurer tous les déplacements à faire sur place. Elle est disponible dès la descente d’avion à l’aéroport même.

Des visites inoubliables

La réalisation des visites à faire dépend de la durée du séjour. La réservation de voitures est faisable avant le départ sur Internet. Cela permettrait de mieux consulter les meilleures offres. L’itinéraire de visites pourrait être le suivant :

  • La pointe des Nègres : une place militaire forte pour défendre la Martinique durant le 17e siècle et qui est actuellement devenue une caserne occupée par des marins ;
  • Fort-de-France, la capitale de Martinique pour visiter le Fort-Royal datant de 1638, la cathédrale Saint-Louis et son clocher ;
  • la montagne Pelée, un volcan actif ayant détruit la ville de Saint Pierre par une éruption en 1902 ;
  • le Jardin botanique de Balata pour connaître plus de 3 000 espèces de plantes et de fleurs tropicales ;
  • la plage des Salines : la plus belle de toute l’île et qui s’étend sur plusieurs kilomètres avec mer transparente, plage de sable fin et cocotiers ;
  • La Maison de la Canne pour connaître l’histoire de la canne à sucre en Martiniqueau fil des siècles.