Archive dans 2019-12-23

Camping en famille : un rendez-vous avec la forêt


Vous vous demandez quelles activités faire cet été ? Vous ne
savez pas où emmener votre petite famille ? Pourquoi ne pas opter pour un camping. Cette guide vous sera utile.


Organisation avant le départ

Faites une liste de tous vos besoins. Procédez par élimination parce que vous ne pouvez pas tout emporter. Nourriture et rafraîchissement sont un must, tout comme la trousse de secours.

Paperasse, permis et carte d’identité doivent aussi être aux normes pour diverses formalités administratives.

Informez-vous à l’avance que l’endroit choisi est bien réservé au campement. Pour des raisons de sécurité, il faut toujours suivre les consignes sur les lieux et respecter les interdits.
Arrivés sur les lieux

  • Monter une tente comme des vrais boy-scouts

Avant toute chose, il faut bien choisir l’emplacement. De préférence, choisissez une surface plane pour garantir votre confort.

N’oubliez pas de toujours mettre une bâche entre le sol et la tente. En plastique ou en vinyle, elle empêchera l’humidité d’atteindre l’intérieur.

Assurez-vous également qu’elle ne manque pas de pièces. Puis, commencez à poser la tente sur la bâche. L’installation diffère suivant le type, mais celle de la tente dôme est plus simple. Celle-ci est à la fois bon marché, confortable et robuste face à la pluie et au vent. Et c’est la plus recommandée pour les familles.

Si tout est bien installé, les cordes bien attachées et les piquets bien enfoncés, il ne vous reste plus qu’à mettre vos bagages à l’intérieur.

  • Réunion autour du feu

Règle numéro 1 : respecter la nature, c’est-à-dire, ne ramasser que les branches bien sèches et ne couper que ceux qui sont permises. Surveillez bien votre feu. Une petite imprudence pourrait déclencher un incendie de forêt.
Une fois les mesures de sécurité prises, vous pouvez savourer tranquillement un steak grillé au feu de bois, boire quelques bières et chanter avec de la guitare.

Sur le chemin du retour

Famille réunie, tente démontée… vous êtes fins prêts pour rentrer. Souvenez-vous toujours de respecter la nature. Ramassez toutes vos ordures et emportez-les avec vous. Veillez également à ce qu’aucun de vos bagages ne soient oubliés.

Comment bien organiser son voyage ?

« Zut !!! j’ai oublié mon passeport sur la table ».

Et oui, ça nous arrive à tous d’oublier quelque chose à la maison quand on part en voyage. C’est peine perdue d’y retourner parce que vous ne pouvez pas retarder le vol. Comment éviter que ça ne vous retombe encore une fois ? Cet article vous renseignera sur ce qu’il faut mettre en premier à l’intérieur de votre valise.


Pour les paperasses et les formalités

« Vos papiers s’il vous plaît ! ». Vous en avez presque marre d’entendre la même formule toutes les 10 minutes. Où que vous alliez, vous n’êtes pas à l’abri des formalités administratives. C’est la raison pour laquelle vos papiers doivent être votre première préoccupation en matière d’organisation. Assurez-vous un ou deux mois à l’avance de leur validité. Cela vous évitera de vous faire engueuler par les agents au moment de la fouille. Nous vous avons listé les pièces indispensables à réviser et à ne pas oublier avant votre départ. À vous d’en rajouter s’il en manque.

La C.I.N

Elle constitue la première pièce justificative de votre identité et de votre nationalité. Sa possession est obligatoire pour tout citoyen qui a atteint l’âge légale suivant la législation du pays d’appartenance. En effet, sans elle, vous passeriez comme un inconnu, un étranger, ou même un clandestin une fois arrivé dans le pays d’accueil. Autrement, vous êtes privé de vos droits et prérogatives en tant que citoyen (services administratifs, soins médicaux, aide gouvernemental…).

Munissez-vous de votre CIN n’importe où et n’importe quand, non seulement, quand vous voyagez. Mettez-la dans votre portefeuille. Comme ça vous ne risquerez pas de la perdre.


