S’adonner aux sports nautiques pour les vacances

Les sports nautiques regroupent les activités pratiquées sur et dans l’eau. Ce sont les sports en vogue de l’été sur mer, lac ou rivière, il y en a pour tout le monde, quels que soient l’âge, la corpulence et le sexe. Ainsi, il est impossible de ne pas trouver un sport nautique qui vous est adapté si vous aimez barboter dans l’eau.

Quels sont les différents sports nautiques les plus pratiqués en vacances ?

Le surf

À part la natation, le surf demeure le plus réputé des sports nautiques d’été. Néanmoins, ce n’est pas tout le monde qui peut en pratiquer. De plus, pour en faire, il faut choisir des destinations où les vagues sont importantes.

Le bodyboard

Dérivé du surf, il se pratique également sur des vagues, toutefois le bodysurfeur utilise une planche plus courte sur laquelle il s’allonge. Il est donc plus facile d’accès sans pour autant en réduire les sensations de glisse.

Le ski nautique

Le but est de se faire tracter en skis par un bateau sur une étendue d’eau. Les débutants favoriseront plutôt la pratique sur un lac pour réduire au minimum les risques. Et c’est de ce sport que sont nés le wakeboard et le barefoot.

L’aviron

Très populaire en Europe occidentale, il s’agit de propulser une embarcation à l’aide de rames. Il est possible de l’exercer en mer ou en eau douce, toutefois, les bateaux prévus pour les rivières sont moins larges que leurs homologues destinés à la mer qui sont conçus pour résister aux vagues.

La planche à voile

Appelée également windsurf, elle connait une grande popularité dans les années 80 – 90.Il s’agit ici de se servir du vent pour pouvoir glisser sur l’eau. À la différence du surf, la planche à voile se pratique partout tant qu’il y a une étendue d’eau et bien sûr un petit souffle de vent.

Le kitesurf

Le kitesurf est aussi un sport de glisse qui a la côte en ce moment. Le but est de se faire tracter, debout sur une planche à l’aide d’une voile. Sport nautique par excellence, il est moins physique que le windsurf cependant il demande plus d’endurance.

Les meilleures destinations pour pratiquer des sports nautiques

Les amateurs de sports nautiques extrêmes choisissent souvent l’Australie, car les spots de ce continent sont réputés pour leurs vagues parfois sauvages. Les côtes australiennes s’étendent sur des centaines de kilomètres et il est également possible d’y faire de la plongée sous-marine.

Pour des vacances en famille, les touristes préfèrent les eaux plus calmes. Celles de Malte, par exemple où les plages sont peu profondes et les vents plus doux, mais aussi en Grèce. Un dépaysement assuré sur le fond des îles grecques tout en pratiquant la voile, le wakeboard ou le surf et même de la plongée en apnée ou non.

Un spot mondialement réputé également, situé dans la baie de Sakalava, au nord de la Grande île. Avec ses eaux turquoise et le vent présent presque toute l’année, c’est un petit bout de paradis pour ce qui veulent pratiquer du windsurf et du kitesurf à Madagascar.

Voyage à Madagascar : comment avoir son visa électronique ?

Si les lémuriens et la nature exceptionnelle de Madagascar attirent les voyageurs de tous horizons dans le pays, ce n’est que l’avant-goût ! Quatrième plus grande île du monde, située à 450 km à l’est de l’Afrique dans l’océan Indien, Madagascar est un véritable paradis qui a su diversifier sa faune, ses plages et sa culture pour le plus grand bonheur des touristes. Toutefois, pour visiter « la Grande Ile », profiter de la nature sauvage et de la Réserve de Berenty, il est indispensable de détenir un visa en plus d’un passeport valide.

Qu’est-ce qu’un visa électronique (ou e-visa) ?

Il y a quelque temps, les touristes souhaitant séjourner à Madagascar étaient obligés de passer par leur ambassade ou par une agence de voyage pour obtenir un visa de séjour. Mais dorénavant, le processus de demande de l’evisa madagascar est facilité par la plateforme d’octroi de ce visa, mise en place par le gouvernement malgache. Ce document équivaut à un visa classique, mais à la différence près qu’aucun papier n’est inséré dans le passeport. Et les touristes n’auront plus besoin de se rendre à leur consulat pour présenter leur demande. Les demandes d’e-visas sont soumises en ligne, vérifiées en ligne, et dans la plupart des cas, elles seront approuvées au maximum dans les 72 heures.

Les démarches pour demander un e-visa

À première vue, le processus de demande de l’evisa peut sembler compliqué, mais en vérité, la démarche est très simple. Comme pour toutes les destinations, il suffit de :

  • faire une demande en ligne, en envoyant une photo et une page de passeport ;
  • s’acquitter des frais de traitement du visa (les cartes de crédit sont acceptées pour le paiement en ligne) ;
  • recevoir par e-mail le visa électronique (si l’autorisation est accordée), ou à défaut, un message spécifiant que le voyage n’est pas autorisé ou que l’autorisation est en instance (réponse définitive reçue dans les 72 heures).

