Tous les articles par dans Free

Préparer les vacances de votre enfant

Votre enfant va bientôt partir en vacances ? Pour certains, il pourrait s’agir d’un premier départ sans les parents et cela peut paraître parfois compliqué. Cependant, il est essentiel que vous sachiez préparer cette aventure ensemble. En effet, certains enfants ont l’habitude de voyager en compagnie d’un seul parent, tandis que d’autres partent régulièrement sans aucun des deux. Alors, comment allez-vous préparer le vôtre quand il sera temps pour lui de partir sans vous? Voici donc, quelques conseils pour vous aider.

Avant toute chose, informez-vous

En effet, que ce soit pour une colonie de vacances, une classe découverte  ou tout autre type de séjour, il est toujours essentiel de s’informer pour être plus tranquille. Généralement, les organisateurs proposent une journée porte ouverte. Alors, si vous le pouvez, participez-y pour rencontrer les encadreurs et prendre connaissance du programme lors du séjour. Sinon, il vous est aussi possible d’écrire aux responsables, afin d’obtenir de plus amples renseignements concernant les activités à réaliser, l’hébergement, les repas et même la formation de l’équipe encadrante.

Par ailleurs, Internet se révèle être un allié tout à fait pratique pour vous permettre de consulter les avis d’autres enfants et/ou parents ayant déjà vécu une expérience similaire à la vôtre. Par contre, essayez de toujours positiver, car si vous semblez inquiet à l’idée d’envoyer votre enfant seul en vacances, il le sera également. Opter pour une attitude positive constituerait donc une meilleure façon d’appréhender efficacement la séparation. Discutez d’ailleurs des avantages que pourraient apporter ces vacances à votre petit, tout en lui promettant qu’il vivra une expérience indubitablement enrichissante.

Préparer l’aventure ensemble

Quelques jours avant son départ pour une classe découverte, aidez votre enfant à préparer son aventure. Remplissez ensemble sa valise de tous les vêtements qui lui seront nécessaires ainsi que les accessoires de toilette. Pensez également à y mettre un objet qui pourrait lui servir de réconfort et lui rappeler son foyer, afin qu’il ne se sente pas vraiment seul.

Certains organisateurs établissent déjà une check-list à votre place, tandis que d’autres vous donnent la liberté d’y penser vous-même. Dans tous les cas, il est important de boucler la valise avec votre enfant, pour qu’il sache notamment ce qui se trouve à l’intérieur. Ce serait aussi une occasion pour vous de vous réjouir avec lui de l’expérience qu’il s’apprête à vivre, sans pour autant aller à l’excès. Vous risquez effectivement de créer un effarement là où il n’y en avait pas. Tant mieux si votre enfant est enthousiaste. Veillez toutefois à lui rappeler qu’il devra être très autonome et responsable, afin que ses vacances soient une réelle réussite.

Marquez ses affaires

Avant le départ de votre enfant en classe découverte, pensez à marquer toutes ses affaires personnelles. La plupart des participants égarent ou perdent carrément certaines de leurs affaires qu’ils avaient dans leur valise au départ de leur séjour. En effet, les casquettes, les vestes, les t-shirts ainsi que les pulls sont souvent les affaires qui se volatilisent le plus, ce qui reste d’ailleurs un réel mystère sans réponse.

De ce fait, il existe des solutions qui peuvent vous aider à éviter ce genre de problème. Des étiquettes personnalisées au nom de votre petit sont par exemple disponibles sur le marché, afin d’identifier toutes les affaires qui lui appartiennent. Ces étiquettes adhésives vont donc vous permettre de marquer efficacement les vêtements de votre enfant, avec un simple coup de fer. Sans oublier ses équipements sportifs ainsi que ses autres accessoires. Avec cette solution, soyez sûr que ses affaires retrouveront finalement le chemin du retour.

Voyage en Suède : 3 destinations dignes d’intérêt à visiter dans le pays

Pays d’Europe du Nord situé en Scandinavie, la Suède est une destination qui attire les voyageurs à la recherche de découverte et d’évasion. Le territoire suédois est réputé pour la beauté et la diversité de son paysage, son riche patrimoine historique et ses villes pleines de charme. Afin de vous donner un aperçu sur les attraits touristiques du pays, ce billet vous propose de découvrir 3 villes dignes d’intérêt à visiter lors de votre séjour en Suède.