Le passeport

En gros, c’est ce qui nous permet de passer d’un port à un autre. Comme la carte nationale d’identité, le passeport constitue aussi une pièce d’identité qui justifie notre possibilité à nous déplacer dans tel ou tel pays. La différence, c’est que ce dernier contient des informations plus détaillées sur notre identité. À part les informations de base (noms, prénoms, date et lieu de naissance, etc.), certaines informations sur les caractéristiques physiques (taille, couleur des yeux) sont recommandées. L’autre différence se situe au niveau de la forme parce que le passeport constitue un livret. C’est après la reforme au niveau des services administratives qu’on y intègre un système biométrique. En principe, il est délivré par l’État d’appartenance aux citoyens qui veulent se déplacer à l’étranger. Ainsi, vous devez en procurer si vous n’en avez pas encore. Songez à le renouveler si la période de validité est expirée.

Une fois votre passeport formel, faites en sorte qu’il soit le premier intégré dans votre valise. Le plus sûr, c’est dans votre porte-ordinateur ou dans un petit sac qui ne s’éloigne pas de vous. Vous pouvez le mettre dans votre poche, mais le risque de le perdre est élevé.

Un visa

Document connexe au passeport, le visa constitue une pièce justificative de l’autorisation de séjourner dans le pays d’accueil. Il justifie le motif de votre déplacement (tourisme, étude, travail, etc.). Délivré sous forme de tampon ou de vignette, le visa est en principe obligatoire pour chaque voyage à l’étranger. Payant ou pas, cela dépend du pays d’accueil. Si vous allez au Japon ou à Hong Kong, on vous l’offre gratuitement.
Pour éviter la précipitation avant le départ, recommandez à l’avance votre visa auprès de l’Ambassade du pays concerné. Vous pouvez aussi l’obtenir une fois arrivé à l’aéroport. Assurez-vous juste que les pièces à fournir sont complètes (passeport, billets de retour, photo d’identité, etc.).

Pour vos besoins personnels

À part vos bagages standards (vêtements, chaussures, brosse à dents, etc.), n’oubliez jamais votre carte bancaire. Le plus sûr, c’est d’en avoir deux. À savoir :

Une carte bancaire classique

La carte bancaire est l’élément qui carbure votre voyage. Sans elle, vous dites à dieux aux endroits de rêve. Placez-la dans votre portefeuille pour ne pas l’égarer quelque part.

Pour éviter tout désagrément, prévenez à l’avance votre banque de votre départ. Vous profitez de l’occasion pour renouveler votre carte si elle n’est plus valide. À défaut de prévention, vous risqueriez de ne pas pouvoir retirer de l’argent à l’étranger.

Une carte bancaire internationale

Qu’il s’agisse de carte Visa, de MasterCard ou autres, avoir une carte bancaire internationale est nécessaire lorsque vous voyager à l’étranger. Non seulement, elle vous facilitera le paiement, mais elle est plus sécurisée. Vous pouvez l’acheter, mais sachez que vous pouvez aussi en avoir gratuitement via certaines banques en ligne. Nombreux sont les avantages qu’elle procure par rapport à la carte bancaire classique. À l’exception de la sécurité, vous pouvez faire des transactions en ligne sans vous déplacer, un service qui, pour le moment, n’est pas dans la préoccupation des banques classiques.


Les précautions à prendre

Qui dit voyage, dit changement d’horizon, voire changement de climat. Il se peut que vous tombiez malade une fois arrivé. Et pour votre plus grand bien, faites place à une trousse de soins dans votre valise. Vous en avez plus besoin là-bas qu’à la maison. Si vous êtes sous-traitement, n’oubliez jamais d’apporter vos médicaments.

Réussir son voyage en famille en Chine

Faites découvrir la culture asiatique à votre famille en allant en chine. Vous trouverez dans cet article les organisations à faire pour réussir votre voyage.

· Se renseignez sur les formalités

Avant toute chose, vous devez prendre connaissance des formalités importantes pour accéder au territoire Chinois et tenir en compte les passeports, visas, etc. Veillez à obtenir les papiers administratifs obligatoires que vou devez détenir. Soyez d’actualité sur les conditions d’accès. Pour ce faire, vous pourrez directement vous renseigner chez le centre de visas ou à l’ambassade chinois de votre ville.