Avant de soumettre sa demande d’e-visa, il est indispensable de remplir la requête de façon complète et précise, sinon elle pourrait être rejetée :

  • validité du passeport pour plus de 6 mois ;
  • au moins 2 pages de visa vierges ;
  • paiement des frais de traitement du visa ;
  • des fonds suffisants pour voyager à Madagascar et assurer le financement du séjour ;
  • un billet aller-retour ;
  • une photo d’identité au format JPEG ;
  • une photo de passeport, qui constitue la page principale du passeport, incluant le nom, la date de naissance, la nationalité… Pour ce dernier document, privilégier le format PDF et non le JPEG (il est possible de recourir à un service de conversion de fichier image vers PDF).

Des vacances inoubliables en Martinique

La Martinique, une île des Antilles, est un département français d’outre-mer. Elle est assez loin de la France. Il faut parcourir environ 7 000 km pour un vol direct de 8 heures pour y débarquer. L’île est dénommée comme étant l’île aux fleurs ou l’île ensorceleuse. En effet, elle est couverte d’une végétation luxuriante et paradisiaque éparpillée sur toute l’île. Ses richesses naturelles vont des belles plages au volcan actif de la montagne Pelée. Ainsi, passer des vacances en Martinique devient une option à réaliser, rien que pour ses paysages verdoyants.

Bien préparer son voyage pour la Martinique

Le décalage horaire entre la métropole et la Martinique est de 6 heures en été et de 5 heures en hiver. Pour le climat, deux saisons bien distinctes existent à la Martinique. Il y a le carême chaud de décembre à mai. Elle correspond à la période de la grande sécheresse, de février à avril. La période d’hivernage va de juin à novembre. C’est la période des pluies, avec des risques sérieux de cyclones tropicaux.

Le climat peut donc offrir aux visiteurs et touristes une température moyenne de 26 °C. Ainsi, il leur est permis de connaître l’attrait des plages magnifiques et des montagnes si attirantes. En outre, le patrimoine historique de l’île ne manquera pas d’attirer. En effet, la Martinique est l’île la plus métissée des Antilles. Il y a aussi les sites architecturaux, les musées et les monuments de l’ère précolombienne et coloniale. Elle offre aussi les spécificités de la culture créole, un trait particulier la culture antillaise. Une location voiture Martinique pas cher peut assurer tous les déplacements à faire sur place. Elle est disponible dès la descente d’avion à l’aéroport même.

Des visites inoubliables

La réalisation des visites à faire dépend de la durée du séjour. La réservation de voitures est faisable avant le départ sur Internet. Cela permettrait de mieux consulter les meilleures offres. L’itinéraire de visites pourrait être le suivant :

  • La pointe des Nègres : une place militaire forte pour défendre la Martinique durant le 17e siècle et qui est actuellement devenue une caserne occupée par des marins ;
  • Fort-de-France, la capitale de Martinique pour visiter le Fort-Royal datant de 1638, la cathédrale Saint-Louis et son clocher ;
  • la montagne Pelée, un volcan actif ayant détruit la ville de Saint Pierre par une éruption en 1902 ;
  • le Jardin botanique de Balata pour connaître plus de 3 000 espèces de plantes et de fleurs tropicales ;
  • la plage des Salines : la plus belle de toute l’île et qui s’étend sur plusieurs kilomètres avec mer transparente, plage de sable fin et cocotiers ;
  • La Maison de la Canne pour connaître l’histoire de la canne à sucre en Martiniqueau fil des siècles.

Passer un moment romantique dans un yacht

On cherche souvent le meilleur moyen pour bien profiter ses vacances d’été surtout si on veut éblouir son amoureux et gagner son cœur à coup sur. Le voyage en yacht est très romantique, original et en plus accessible pour tous actuellement. De nombreuses célébrités l’ont souvent fait pour se reposer et pour s’évader dans le grand large. Pourquoi pas vous.

Les avantages de voyager en yacht pour ses vacances d’été

Le meilleur moyen de faire de la promenade en pleine mer est de voyager dans un bateau à voile sans bruit de moteur ni d’autre pollution sonore qui pourra nous gêner. Le yacht est parfait pour ce genre de projet de vacances. Ce type de voile vous transporte dans plusieurs sites de plongées, de pêche et de rivage côtier.

En outre, un des avantages de la location de yacht est de voyager confortablement avec ou sans une climatisation, le pont et la cabine sont à la disponibilité des clients. De plus, les yachts répondent à des critères stricts notamment sur la sécurité et il existe de nombreuses catégories, de la plus basique à la plus confortable selon le budget et les préférences.