Flâner dans la ville capitale Stockholm lors d’un séjour en Suède

Stockholm, la capitale suédoise, est l’une des villes intéressantes et incontournables à visiter au cours d’un voyage en Suède. La ville flotte sur 14 îles se trouvant entre la mer baltique et le lac Mälar. Stockholm est célèbre pour ses canaux qui lui valent d’ailleurs le surnom de « Venise du Nord », au même titre qu’Amsterdam ou Bruges. Au cours de votre séjour dans la capitale suédoise, prenez le temps de vous balader à Gamla Stan.

Constituant la vieille ville de la capitale, elle abrite des musées, des monuments ainsi que divers bâtiments historiques et religieux. Ville aux multiples facettes, Stockholm possède également des quartiers d’affaires modernes qui sont de véritables hauts lieux du design et du shopping. Si vous aimez la nature, vous serez ravi de savoir que la capitale suédoise est une ville verte par excellence. Elle recèle de nombreux parcs remarquables à l’instar du parc royal de Djurgården. Ce dernier est un sublime havre de paix au cadre verdoyant et reposant, dans lequel il fait bon de se promener et de se ressourcer tout en restant à Stockholm.

Découvrir la sublime ville universitaire d’Uppsala

Uppsala est une autre ville intéressante qui vaut la découverte au cours de votre voyage en Suède. Se trouvant au nord de Stockholm, elle est réputée pour sa prestigieuse université qui est l’une des plus anciennes de Scandinavie. La localité est particulièrement accueillante et animée. Cela s’explique sans doute par la densité de sa population étudiante. La visite de la cité commence par l’exploration du quartier médiéval dans lequel se dresse la somptueuse cathédrale Uppsala Domkyrka.

L’édifice a été restauré dans un style gothique au XIXe siècle et attire un grand nombre de visiteurs dans la ville. Poursuivez votre visite par la découverte du quartier Viel Uppsala. Localisé dans le nord d’Uppsala, il abrite quelques attraits touristiques majeurs tels qu’une nécropole du VIe siècle ainsi qu’un musée proposant des expositions fascinantes sur la légende des rois de Svea et les sacrifices humains. Pour apporter une touche de détente à votre escapade dans la ville, ne manquez pas de faire un passage dans le fameux restaurant Odinsborg afin de goûter à la savoureuse cuisine locale.

Explorer la ville cosmopolite de Malmö

Située dans la région la plus au sud de la Suède, Malmö est une ville cosmopolite et multiculturelle à découvrir lors de votre escapade sur le territoire suédois. Mêlant vie artistique et culturelle, elle vous permet de vous imprégner des différentes cultures suédoises. Durant votre exploration de la ville, vous aurez l’opportunité de voir des architectures remarquables, dont l’église Sankt Petri ou encore le château de Malmö.

Ce dernier abrite aujourd’hui les plus beaux musées de la ville et dont la visite vous permet d’en apprendre davantage sur la culture locale. Si vous avez un peu de temps devant vous, pourquoi ne pas continuer votre aventure en prenant un train jusqu’à Copenhague qui se trouve à 20 minutes de la ville ?

4 fêtes majeures à ne pas rater lors de votre voyage en Inde

En apprendre plus sur la culture d’un pays peut se faire de plusieurs manières : en lisant des articles, en visitant des monuments historiques… Toutefois, si vous souhaitez comprendre une tradition de manière originale, choisissez d’assister directement à un festival où les émotions ressenties ne peuvent être décrites avec de simples mots.

Des pays comme l’Inde sont populaires pour purifier l’esprit, notamment grâce à ses grands festivals. Comptez-vous partir pour le Sous-Continent entre octobre et novembre ? Voici 4 cérémonies indiennes que vous ne devez pas manquer lors de cette période.

1. Le Kali Puja

Prévu cette année le dimanche 27 octobre, le Kali Puja est destiné à la célébration de la déesse Kali. Son apparence menaçante fait d’elle la déesse la plus crainte de la mythologie hindoue.

Durant cette fête, les Assamais et les Bengalais font honneur à Kali en décorant leurs maisons et en y installant des autels pour la déesse. Dès la tombée de la nuit, les adeptes de Kali commencent à la louer en utilisant des mantras. Si le sacrifice d’animaux est de moins en moins pratiqué par les fidèles, l’offrande de nourriture reste d’actualité.

2. Le Kalpathy Ratholsavam

Si vous aimez les défilés de chars, vous serez aux anges en assistant à ce festival lors de votre voyage en Inde. Cette fois-ci, on rend hommage au temple consacré au dieu Shiva ou Viswanatha.

Du 14 au 16 novembre 2019, soyez présents dans le district de Palakkad afin d’y voir des chars colorés qui donnent un aspect exotique aux rues de Kalpathy. Pour que les chars à l’image du temple sacré puissent avancer, les adeptes les tirent de manière uniforme, et ce, accompagnés de personnes qui dansent tout au long du chemin.