· Choisissez une date

La date que vous choisirez doit correspondre aux périodes des vacances scolaires. Cela ne posera aucun problème puisqu’il est possible d’apprécier la Chine à n’importe quelle saison.

Si vous voulez plus de calme et bien profiter des meilleurs endroits touristiques, passez en Chine lors des périodes de travail chinois. Il sera difficile de faire des visites durant les vacances scolaires estivales chinoises.

· Faites des planifications en avance

Réservez votre hébergement à l’ avance. Consultez un conseiller de voyage en tenant compte de vos exigences. Vérifiez bien que l’hôtel ou l’endroit pour votre séjour correspond à vos convenances. N’oubliez pas de voir les tarifs de réduction.

Pour la nourriture, prenez garde à vos allergies alimentaires. Vous devez bien connaître ce que vous allez manger. Évitez de boire de l’eau n’importe où. Optez plutôt pour de l’eau en bouteille.

Toutefois, gardez de l’argent pour acheter des souvenirs. La chine est regorgée de multiples objets fascinants que l’on ne peut trouver nul part ailleurs si bien qu’il ne serait pas raisonnable de ne pas en acheter. Vos enfants seront contents de leurs cadeaux.

Concernant la sécurité de vos enfants, gardez toujours un œil sur eux. Dans le cas où ils visitent seul la ville, donnez-leur un numéro où ils peuvent vous joindre à tout moment. .

Pour faciliter votre visite, il est préférable de prendre un guide. Il vous donnera de meilleures suggestions .

· N’oubliez rien

Pour ne rien oublier, il est nécessaire de faire une liste de tous vos affaires.

Si vous avez des bébés, apportez les indispensables comme les biberons, couches. Vous pourrez ramener de chez vous des papiers toilettes et des lingettes ou en acheter une fois sur place.

N’oubliez pas vos crèmes solaires et votre trousse de soins.

Et pour vous créer de souvenirs inoubliables, apportez votre appareil-photo.

En outre, pour que vos enfants ne s’ennuient pas une seconde, munissez-vous de quelques jouets ainsi que de leurs snacks préférés, etc.

· Effectuez la liste des meilleures visites en famille

Mettez Pékin la capitale de la Chine sur votre liste. Visitez la cité interdite. Appréciez la vue de la célèbre Grande Muraille. Pendant votre descente, vos enfants adoreront le toboggan qui s’y trouve. Profitez des promenades en pousse-pousse pour vos déplacements dans les vieilles ruelles de la ville.

Si voulez découvrir les plages, visitez Hong Kong. Vos enfants seront ravis de jouer à Disneyland. Découvrez-y aussi la culture gastronomique chinois. Vous verrez le mélange entre la cuisine cantonaise et étrangère.

Vous pourrez aussi aller à Guilin pour admirer des paysages magnifiques. Les rizières et la rivière de cet endroit sont splendides. Vous aurez la possibilité de faire une croisière ou vous balader en vélos.

Afin d’admirer les plus hautes grattes ciel du monde, passez à Shanghai. Vous y verrez aussi des villes traditionnelles bâties autour des eaux. Faites l’expérience des trains ultrarapides avec vos enfants.

Vos enfants seront aux anges s’ils voient des pandas géants. Pour les rencontrer, allez à Chengdu. Vous adorerez voir les mignons bébés pandas. Vous pourrez même profiter de votre visite là-bas pour contribuer à leur protection.

Pour fasciner vos enfants, faites-leur découvrir l’art martial à Dengfeng. Ils admireront des prestations de Kung-fu. Vous pourrez même leur apprendre cet art dans le célèbre Monastère Shaolin.

Pour connaître davantage la culture chinoise, visitez Xi’an et découvrez l’art du découpage de papier à l’ancienne. Ce qui amusera sûrement vos enfants. Vous y verrez aussi le Bingmayong ou l’armée de terre cuite qui sont des sculptures chinoises.