Louer un yacht durant ses vacances d’été sur les côtes

Si on décide d’aller sur les zones côtières, on cherche toujours le meilleur moyen pour rendre ses vacances plus reposant et un moment merveilleux en amoureux. Il est conseillé de louer un yacht afin de profiter de ces vacances d’été surtout si on se trouve prés de la mer. La location de yacht à Marseille  permet de découvrir la richesse du patrimoine côtière. C’est aussi un moyen simple et très original de profiter de son séjour. Ce genre d’activité est intéressant car on n’est pas obliger de payer les divers frais y afférent comme l’entretien, le prix du carburant, les assurances,… Puis, c’est le meilleur moyen d’explorer les paysages sauvages et côtiers. De plus, elle plus divertissant pour voyager en famille ou en amoureux car on peut disposer d’une bateau tout entier et en toute liberté.

Quelques conseils à prendre en compte dans la location de yacht

Une location de yacht est soumise à un accord de location accepté et signée entre les clients et l’agence. Ce contrat détermine la durée de la location et les couvertures d’assurances proposées par l’agence. En cas de dommage ou d’accident, le contrat de location doit garantir entièrement la prise en charge des clients. L’agence doit également assurer l’état mécanique de la voile et dédommager les clients en cas de problème. Ainsi, il est utile de connaître qu’une location de yacht doit être soumis à un contrat bien déterminé. Il est donc conseillé de ne pas négliger les termes du contrat, de les bien lire et de les prendre mots pour mot. En effet, le contrat est une garantie et un avantage pour les clients durant l’utilisation du bateau.

En outre, si on opte pour la location de yacht, il est recommandé de faire la réservation en avance parce qu’on haute saison, les locations sont particulièrement chères.

Périple au Chili, à la découverte de ses sites incontournables

S’étendant sur une longueur d’environ 4 300 kilomètres et 180 kilomètres de large, le Chili accueille ses visiteurs avec une incroyable diversité de paysages. Les majestueuses montagnes des Andes, les magnifiques plages, les vignobles, les déserts… c’est un pays aux mille contrastes qui attire un grand nombre de voyageurs venant du monde entier chaque année. D’ailleurs, vous allez retrouver dans l’article qui va suivre les lieux incontournables du Chili.

 

La Valle de la Luna, balade au cœur de paysages lunaires

C’est dans la région d’Antofagasta que l’on trouve la Valle de la Luna, plus précisément à moins d’une dizaine de kilomètres de San Pedro d’Atacama. C’est un lieu désertique qui se distingue par son apparence évoquant un paysage lunaire. Elle doit son apparence à l’érosion de l’eau et du vent. Elle est constituée de canyons, de ravins, de crêtes pointues et des monticules de couleurs variant entre le gris et l’ocre.

Partir au Chili pour parcourir la vallée de la Lune permet d’apprécier des paysages désertiques variés à couper le souffle. Il est normal que ce superbe spectacle minéral fasse partie des sites à ne pas manquer au cours d’une escapade au Chili. La vallée de la Lune est reconnue sanctuaire naturel au début des années 80. De plus, elle est facilement accessible à vélo comme en voiture. Dans tous les cas, il est conseillé de porter un chapeau et d’apporter beaucoup d’eau.

 

L’île de Pâques, un lieu incontournable d’un voyage au Chili

Mystérieuse et unique au monde, l’île de Pâques est un site qui interpelle par son histoire, la culture de la civilisation autochtone Haumaka ainsi que ses somptueux paysages. Située sur une île isolée au sud-est du Pacifique. Cette île est mondialement connue pour ses gigantesques statues, appelées « Moaï ». Découverte au XVIIIe siècle, elle renferme des centaines de monolithes sculptés. Couvrant une superficie d’environ 160 km², l’île de Pâques abrite plus d’un millier de statues, avec une hauteur moyenne de 4 mètres.

L’origine de ces statues reste encore incertaine jusqu’à présent. Cependant, de par leur forme, il est fort probable qu’elles ont été sculptées pour les cultes. Une promenade sur l’île permet aux voyageurs de contempler ces géants à forme humaine. Mis à part cela, l’île donne refuge également à une importante population d’oiseaux tels que les mouettes, les frégates, les goélands, sans oublier la mythique sterne noire.

 

Explorer le parc national de Torres Del Paine

Il s’agit d’un parc localisé dans la région de la Patagonie, entre la cordillère des Andes et la steppe de la Patagonie. Il est connu pour ses immenses montagnes, ses icebergs de couleur bleu clair et bien évidemment pour ses pampas (prairies) accueillant des animaux rares tels que les guanacos. C’est sans aucun doute l’un des parcs les plus célèbres du pays.

D’une superficie de 200 000 hectares à peu près, le parc a été fondé en 1959 afin de protéger certaines merveilles naturelles chiliennes. Il est d’ailleurs déclaré réserve de biosphère par l’UNESCO depuis 1978. Le parc est un véritable terrain de jeu pour les adeptes d’équitation, d’escalade ou encore de kayak. Toutefois, il est avant tout un lieu idéal pour faire du trekking. En sus, les sentiers de randonnée sont parsemés de pics enneigés, de forêts, de lagons et de glaciers.