3. Le Durga Puja

Cette cérémonie a pour but de célébrer la victoire de la déesse Durga suite à son affrontement avec le buffle démoniaque Mahishasura. Il s’agit aussi d’une occasion pour honorer le shakti, un symbole de la force féminine auprès des hindous. Pendant cette période de 3 jours, ces derniers prient et adorent des images de la déesse guerrière.

En 2019, le Durga Puja a été fêté le 4 jusqu’à 7 octobre dans la région ouest du Bengal. Les dates de ce festival sont obtenues en consultant le calendrier lunaire. Ainsi, n’hésitez pas à la consulter pour planifier votre voyage en Inde l’année prochaine.

4. Le Guru Nanak Jayanti

Faisant partie des festivals les plus populaires dans le Sous-Continent, cette fête vise à commémorer l’anniversaire du Guru Nanak Sahib qui est à l’origine du sikhisme. Le Guru Nanak Jayanti tombe presque dans le Kartik Puranmashi. Qu’est-ce que c’est? D’après le calendrier indien, il représente le moment où la lune est pleine durant le mois Kartik.

Quelques jours avant l’anniversaire, les Sikhs lisent leur livre sacré. Arrivé au jour J, il est temps de le sortir du temple. Cet hommage au Guru se fait en rythme, assuré par les chants et les percussions des fidèles. Si vous êtes dans les parages lors de votre séjour en Inde, vous serez libre de prendre des photos de ce moment joyeux. Il vous sera même possible de manger à votre faim en rejoignant le banquet qui est mis en place suite à la fin du défilé.

Bien se préparer pour ses vacances au Brésil

Vous avez choisi le Brésil pour vos prochaines vacances, contrôlez votre excitation. Ce pays vous réserve de belles surprises, mais il faudra bien préparer son séjour pour être bien loin des mauvaises surprises.

Définir le budget au préalable

Même si vous avez un budget illimité pour ce séjour, il faudra bien calculer les postes de dépense. Que ce soit pour le Brésil ou pour une autre destination, c’est une étape importante dans la préparation des vacances. Dans ce budget, vous devez définir la somme pour les billets d’avion, l’hébergement, la restauration, les activités et les déplacements sur place. Vous devez aussi mettre de l’argent de côté pour les imprévus comme les petits problèmes de santé et pour les objets souvenirs.

A partir de ceci, vous allez avoir une idée sur le type d’hébergement que vous devez choisir, le genre de restaurant dans lequel vous allez prendre vos repas, votre moyen de déplacement sur place ainsi que les activités auxquelles vous allez vous adonner. Si vous avez un budget limité, tournez-vous vers les auberges de jeunesse ou les locations saisonnières. Ne vous obligez pas non plus à prendre tous vos repas dans les restaurants avec des codes occidentaux. Certes, vous allez y retrouver des repas qui vous sont familiers, mais au Brésil, il y a des restaurants à la pesée où vous pourrez avoir un repas de roi pour quelques euros. Vous pouvez aussi de temps en temps prendre un bout au marché et sur les étals. Grâce à Internet, vous pouvez avoir des chiffres plus ou moins exacts pour pouvoir faire votre calcul et vos choix.

S’attaquer aux formalités administratives

Pour ce séjour sur les terres brésiliennes, votre passeport doit être valable de six mois à compter de votre date d’arrivée. Pour les ressortissants français, ces vacances au Brésil ne requièrent pas de visa si vous y venez pour des raisons touristiques et si votre séjour ne dépasse pas les 90 jours tous les semestres.

Vous devez également prendre un billet de retour, même si vous n’avez pas encore défini clairement quand vous allez revenir dans votre pays d’origine. A votre arrivée à l’aéroport, le service de douanes vous donnera un saida ou un cartao de entrada que vous devez présenter lors de votre départ. Pour ces vacances, vous devez avoir avec vous votre dossier de banque, votre livret de famille, votre pièce d’identité, votre permis de conduire international et national.

Faire quelques vaccins

Si vous venez d’un pays européen, lors de votre entrée sur le territoire brésilien, on ne vérifiera pas votre carnet de vaccination. Même s’il n’y a pas de vaccins obligatoires, il est recommandé de passer chez votre médecin avant votre départ pour se faire vacciner contre la fièvre jaune. Ce vaccin est obligatoire si vous venez d’un autre pays de l’Amérique Latine.