Brochettes au camping

Les vacances sont l’occasion de préparer de nouvelles recettes. Devenez chef cuisinier pendant votre séjour au campement et essayez de tout mettre au-dessus de votre barbecue. Pour vous donner un avant-goût, voici une liste des meilleures brochettes .


1 – Brochettes de bœuf au pesto

C’est une brochette comme les autres, mais c’est le pesto qui différencie le goût. D’origine italienne, le pesto est une sauce préparée à base de basilic, de pignon de pin, un peu d’huile d’olive et d’ail. Vous pouvez en préparer facilement si vous disposez des ingrédients. Vous aurez en plus l’occasion de chercher les brochettes en question. Entre brochettes métalliques et en bois, choisissez ce qui va chatouiller votre appétit.


Pour la préparation

Une fois le pesto acheté, il ne suffit que de vous mettre à la tâche. 25 minutes suffiront pour la préparation et la cuisson. À part le pesto, voici la liste des mets que vous devez disposer.
À la base, vous aurez besoin d’une bonne viande de bœuf. 600 g suffisent pour 4 personnes. Aussi, un gros oignon blanc, 1/2 de poivron rouge et d’une courgette bien fraîche.


Pour la marinade, vous aurez encore besoin de 2 oignons frais, de 2 tomates séchées et d’1 gousse d’ail. Mettez-y tout d’abord du sel et du poivre qui forment les ingrédients classiques. Utilisez une cuillère à soupe pour ajouter la sauce soya (1 cuillère), les graines de sésame (2 cuillerées) et le miel liquide (3 cuillerées). Et pour la touche finale, ajoutez 3 cuillerées à café de pesto.

De côté, découpez la viande, la courgette, le poivron et l’oignon en petits morceaux. Faites en sorte que ces derniers ne puissent pas se détacher de la brochette au moment de la cuisson. Ensuite, intercalez-les sur la brochette pour donner de l’esthétique.


Pour la cuisson

Marinade bien mixée, mets placés sur les brochettes, il ne vous reste plus qu’à allumer le barbecue et vous passez à la cuisson. C’est au moment de la cuisson que vous aurez à napper la marinade sur les brochettes.

2 – Brochettes de l’Aïd el Kabir de Fès


Comme son nom l’indique, il s’agit d’une recette d’origine marocaine. À base de viande d’agneau et de menthe, elle est préparée le deuxième jour de la « fête du sacrifice » ou « Aïd el-Adha ». Vous pouvez bien essayer cette recette librement sans sacrifier quoique ce soit.


Quels sont les mets ?

La quantité de la viande dépend de votre effectif et de votre gourmandise. Mais, pour préparer une bonne brochette à la Marocaine pour 6 personnes, vous aurez besoin d’1 gigot d’agneau (en moyenne 1,6 kg), d’1 oignon, d’1 branche de persil, et d’une feuille de menthe qui va donner la fraîcheur.


Pour la préparation


Vous devez tout d’abord désosser le gigot pour faciliter le découpage de la viande. Demandez au boucher de faire le travail à votre place. Après, morcelez la viande jusqu’à ce que vous obtenez la quantité suffisante. Une fois l’oignon haché, le persil est la menthe ciselée, mélangez le tout dans un saladier. N’oubliez pas d’ajouter du sel et du poivre noir. Pour assurer la marinade, couvrez le saladier quelques heures. Après cela, il ne vous reste plus qu’à placer les morceaux sur les brochettes.


Pour donner plus de saveur à votre brochette, vous pouvez préparer une autre marinade. Vous aurez besoin de 2 ou 3 grosses tomates et de l’ail. À part le persil, le sel et le poivre, vous devez acheter du paprika, du cumin et de l’huile d’olive. Faites passer au four le mélange durant 30 minutes au moins et votre marinade est prêt.


3 – Brochettes de légumes


Pas besoin d’être végétarien ou végétalien pour apprécier les brochettes de légumes. C’est plus facile à préparer que les brochettes de viande. En plus, il n’y a pas de formule exhaustive. Vous pouvez mettre toutes les légumes que vous préférez.
Pour préparer une brochette de légumes vite fait, vous pouvez essayer cette formule.