Pour votre santé, il ne vous coûtera pas non plus si cher de faire les vaccins universels comme le DTCO, le vaccin de l’hépatite A et B ainsi que de la fièvre typhoïde. Assurez-vous également que vous êtes à jour du tétanos, de la coqueluche, de la diphtérie et de la poliomyélite. Pour ceux qui comptent rester quelques jours dans les zones rurales, il est aussi recommandé de faire le vaccin de la méningite A et C.

Se préparer au décalage horaire

De nombreux voyageurs ne se préparent pas vraiment aux effets du décalage horaire et se retrouvent dans le lit une journée entière après leur arrivée. Sachez qu’entre la France et le Brésil, le décalage horaire varie entre trois et cinq heures en fonction des saisons. Pour mieux vous préparer, mettez votre montre aux horaires du Brésil un ou deux jours avant votre départ et arrangez vos habitudes selon ces heures. Certes, ce ne sera pas pratique, mais vous allez limiter les effets du jetlag. Toujours dans cette optique, on vous conseille de réserver un vol avec un horaire d’arrivée de jour sur les terres brésiliennes. Vous pourrez ainsi  dormir dans l’avion et une fois sur place, vous serez en pleine forme.

Bien préparer sa valise

Dans ce dossier, on ne va pas vous détailler ce que vous devez mettre dans votre valise. Gardez tout de même en tête qu’au Brésil, il fait chaud. De ce fait, prenez des vêtements légers. Si vous tenez à vous fondre parmi les Brésiliens, vous pouvez porter des tricots moulants en synthétique pendant ces vacances.

Glissez tout de même un ou deux pulls qui pourront vous servir à la tombée de la nuit, si vous devez rester à la plage par exemple. N’oubliez pas votre maillot de bain, votre serviette de plage, vos tongs, votre chapeau ou votre casquette, vos lunettes de soleil et votre crème solaire.

Le système sanitaire au Brésil

On ne souhaite à personne de tomber malade pendant ses vacances, mais c’est aussi un point qu’il faut prévoir pour ce séjour au Brésil. Sachez que l’Administration Brésilienne finance une partie de la santé et dans les établissements de santé publiques, les frais de soins sont gratuits et ce, même pour les étrangers.

Cependant, si vous tombez malade pendant ces vacances au Brésil, vous pouvez vous rendre dans les hôpitaux privés. Certes, les montants sont plus chers et peuvent même dépasser ce que vous payerez en Europe. C’est pour cette raison qu’il est préférable de prendre une assurance voyage qui pourra vous couvrir si vous tombez malade pendant ce séjour.

Autres détails auxquels il faut penser

Pour ce séjour sur les terres brésiliennes, on vous recommande d’avoir avec vous un adapteur de prises. Vous pouvez tomber sur des prises américaines à fiches plates et dans ce cas, vous ne pourrez pas charger vos appareils mobiles. Il est aussi conseillé de convertir une partie de vos euros en réal avant votre départ. Si vous avez une carte Visa internationale, évitez de faire des retraits de petite somme, ceci vous sera facturé chèrement. Si vous retirez une somme importante, prenez tout de même des précautions en ne gardant que des petites monnaies lorsque vous sortez.

Des choses à faire pour préparer un road trip

Les voyages sur la route sont amusants. Vous pouvez explorer de nouveaux endroits, rencontrer de nouvelles personnes, essayer de nouvelles choses et peut-être même faire un peu de réflexion. Cependant, la préparation est la clé d’un road trip inoubliable et sans tracas. Si vous vous préparez bien, vous pouvez être aussi spontané que vous le souhaitez une fois sur la route. Voici quelques points à retenir avant de vous aventurer dans un road trip inoubliable.

 

Avoir un budget bien maîtrisé

Ne coupez pas trop dans votre budget, vous pourriez avoir une urgence. Beaucoup de choses inattendues peuvent se produire pendant votre voyage sur la route. Votre voiture risque de tomber en panne, vous devrez peut-être rester une nuit de plus, etc. Vous devez également apporter une carte de crédit au cas où votre argent ne le réduirait pas. Assurez-vous que la carte sera honorée où que vous alliez. Si vous envisagez d’acheter des souvenirs ou de vous promener dans un marché animé, conservez votre portefeuille dans un endroit sûr et conservez de petites quantités d’argent dans votre poche de poitrine pour décourager les pickpockets. Un sac de ceintures peut être une bonne idée, mais conservez-le devant vous plutôt que de le porter à la mode.

 

Louer pour un road trip

Louez un camping-car / véhicule de tourisme pour un long voyage avec vos amis. Vous pourriez penser à économiser de l’argent en apportant votre propre voiture, mais si vous amenez des amis, vous vous ferez vite un tourbillon aux confins. Divisez le coût de la location d’un camping-car si vous souhaitez être à l’aise dans vos déplacements. Apportez des jouets et des kits lorsque vous emmenez des enfants pendant votre voyage. Assurez-vous de vous reposer suffisamment pour être au mieux de votre forme physique. Un voyage sur la route est amusant, mais aussi fatigant.

 

Apportez des accessoires clés avec vous

Étant donné que vous êtes sur un trajet en voiture, voyager léger n’est pas aussi applicable que lorsque vous voyagez en avion. Vous pouvez vous permettre d’apporter des accessoires essentiels tels que : un sac fourre-tout, un écran solaire, des bouteilles d’eau, un adaptateur universel, des lampes de poche, des piles, un fer à repasser à vapeur portable, un ordinateur portable et un réchaud à gaz portable. Ayez une bonne réserve de lingettes pratiques et de papier hygiénique, et n’oubliez pas une réserve suffisante de médicaments sur ordonnance.

Assurez-vous d’apporter tous les éléments essentiels

Assurez-vous d’apporter les éléments nécessaires. Prenez les dispositions nécessaires pour obtenir l’assurance appropriée et assurez-vous que tous vos documents de voyage sont dans un sac imperméable. N’oubliez pas vos papiers de véhicule : le permis de construire, la carte grise, l’assurance, etc. Ayez un duplicata dans la boîte à gants. Choisissez des vêtements sans plis soigneusement et assurez-vous de pouvoir les mélanger et les assortir. Selon l’endroit où vous vous rendez, n’emportez que deux paires de chaussures, les sandales en étant une. Ayez suffisamment de couvertures et d’oreillers de voyage pour tout le monde et apportez vos chargeurs.

 

Partir à l’étranger en colonie de vacances

Alors qu’auparavant partir en vacances à l’autre bout du monde était réservé aux foyers bénéficiant de revenus élevés, le voyage à l’étranger s’est désormais démocratisé. Le virus du voyage touche aujourd’hui une large part de la population ! Les jeunes et adolescents ne font pas exception à cette règle, puisque chaque année ils sont plus nombreux à vouloir partir visiter le monde… Et on les comprend ! Seulement voilà, en tant que parent, ce n’est pas toujours simple de laisser partir son enfant ou son adolescent avec son sac à dos et sa boussole… C’est pourquoi les organisateurs de colos ont mis en place des colonies de vacances à l’étranger ! L’idéal pour permettre aux jeunes de voyager sans tracas !

Des colonies de vacances de plus en plus originales et innovantes

Les colonies de vacances d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les colos d’autrefois, qui avaient pour but à l’époque de permettre aux enfants défavorisés de se ressourcer loin de la pollution des villes. Aujourd’hui les organismes de l’animation socio-culturelle proposent de nombreux types de colonies de vacances. On retrouve notamment des colonies de vacances multi-activités, des colonies de vacances à thème pour que chaque enfant puisse choisir un séjour hyper-personnalisé. Pour les plus sportifs, des colonies de vacances autour du sport ou encore des stages sportifssont proposés … Bref, les choix de séjours de vacances pour enfants en France sont déjà nombreux, alors pourquoi opter pour une colo à l’étranger ?

Pourquoi partir en colonie de vacances à l’étranger ?

Les colonies de vacances à l’étranger réservées en général aux pré-adolescents et adolescents, sont idéales pour tous ceux qui souhaitent découvrir le monde et acquérir davantage en autonomie. Si les colonies de vacances en France permettent déjà à petits et grands de grandir, d’apprendre le vivre ensemble et entre-autres de devenir plus autonomes, il arrive un âge où l’on souhaite découvrir ce qu’il y a au-delà des frontières. Il faut dire qu’à l’ère des réseaux sociaux, les occasions d’apercevoir le monde sont nombreuses, mais que se passe-t-il réellement sur place ? Quelles différences y-a-t-il par exemple entre la culture anglo-saxonne, hispanique et la nôtre ? Autant de questions pour  lesquelles les jeunes ados ont envie de trouver une réponse en se rendant sur place. Cela va également de pair avec l’envie de se sentir libres, et de s’affranchir du cocon familial qui devient soudainement étouffant à l’adolescence.