Pour le mets


Ouvrez grand votre panier et ajoutez-y 1 petit chou-fleur, 2 poivrons (rouge et jaune), 2 courgettes, 1 gros oignon rouge et 5 gousses d’ail. Vous aurez aussi besoin de beaucoup de tomates cerises et de l’huile d’olive.


Quid des ingrédients ?


Pour le mélange, vous pouvez y mettre de l’origan (frais et séché), du thym frais. 1 cuillerée à soupe chacun suffit.


4 – Brochettes de fruits


Comme les brochettes de légumes, il n’y a pas de formule toute faite. Le mariage des fruits dépend de vos goûts et de votre créativité. Le temps de préparation ne demande que 30 minutes.

Pour vous donner un avant-goût, voici une recette facile que vous pouvez faire n’importe où.


Les fruits nécessaires


Pour préparer 12 brochettes, vous devez acheter 1/4 de pastèque, 3 nectarines jaunes, 2 poires, 2 pommes, 3 kiwis, 2 bananes et beaucoup de fraises. Pour le mélange, ajoutez-y du sucre vanillé en poudre.

Les préparatifs pour un voyage parfait avec votre bébé

Voyager avec son bébédemande beaucoup de préparatifs. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à réussir votre escapade en famille en toute tranquillité.

  • Bien choisir la destination

Pour un voyage avec votre nourrisson, un trajet de 4h de route suffira. Si votre trajet en avion dure trop longtemps, votre bébé pourra devenir turbulent.

D’autre part, évitez les endroits qui risquent d’affecter la santé de votre bébé. Souvenez-vous que son anticorps est encore faible. N’essayez pas de passer vos vacances dans des pays où les températures sont extrêmes. Un pays ayant un grand bol d’air frais sera parfait. Le paysage d’une campagne ravira votre enfant et améliora sa santé.

  • Faire une liste de vos affaires

Voici quelques listes d’équipements indispensables pour votre bébé :

-Son doudou et quelques jouets pour le calmer en cas de crise,

-Un lit-bébé, porte-bébé, poussette pour qu’il se repose bien,

-Pour son quotidien, apportez son biberon, des couches, des lingettes, etc.

-N’oubliez pas votre trousse de secours en cas de problèmes.

  • Se préparer mentalement

Pour le déplacement, vous devez rester calme et détendu. Débarrassez-vous de vos stress. Votre humeur affecte facilement celle de votre enfant.

Par ailleurs, prévoyez également des activités adaptées au rythme de votre bébé. N’essayez pas de lui faire faire celles qui sont trop dures ou inconvenables aux nourrissons. Priorisez les besoins de votre enfant avant tout.

Equipements et précautions à prendre pour un camping

Si vous avez choisi le camping pour vos prochaines vacances, voici quelques conseils pour vous guider sur les équipements nécessaires et précautions à prendre.

Les équipements dont vous pouvez avoir besoin

Cela dépend du genre de camping que vous allez faire, camping à la belle étoile ou avec un peu de confort. L’équipement nécessaire n’est pas le même pour tout le monde, il dépend de l’endroit où vous voulez aller, du nombre de personnes, de vos besoins, etc.

Quoi qu’il en soit, vous aurez besoin de :

– Tentes :

Il y en a différents styles, selon le nombre de personnes, Il y a les tentes pop-up, les tentes de randonnées ou encore les tentes familiales.

Équipements de couchage :

Il y a le sac de couchage et le matelas de camping qui ont chacun différentes options.

– Equipements de cuisine :

De larges choix de réchauds sont disponibles sur le marché et qui conviennent tout à fait à vos attentes :réchaud à alcool, à gaz, à combustibles, etc.

– Eclairage :

Élément capital à prévoir surtout si vous campez dans des endroits sauvages et non dans un camping.

En revanche, si vous emmenez un camping-car pour voyager, les caravanes sont généralement déjà équipées selon vos besoins. Il y en a qui ont des lits, des cuisinettes, des douches, etc.