L’accompagnement des colos à l’étranger

Partir en colonie de vacances à l’étranger est une formidable occasion d’allier les envies de liberté et de découverte des ados, au besoin de sécurité et de cadre des parents. Car en effet, choisir la colonie de vacances à l’étranger, c’est choisir un accompagnement tout au long du séjour de vacances… mais aussi une dynamique de groupe, qui permettra à chaque ados de trouver sa place et de revenir en France des souvenirs plein la tête et des étoiles plein les yeux. Plusieurs types de colonies de vacances à l’étranger sont proposés. Certains organisateurs de colo proposent des séjours à l’étranger sans déplacements sur place tandis que d’autres proposent des colos itinérantes afin que chaque ado puisse avoir l’expérience de voyage qu’il désire ! Il y a donc des formules de colos à l’étranger pour tous les goûts… et il serait dommage de s’en priver !

Guide d’achat pour kayak

Du XIXème au XXème siècle, plusieurs facteurs techniques et scientifiques ont permis la révolution des moyens de transports. L’utilisation de certains engins comme le kayak ont rendu plus performant le style de déplacement dès son invention. La suite de notre présentation vous en dira plus sur l’orientation en matière d’achat.

Clarifications conceptuelles

Kayak : C’est une petite embarcation qui peut-être monoplace, biplace ou quadriplace. C’est une longue pirogue faite d’une charpente extrêmement légère.

Guide d’achat : Il consiste à orienter un client vers un choix d’achat exceptionnel d’un objet ou plusieurs autres attributs.

L’histoire de kayak

Le kayak a été élaboré par les peuples autochtones des régions arctiques 1880, qui utilisaient ces canots pour la pêche et la chasse sur les côtes de l’océan arctique,  l’Atlantique Nord, la Mer de Béring et le pacifique Nord. Les kayaks sont vieux d’au moins 400 ans, d’après les plus anciens kayaks au Musée d’ethnologie de Munich.

L’importance du kayak

Comme tout autre moyen de déplacement,  le kayak assure la sécurité de tous les passagers avec plusieurs gilets de sauvetage à bord en cas de dangers inattendus. Il permet en effet d’accéder à certains recoins aquatiques qui seraient inaccessibles avec plusieurs autres embarcations lors des navigations permanentes. L’optimisation intelligente de ses composants simplifie le kayak, et permet de gagner en efficacité sans pour autant perdre en qualité. Ce moyen de déplacement peut-être automatique ou manuel. Des deux cas, il est préférable de l’avoir au style de son goût.

En regardant, on remarque qu’il existe en réalité de nombreuses façons de pratiquer le kayak et autant de bateaux différents.

Les différents types de kayak

Depuis, cette embarcation a connu des évolutions notamment pour ce qui est de sa forme et de ses caractéristiques. Son offre est d’ailleurs particulièrement pléthorique. Il existe de toutes les façons une classification de ces embarcations par type d’usage aux nombres desquels nous avons:

  • le kayak de mer ;
  • le kayak de descente ;
  • le kayak de slalom ou de course en ligne.

Les différents modèles de kayak

Il existe plusieurs modèles de cet engin tels que :

  • les kayaks rigides en fibre ;
  • en polyéthylène ;
  • démontables ;
  • le kayak en bois ;
  • kayaks gonflables.

Comment choisir un bon kayak à l’achat ?

Le choix d’un kayak se fait en fonction de plusieurs facteurs et divers paramètres selon le type d’activité, le lieu et l’endroit du domaine d’utilisation. La performance et les détails caractérisant le kayak sont primordiaux. Par excellence, le kayak rend très facile tout déplacement entre coéquipiers et plus adapté à toute catégorie de loisir et à l’indépendant des volontés.

 

Eu égard de tout ce qui a précédé, il faut souligner que le kayak est un engin qui est adaptif au rythme du style des petites promenades de loisirs. Vous envisagez acheter un kayak ? Vous rêvez de paisible balade le long des rivières ? Faites-vous remarquer par vos différentes commandes en nous contactant.

La France espace privilégié pour les vélos

La France en long, en large et en travers ! L’incroyable densité et diversité des petites routes de France est, en soi, une infinie promesse de voyage. Que l’on peut pratiquer accompagné ou encadré, sur des circuits touristiques préprogrammés et vélo-route. Mais que l’on peut aussi, comme Jacques Lacarrière l’avait fait naguère sur son « Chemin faisant », improviser et réaliser sur des itinéraires personnels.

Les petites routes de France sont là pour ça et elles offrent une palette de possibilités et de motifs d’enchantement qui n’ont aucune raison de rester l’apanage des étrangers amoureux de notre pays. Tranquilles, parfaitement entretenues et balisées, elles conviendront à tous les paris personnels, à tous les projets d’itinérance vagabonde. Retour nostalgique à une province d’enfance, trajet musardant vers une résidence secondaire, défi réalisé avec une bande d’amis de rejoindre tel site ou tel but hors des sentiers trop battus des parcours classiques.

Quelques exploits !

Journaliste au Monde, Christophe de Chesnay avait choisi ainsi, un été 2002, de rejoindre le Mont-Saint-Michel depuis Paris par un itinéraire uniquement composé de petites routes désertes ou presque (article publié dans Le Monde du 24 octobre 2002). Christophe Hugé, gestionnaire de projet dans un bureau d’études, réalise chaque année, de la même façon, un voyage transversal qui lui fait parcourir plusieurs centaines de kilomètres d’itinéraires bis volontairement musardant. Fontainebleau/Montpellier une année, Paris/ Gavarnie une autre. Avec juste un compagnon de voyage, des sacoches et un vélo…

D’autres peuvent retenir des options plus fantaisistes ou plus radicales.

Celle de suivre, sur deux roues, un itinéraire de hasard, comme celui que l’écrivain Bernard Mathieu vient de décrire dans Jusqu’à la mer… Ou bien un cheminement parfaitement préétabli et trop rarement évoqué. La Méridienne verte, par exemple, vrai-faux défi imaginé en 2000, le temps d’un bref et incroyable pique-nique, et bel et bien développé à l’époque sous les conseils éclairés de la Fédération française de cyclotourisme.

Le défi de traverser la France à vélo est possible

Une liaison cyclable nord-sud suivant au plus près l’axe du Méridien de Paris (1 000 km, 17 départements traversés) de Dunkerque à Prats-de-Mollo ! Une aventure que rien n’empêche de mettre, un prochain jour ou une prochaine saison, à son programme, quitte à la diviser en plusieurs séquences. Son parcours, copieusement chahuté et nourri de quelques mémorables reliefs, nécessite, y compris pour les mieux entraînés, 10 à 15 jours de vélo non-stop, ce qui n’est pas à la portée de tous les emplois du temps… Cela dit, le pari est original, qui ferait descendre (c’est psychologiquement plus facile !) de Dunkerque à Prats-de-Mollo sans quitter du regard la ligne symbolique matérialisée désormais par les quelques milliers d’arbres que compte le « monument » vert de Chemetov. Accompli à plusieurs, si possible, il pourrait qui sait ? Faire école et compter un jour parmi les Compostelle du vélo.

Adresses à connaître

  • Association française de développement des vélo-routes et voies vertes (AF3V).
  • Association des départements cyclables.

Partir en vacances au Mexique avec ses enfants, une destination idéale pour une famille

Préparer ses prochaines vacances en famille n’est pas toujours chose simple… Entre le choix d’une destination ensoleillée et les pays au climat défavorables à certaines saisons, un programme qui puisse convenir aux enfants comme aux parents, un budget a respecter, choisir sa prochaine destination de voyage en famille peut s’avérer plus complexe qu’il n’y parait.

Le Mexique, un climat favorable même pendant les grandes vacances d’été

Le Mexique et plus précisément le Yucatan est une région au climat favorable toute l’année, certes il y a une saison des pluies de Juin à Septembre mais aucunement contraignante pour réaliser son voyage au Mexique en famille puisque dans les caraïbes les pluies tropicales sont souvent de courte durée et le soir. Les journées sont généralement chaudes et ensoleillées, et c’est également à cette période que vous pourrez vivre l’expérience unique de nager avec les Requins Baleines au large de l’île d’Holbox ou de Cancun.

Le Yucatan, une région idéale pour des vacances culturelles avec des enfants

Penser que toutes les régions du Mexique sont adaptées aux familles serait une erreur, en réalité le Yucatan est la première région que les touristes français choisissent pour leur première découverte du Mexique avec leurs bambins.

La péninsule du Yucatan est parfaite, en quelques mots c’est une région assez vaste qui fait environ 1/3 de la France et qui se visite tranquillement sur une durée de 12 à 15 jours sans faire de longs trajets quotidiens si vous prévoyez vos vacances en autotour au Yucatan.

Si vous faites un voyage au Mexique en famille, le Yucatan vous permettra de pouvoir allier le côté culturel, le côté ludique ainsi que le farniente sur les plus belles plages des caraïbes, le tout sans avoir besoin de faire des heures et des heures de route tous les jours. Le Yucatan ravira les parents qui souhaitent initier leurs enfants à la culture Maya, parmi les sites archéologiques incontournables vous y trouverez Chichen Itza, l’une des 7 merveilles du Monde, Coba et Tulum qui sont également des sites assez fréquentés de part leur proximité avec les stations balnéaires de la Riviera Maya. Mais les familles ayant l’âme aventurière y trouverons également de quoi faire des visites hors des sentiers battus, notamment avec les sites de Uxmal, Ek Balam, et de Calakmul notre coup de cœur où les singes sur le site sont souvent plus nombreux que les touristes.