Assurance et camping : prenez vos précautions

Camping-car ou dormir sous une tente, il est plus prudent de prendre certaines précautions pour vous protéger d’éventuels accidents ou de vols.

Si vous choisissez de camper à l’intérieur d’une forêt domaniale, vous devez obtenir une autorisation de l’institution chargée de la forêt avec présentation de l’assurance à responsabilité civile. Généralement, la responsabilité de la personne ainsi que sa famille est déjà incluse dans l’assurance multirisque habitation. Votre responsabilité civile sera engagée si vos enfants ou vous causez involontairement du tort à autrui. Cela peut être un voisin de camping ou le propriétaire du camping.

L’assurance à responsabilité civile couvre également le campeur et sa famille même en cas de déplacement à l’étranger. Toutefois, il est recommandé de vérifier auprès de votre assureur.

Pour l’indemnisation des accidents corporels

En cas d’accident corporel comme une intoxication alimentaire, les dépenses peuvent être prises en charge par la Garantie des Assurances de la Vie.

En cas de vol de matériel et dommage

L’assurance vous couvrira si vous vous faites voler et une assurance dommage peut s’étendre jusqu’au remboursement du vol dont vous êtes victime.

Quelques recettes faciles pour un camping

Vous avez choisi de partir en aventure et de passer vos vacances en camping. Voici quelques recettes façon grillée au charbon de bois que vous pouvez facilement faire.

Essayez les saucisses grillées au fromage

D’abord, il vous faut acheter des saucisses cuites et du fromage râpé.

Pour la préparation, divisez en longueur les saucisses. Préchauffez le gril à charbon à une température moyenne et huilez ensuite pour une cuisson directe.

Maintenant, disposez les saucisses, le côté coupé vers le bas sur la grille pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’elles sont bien dorées. Toujours sur le gril, retournez-les de l’autre côté et les garnir du fromage râpé. Continuez jusqu’à ce que le fromage fond et les saucisses soient dorées.

Votre plat est prêt, découpez si vous voulez et bon appétit.

Des maïs grillés

C’est très facile et pas besoin de beaucoup d’ingrédients à part le maïs bien sûr, un peu de beurre, du poivre et un peu de feuille de basilic. Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez le poivre et l’ail et laissez cuire pendant environ 2 minutes sans les laisser brûler. Une fois le gril bien chauffé, étalez les épis avec les feuilles en dessous jusqu’à ce que celles-ci soient calcinées. Badigeonnez ensuite les maïs bien cuites avec la sauce et mangez chaud.

Des patates douces au beurre

ll vous faut du beurre salé, du sirop d’érable, de la cannelle moulue et de patates douces. Pour commencer, mélangez le beurre, la cannelle et du sirop d’érable dans un bol. Laissez cuire les patates sur le gril déjà chauffé environ 40 minutes, jusqu’à ce qu’elles sont noires de toutes parts. Une fois bien cuites, ôtez-les du gril et découpez-les en deux, laissez refroidir avant de le garnir avec la sauce.

Côte de bœuf rôti au sel

Il vous faut deux tranches de bifteck de côte et de 2 tasses de sel gemme.

Chauffez bien le gril et huilez-le. Y placer les steaks et les saupoudrer de sel durant 5 à 10 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bruns. Retournez de l’autre côté et saupoudrez de nouveau de sel. Une fois que les steaks sont à la cuisson désirée, ôtez du gril et séparez les os sur une planche. Faites cuire à leur tour les os et les servir séparément.

Et si voulez du poisson, essayez les truites grillées sur bûche

Comme ingrédients, vous avez besoin de truite bien nettoyée, sans la tête, ni queue ni nageoire. Il faut également du sel, du poivre, du citron, de l’oignon bien tranchée et du beurre ou de l’huile d’olive.

Commencez par faire tremper à l’avance la bûche dans de l’eau. Assaisonnez l’intérieur du poisson avec du sel, du poivre, quelques tranches de citron et un peu d’oignon. Étalez le poisson sur la bûche et mettre également le reste du citron et de l’oignon. Il faut généralement entre 30 à 50 minutes pour que la poisson soit entièrement cuite en la retournant des deux côtés.