Le côté ludique du Yucatan qui plaira aux enfants comme aux parents

Si vous vous êtes déjà intéressés au Mexique pour votre prochain séjour en famille, alors vous avez certainement entendu parler des cenotes, ces formations géologiques uniques au monde que l’on ne trouve uniquement dans le Yucatan. Il s’agit en réalité de piscines naturelles, il en existe plus de 10.000 dans la péninsule et sont des endroits parfaits pour une baignade rafraichissante après une visite d’un site archéologique. Les familles au Mexique apprécient également les activités ludiques que l’on peut réaliser, notamment la possibilité de faire de la tyrolienne, des balades en bateaux pour aller voir des flamants roses à Rio Lagartos ou bien la balade en bateau sur la magnifique lagune aux 7 couleurs de Bacalar où les enfants ainsi que leurs parents pourront être initiés au « bain maya » en s’enduisant de sable exfoliant.

Partir en Corse : une option intéressante pour les vacances

Vous avez décidé de partir en Corse, milieu sauvage et préservé, afin de profiter de la nature et du beau temps. Rien de plus normal et ce n’est pas l’île de beauté qui va s’en plaindre. D’ailleurs, elle vous attend, plages et montagnes grandement ouvertes. Cependant, avant de partir à l’aventure, il vous faudrait en savoir plus sur les opportunités qu’elle offre afin de tout planifier comme il se doit.

En quelle période partir en Corse ?

Pour partir en Corse, certaines périodes sont plus agréables et plus propices que d’autres. Cette astuce est valable pour tout voyage Europe. Si vous êtes passionné par la nature et que vous aimez les longues et belles randonnées, le printemps et l’automne vous conviendront. Si par contre, vous aimez plus les loisirs et le soleil, la saison estivale est pour vous. D’avril à novembre, la Corse vous offre un climat favorable. Aussi, les villes vous offrant le meilleur climat sont Ajaccio (Corse-du-Sud), Bonifacio, Bastia (Haute-Corse), Calvi, Afa, Aléria, ou encore Cap Corse. Si vous préférez y aller au printemps, vous profiterez d’une véritable explosion florale, car c’est à ces instants que la Corse retrouve ses couleurs.

Quel mode de déplacement pour aller en Corse ?

Vous pouvez aller en Corse en voiture, en bateau ou en avion. Ce dernier est d’ailleurs le moyen de transport le plus rapide et parfois les billets sont moins chers. Il convient à ceux qui n’ont pas le temps, mais qui comptent quand même profiter du séjour. Avec le bateau par contre, le trajet s’avère plus long, mais tout de même agréable. SNCM, CMN, Corsica Ferries et Moby Lines sont les 4 compagnies de transport maritime qui gèrent ces liaisons. Par ailleurs, partir en voiture demande beaucoup de courage. En effet, les routes corses sont étroites, montagneuses et parfois dangereuses. Cependant, si vous aimez les sensations fortes, vous serez servi.

Où aller en corse ?

Le choix de votre destination dépend des activités que vous voulez effectuer. En Corse du Nord, vous pouvez par exemple visiter la Cathédrale St-Jean-Baptiste et le quai Landry de Calvi. En Corse du Sud, vous avez les Calanques de Piana, la réserve naturelle de Scandola et le musée Fesch. Si vous êtes un sportif, vous ne pouvez pas aller en Corse sans faire le parcours du GR20. Pour bronzer et profiter d’une belle vue, rien de tel que les plages Palombaggia, Pietracorbara, Rondinara, Saleccia et Agosta…

Où dormir en corse ?

Il vous est possible d’opter pour du camping sauvage, car des emplacements pour campings sont disponibles. Vous pouvez aussi choisir les logements classiques Airbnb hors saison. En effet, en pleine saison leurs prix sont en hausse. Mais rien ne vaut un  bon gite de France en Corse! Vous pouvez également opter pour l’écogîte, la nouvelle tendance qui respecte l’environnement corse. Enfin, vous avez les villas avec piscine qui, malgré leur caractère luxueux, restent un rêve au prix abordable.

La Corse est une magnifique destination détente et beauté. Vous aurez donc tort de ne pas la parcourir comme il se doit pour découvrir ses moindres recoins. Il est temps d’y aller. Choisissez le mois et la saison qui vous conviennent et amusez-vous !